Tous à Amiens les 19 et 20 octobre! Nous sommes tous des Goodyears ! Relaxe pour les 8

repression-prisonniers-politique-loi-travail

#Jesuiscgt Signez la pétition contre la haine de classe et la répression antisyndicale

Le 19 octobre, la appelle à une journée d’action nationale pour les libertés syndicales. Le 19 octobre s’ouvre en effet à Amiens le procès en appel des 8 de Goodyears. 8 travailleurs, 8 syndicalistes condamnés  le 12 janvier derniers, à 24 mois de prison dont neuf mois ferme

Leurs crimes ? avoir défendu leurs emplois en empêchant pendant plusieurs années un patronat voyou de fermer leur usine pour la délocaliser. C’est pour cela qu’ils ont été condamnés.

Rappelons que depuis la fermeture de l’usine, 9 salariés sont décédés, dont 3 suicidés. Ces crimes n’ont pas pas été poursuivis par le gouvernement !

el khomri repression syndicaliste medef air france goodyear loi travailDurant le conflit social, les 1000 salariés de l’usine avait en effet occupé leur usine, et deux cadres dirigeants avaient du passer un jour et demi sur place, en restant en compagnie de l’équipe de nuit puis de l’équipe de jour le temps que des réponses soient données aux travailleurs. Au bout d’à peine 36h, le directeur de la production, Michel Dheilly, et le directeur des ressources humaines, Bernard Glesser étaient repartis sans avoir donnés aucune réponses sur les indemnités de départs des 1173 salariés de l’usine…  Les deux cadres ont retiré leurs plaines et le directeur de la production a témoigné qu’il n’y a alors « pas eu de comportement qui (avait) porté atteinte à (notre) intégrité physique ». Il n’existe donc aucune plainte ni contre aucun des 8 syndicalistes accusés, ni contre aucun autre des 1000 , pour violence ou pour séquestration. Non c’est le gouvernement qui a décidé par la voix de son représentant, le procureur, de poursuivre parmi ces 1000 travailleurs 8 hommes, 8 travailleurs, 8 syndicalistes. Et de les condamner dans un procès expéditif, un procès politique à de la prison.

Procès politiques : une jamais vue depuis 1948 et la grande grève des mineurs !

2016_09_29_infocomcgt_affiche_chasseurdesyndicalistes_siteFrançois Hollande, Bernard Cazeuneuve, Jean Jacques Urvoas et François Hollande portent donc l’entière responsabilité de la condamnation à de la prison ferme de syndicalistes pour une action syndicale. Une première depuis des décennies, qui intervient au moment où la France est condamné par l’ONU pour la répression et les violences policières contre le mouvement social !

Une première depuis la répression par le ministre de l’intérieur Jules Moch (SFIO c’est à dire le PS) de a grève des mineurs de 1948. Depuis la condamnation des mineurs a été cassé par la cour d’Appel de Versailles en 2011, arrêt suspendu pour prescription par la cour de cassation saisie par Lagarde

C’est maintenant qu’il faut se mobiliser pour obtenir justice pour les 8 de Goodyears, et justice pour tous les accusés des procès politiques de Hollande, les Air France, les centaines d’opposants à la Loi Travail !

Nous sommes tous des goodyears

Nous sommes tous des goodyearOui à la place de Mickael Franck et des autres, ce pourrait être vous. Oui ça pourrait être toi qui lit ces lignes. Car c’est chaque travailleurs qui est visés dans ce procès qui vise à terroriser les travailleurs pour leurs interdire de défendre leurs droits.

Alors c’est le devoir de chacun d’être à Amiens, Parc Saint Pierre, pour se défendre en soutenant les 8 de Goodyears

JBC pour www.initiative-communiste.fr

 


L’appel à la solidarité de classes de Mickael Wamen et des 8 de Goodyears !

Pas de conquêtes sociales sans les libertés syndicales

Communiqué commun de la CGT, de l’Union départementale de la Somme, de la Fédération CGT FNIC et du syndicat

RELAXE POUR LES 8 syndicalistes de GOODYEAR
Journée de mobilisation et de grève, les 19 et 20 Octobre 2016

Les 19 et 20 octobre prochains, 8 militants CGT de GOODYEAR sont convoqués devant la Cour d’Appel d’Amiens. Ils ont été condamnés à 24 mois de prison dont 9 mois fermes assortis d’une mise à l’épreuve de 5 ans pour avoir défendu leurs emplois et ceux de leurs collègues.

Cette procédure judiciaire a été enclenchée par le Procureur de la République d’Amiens alors même que la direction de Goodyear avait retiré sa plainte.

Le gouvernement porte une forte responsabilité dans la criminalisation de l’action syndicale. Cela confirme nos craintes depuis la promulgation de l’état d’urgence, sur le respect des libertés individuelles et collectives fondamentales.

La longue liste des militants de la CGT convoqués devant les tribunaux est dramatique. Aucun citoyen attaché aux valeurs de la République ne peut accepter la criminalisation de l’activité syndicale notamment à l’heure où la financiarisation de l’économie ne cesse d’attaquer de plein fouet les conditions de travail et de vie au travail de la population tant en France qu’au niveau mondial.

Ce sont les fondements mêmes de notre démocratie qui sont atteints lorsque les libertés syndicales sont attaquées avec une telle violence.

Face à cette volonté clairement affichée de criminalisation des militants syndicaux, la CGT invite l’ensemble de ses organisations à continuer de prendre les différentes initiatives permettant d’assurer la plus large mobilisation possible pour les 19 et 20 octobre 2016 à Amiens.

Comme elle l’a déjà annoncé, la CGT a décidé de faire de la journée du 19 octobre un temps fort de sa campagne pour les libertés syndicales. C’est pourquoi elle rappelle la nécessité d’être le plus nombreux possible devant le tribunal d’Amiens pour exprimer un soutien aux mais aussi à l’ensemble des militants concernés par ces procédures judiciaires scandaleuses et indignes d’une démocratie.

Montreuil, le 29 septembre

À nos camarades, collègues, frères de lutte ….

répression anti syndicale le havre dockerLes 19 et 20 octobre 2016 à Amiens nous serons 8 ex Goodyear devant la cours d’appel pour exiger une relaxe , nous avons été condamné à 24 mois de prison dont 9 fermes.

Cette condamnation nous a plongé dans un profond désarroi, une profonde colère face à une injustice énorme .

Chacune et chacun d’entre vous aurait pu être à notre place, Comme l’a dit le procureur, dommage pour vous c’est votre nom qui a été donné !!!

Nous étions plus de 1000 quand Goodyear a fermé notre usine et vous étiez plus de 1000 à m’applaudir alors que je m’effondrais de savoir que plus jamais nous ne serions tous ensemble dans notre usine .

Aujourd’hui encore, je souffre énormément de savoir que ce groupe qui fait des milliards de profits nous a jeté à la rue comme des moins que rien ….

Nous sommes une grande majorité à n’avoir trouvé aucune solution viable pour notre avenir, malgré les annonces mensongères de Goodyear, la réalité pour nous c’est le chômage ….

syndicalistes pas terroriste militant pas voyouMais pour 8 d’entre nous, c’est en plus le risque d’aller en tôle et là être détruit totalement !!!

Je n’ai jamais compté mes jours, mes mois, mes années à vous défendre, j’ai souvent été l’homme à abattre , j’ai mis toute mon énergie à vous défendre le mieux possible ET j’aurai tant aimer de pouvoir encore aujourd’hui vous rencontrer sur le site, sur les machines et dans les bureaux….

J’ai vécu la fermeture comme la chose la plus difficile à vivre de toute ma vie, j’ai perdu énormément le jour où le site à cessé de produire et à fermé ses portes ….

Pendant des mois, dans les commissions de suivi, j’ai œuvré avec mes camarades à améliorer sans cesse le contenu de vos droits et alors que j’essayais d’avancer. Ce jugement est venu me rappeler que Goodyear avait comme allié l’État pour ce venger !!!

Cette condamnation est aussi la vôtre, elle vient nous rappeler à toutes et tous que la multinationale n’a jamais accepté notre combat de plus de 7 ans et qu’ils veulent nous le faire payer !!!

Les 19 ET 20 octobre, je serai aux côtés des 7 autres condamnés, tous des frères de lutte qui n’ont rien fait de plus ou de moins que celles et ceux qui, pendant cette période, sont entrés et sortis de cette salle ….

Je n’ai jamais hésité une seule seconde à venir dès qu’il fallait vous défendre, j’ai toujours mis en avant notre combat et il est toujours passé avant d’autres intérêts pour moi ….

Aujourd’hui j’ai besoin de vous, nous avons les 8 condamnés besoin de vous, de votre présence en nombre, depuis la condamnation nous avons parcouru toute la France et même au delà des frontières, partout nous avons eu le même accueil de personnes à la fois choquées et déterminées à venir le jour de l’appel à Amiens.

Il y aura énormément de monde pour venir nous soutenir et au delà soutenir tou(te)s celles et ceux qui souffrent de répression dans notre pays, votre place à vous les Goodyear est donc d’être à nos côtés comme je l’ai toujours été quand vous en aviez besoin.

Au nom des 8 martyrs de Goodyear je vous remercie par avance de votre présence et vous donne rendez avec mes 7 autres camarades devant le tribunal d’Amiens les 19 et 20 octobre 2016.

Nous vous donnons rendez-vous à 8h au parc Saint Pierre devant la scène, je prendrai la parole dès 8.00 heures et vous nous accompagnerez, nous les 8 de Goodyear jusqu’au tribunal.

Fier d’être un Goodyear, fier d’être des vôtres…

Pour les 8 condamnés

Mickael Secretaire CGT Goodyear