DÉNONÇONS LE TOURNANT HYPER-ATLANTISTE DE MACRON ET DE L’ARMÉE FRANCAISE ! MANIFESTONS A TOULOUSE LE 21 AOÛT PROCHAIN !

Pour la paix, l’indépendance nationale, la satisfaction des revendications populaires, DÉNONÇONS LE TOURNANT HYPER-ATLANTISTE DE MACRON ET DE L’ARMÉE FRANÇAISE! MANIFESTONS A TOULOUSE LE 21 AOÛT PROCHAIN !

Deux études de Georges Gastaud, que nous prions les militants communistes, les syndicalistes, les amis de la paix, les patriotes républicains et les internationalistes véritables, de lire avec attention sur www.initiative-communiste.fr ont récemment démontré et dénoncé le virage hyper-atlantiste que signifie la nomination par Macron, sans le moindre débat de politique stratégique et militaire au gouvernement ou au Parlement (le tyranneau de l’Elysée ne fait même plus semblant), d’un chef d’état-major issu de la Légion étrangère, le général Thierry Burckhard. Ses premières déclarations et le premier « ordre du jour » officiel annoncent ouvertement la réorientation officielle de la doctrine militaire française vers la préparation d’un « conflit de haute intensité ». Tout récemment aussi, le chef d’état-major de la marine, l’amiral Vandier, vient de déclarer, parlant devant la représentation nationale et visant notamment la Chine populaire, qu’il ne s’attendait à « un avenir radieux ». Un autre amiral avait récemment averti les officiers et marins qu’ils devaient se préparer mentalement à l’idée qu’ils essuieraient le feu des combats de leur vivant…

Pas besoin d’être expert géostratégie pour comprendre que ce qui est ainsi visé: c’est le ralliement total de la France officielle au durcissement continu de la politique américaine, d’Obama à Trump et de Trump à Biden. Ce nouveau, idole de la fausse gauche et des faux communistes, prépare désormais ouvertement un conflit ouvert avec la Fédération de Russie et ses alliés (notamment la Biélorussie, jugée trop socialisante et trop proche de Moscou, du président A. Loukachenko) et la République populaire de Chine. Politique criminelle, possiblement suicidaire pour l’humanité, pour l’Europe et pour la France, ruineuse financièrement, détournant les milliards nécessaires au services publics et à l’action sanitaire vers la mort. Il s’agit aussi d’une politique témoignant d’une ingratitude monstrueuse à l’égard des peuples russe et biélorusse qui payèrent le tribut le plus lourd pour débarrasser l’Europe du monstre hitlérien. Enfin, il s’agit d’une rupture totale avec, ne serait-ce que le souvenir d’une politique gaulliste matière de politique étrangère et de stratégie : on se souvient en effet qu’en 1944, lors de sa visite d’Etat à Moscou, Charles de Gaulle avait loyalement déclaré : « La Russie soviétique a joué le rôle principal dans notre libération » et qu’en 1966, soutenu en cela par le alors dirigé par Waldeck Rochet et Jacques Duclos, de Gaulle avait exigé le départ de France américaines stationnées chez nous au titre de l’OTAN. 

réalité, derrière les rodomontades pseudo-patriotiques des dirigeants politiques et militaires assumant l’assujettissement total de la France à la politique nord-américaine visant à préserver l’hégémonie mondiale de Washington, c’est réalité, sur fond de création d’une armée européenne enchâssée dans l’OTAN, la fin du principe même d’une défense nationale dans notre pays. Comment des officiers et des militaires aimant la France, son drapeau, son histoire et sa langue peuvent-ils ainsi se mentir à eux-mêmes en servant une politique militaire qui les asservit à un drapeau, à une politique, voire à une langue étrangère puisque désormais, des prises d’armes engageant l’armée française se font en anglais sur notre sol! Sur le fond, non seulement les peuples russe, biélorusse et chinois ne sont pas les ennemis du peuple français, mais le lancement d’une guerre d’agression antirusse contre eux sous commandement de l’OTAN, c’est-à-dire du Pentagone, signifierait d’énormes destructions pour notre pays, voire sa disparition pure et simple à l’issue d’une guerre aux conséquences humanitaires et environnementales incalculables. Décidément, le PRCF a bien raison d’alerter, depuis des années, sur le caractère de plus en plus erratique, irresponsable et exterministe d’un capitalisme-impérialisme historiquement à bout de souffle et qui, sous dominance étatsunienne et euro-atlantique, menace l’avenir et la survie même de notre espèce! Comment par ailleurs une telle politique extérieure ne nourrirait-elle pas, à l’intérieur du pays, le redoublement de l’euro-austérité (retraites, services publics, tout y passe) et des mesures liberticides et fascisante, cela en pleine pandémie mondiale!Il est inimaginable que la plupart des grands partis se réclamant de la gauche ou du patriotisme populaire laissent passer tout cela sans rien dire ni faire. Lamentable que les confédérations syndicales (toutes affiliées, il est vrai, à la C.E.S., ce pseudopode « syndical » de l’U.E.) et les pseudo Ecolos d’EELV, si forts en gueule d’ordinaire pour dénoncer le nucléaire civil et pousser au démantèlement d’EDF, se taisent ou fassent le gros dos sur ce virage militariste extrêmement dangereux pour l’humanité et la planète.

Dans cet esprit, les militants franchement communistes du PRCF et bien d’autres patriotes républicains et amis de la paix manifesteront contre l’OTAN à Toulouse le 21 août prochain. Un tract et une affiche seront prochainement mis à la disposition des militants. A l’égal des mots liberté, progrès social, emploi et souveraineté nationale, le mot « PAIX » doit de plus en plus retentir dans les cortèges populaires de l’été et de la rentrée. C’est, à terme, une question de vie ou de mort pour notre pays et pour tous ses habitants.