Le PRCF soutient les grévistes : 13 000 € remis aux caisses de grève pour le retrait de la #RetraitesParPoints

Près de deux mois et demi de avec des fiches de paye à zéro, pour que le combat continue jusqu’à la victoire, la solidarité doit être dans la rue et dans la gréve générale, le soutien doit être financier.

Les travailleurs savent qu’ils peuvent compter sur les communistes pour non seulement faire des propositions pour faire gagner la classe des travailleurs, mais également pour soutenir ses luttes. C’est pourquoi les communistes du PRCF ont organisé dès le début de la grève pour le retrait de la réforme des retraites une collecte pour une une caisse de solidarité.

13 000 € collectés et remis aux caisses de grève par le PRCF, dans toute la France

Entre la mi-janvier et la mi-février 2020 ce sont près de 13 000 € qui sont remis par le PRCF national, dans toute la France en soutien aux grévistes, à l’avant-garde desquels les .

Et cela sans compter les initiatives locales menées dès le début de la grève par les organisations départementales et locales du PRCF.

La solidarité avec la contribution du PRCF aux caisses de grève

quelques exemples, non exhaustifs, de la contribution du PRCF aux caisses de grève :

Dans la manifestation du 16 janvier à Paris, le PRCF a remis un chèque de 1500€ à Laurent Brun, secrétaire général de la cheminots pour la de la .

À Paris, 1000 € ont également été remis respectivement aux cheminots des gares de Versailles et de la Gare de Lyon.

1400 € ont été remis à la caisse de grève de la RATP de Lagny.

À Marseille, 1000 € ont été remis à la caisse de grève de l’Union Départementale CGT 13.

Dans le Rhône, 1000 € sont remis à la caisse de grève des cheminots de Lyon.

Dans le Nord-Pas-de-Calais, 1000 € sont remis à la caisse de grève des cheminots de la gare de Lens

À Albi, 500 € ont été remis à la caisse de grève des cheminots CGT d’Albi

Dans l’Yonne, 300 € ont été remis à la caisse de grève des cheminots de Conflans-Jarny.

Par ailleurs, 800 € ont également été remis à des caisses de grève des enseignants, et 500 € complémentaire à la caisse de grève des femmes de chambre d’Ibis Batignolles.