Pour en finir avec l’absolutisme macronien avec Fadi KASSEM, portons l’#Alternative #RougeTricolore ! #27 #FK2022

https://www.change.org/p/emmanuel-macron-seul-le-peuple-est-l%C3%A9gitime-macron-demission

Avec FADI KASSEM et le PRCF, PORTONS L’ALTERNATIVE ROUGE ET TRICOLORE – Communiqué n°27 – 14 juillet 2021

Semer le chaos, démanteler les conquêtes sociales, achever le peu de démocratie qu’il reste, détruire la France et la République une et indivisible : Emmanuel Macron s’y est fermement attelé dans son discours du lundi 12 juillet 2021 qui est une véritable déclaration de guerre contre la souveraineté nationale, populaire et individuelle. En effet, en dressant les Français les uns contre les autres autour de la vaccination rendue de fait obligatoire – au lieu de s’appuyer sur tous les vaccins fiables existant de par le monde (et pas seulement sur ceux qui proviennent du monde anglo-saxon et de ses firmes capitalistes) et de mener une politique sanitaire diversifiée au quotidien –, en annonçant la destruction de l’assurance-chômage et des retraites par répartition, en osant parler de souveraineté alors qu’il ne cesse de se courber devant Bruxelles, Francfort, Berlin et Washington, Macron a dépassé les (maigres) limites de l’entendable et de l’acceptable pour le peuple de France et nourrit une « tempête sociale et politique » (Edouard Philippe) qui se déchaînera tôt ou tard.

Cette politique brutale, cynique et fascisante est le résultat de décennies d’abdication de la souveraineté nationale et populaire de la part des euro-gouvernements qui, depuis des décennies, n’ont cessé de dissoudre la France et la République une et indivisible dans « l’Empire européen » (Bruno Le Maire), de satisfaire les desiderata du grand Capital dont les représentants tirent pleinement profit du ruissellement macronien – le patrimoine des 500 plus grandes fortunes a augmenté de 30% en 2020 ! –, de matraquer à coup de contre-« réformes » les travailleurs et les citoyens (essentiellement les classes populaires), de mentir effrontément au peuple de France. Dès lors, rien d’étonnant que se développe une défiance exponentielle vis-à-vis des partis institutionnalisés de droite et de « gauche » (jusqu’au PCF et à une fraction croissante de la France de moins en moins « insoumise »). De fait, un air de 1793 flotte dans l’air, alimentant déjà au sein du bloc bourgeois la Grande Peur que les gilets jaunes ont ravivée le 17 novembre 2018 et dont l’esprit est très loin d’être dissipé.

Voilà pourquoi Fadi Kassem et le PRCF mènent la campagne pour une Alternative Rouge et Tricolore en 2022 afin d’en finir avec l’ordre absolutiste et ses tenants, Macron en tête. Pour cela, il est indispensable de reconquérir la souveraineté et l’indépendance nationales pleines et entières sous le contrôle populaire, de nationaliser les grands secteurs clés de l’économie sous le contrôle des travailleurs, de construire une véritable démocratie populaire et de punir sévèrement tous les responsables politiques, économiques, administratifs et médiatiques de l’euro-dislocation de la France et de la République une et indivisible. Et d’appliquer la Déclaration des de l’Homme et du citoyen du 24 juin 1793 dont le PRCF se revendique totalement, et notamment de son article 35 auquel les traîtres à la patrie ne pourront encore longtemps échapper : « Quand le gouvernement viole les du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. »