prcf_logoLe 5 février le Pôle de Résistance Communiste en France (PRCF) sera au coté des travailleurs de l’entrepris Weir minerais de Castres (81) . La direction de cette entreprise a en novembre dernier annoncé la fermeture du site de castres. Ce sont 50 travailleurs et leur familles qui vont aller grossir le nombre de chômeurs qui explose en ce début d’année 2015. Multinationale, l’entreprise Weir minerais de Castres qui fabrique depuis 1802 des pompes de hautes technicité pour l’industrie, qui a un carnet de commande bien remplis, a généré un chiffre d’affaire de 32 millions d’€ en 2013. A tel point que ses comptes font état de 3 millions de bénéfices net. De quoi investir et augmenter les salaires de ceux qui sont cette entreprise et qui créent la valeur : ses travailleurs. Mais ce n’est jamais assez pour les requins de la finance et pour les actionnaires : la classe capitaliste n’en a jamais assez. Le PRCF soutien les travailleurs en luttes pour leurs revendications et contre le gâchis industriel. Depuis des décennie, l’Union Européenne du Capital et les gouvernements de droites comme de « gauche » -ou plutot devrait on dire de la droite complexée – serviteurs zélés du grand patronat et des monopoles capitalistes font de notre pays un désert industriel. Au contraire le PRCF propose qu’il y ait une intervention de l’Etat pour en finir avec les licenciements boursiers ; si les patrons ne savent que détruire nos outils de travail et nos emplois, qu’ils laissent la place aux travailleurs ! Il y a des solutions pour réindustrialiser le pays et produire, chercher et créer en France, en nationalisant démocratiquement les moyens de production . Le Ministres de l’économie Emmanuel Macron choisit par son projet de mettre à sac le code du travail. Il ferait mieux de prendre les dispositions pour que les multinationales comme Weir minerais qui font des profits énormes et dégagent des bénéfice soit sanctionné lorsque ils décident de jeter à la rue des milliers de travailleurs. Le gouvernement Valls, doit prendre sa responsabilité pour trouver une solution afin de sauver les emplois et permettre la continuité industrielle de fabrication de pompes de hautes technicité. Oui les travailleurs de l’entreprise Weir minerais ont raison de lutter contre ce capitalisme sauvage ou l’argent est plus important que la vie de ceux qui sont les véritables créateur de richesses. Il est urgent pour le peuple de France et pour notre pays de sortir de l’Union Européenne, de l’Euro, de l’OTAN et du capitalisme. Il est urgent de mettre en place une nouvelle République Sociale pour que les travailleurs s’assurent les leviers politiques, économiques de la transformation sociale où l’exploitation capitaliste sera déclaré illégale.