SNCF non au transfert sur route des intercités et TER : l’exemple du Cévenol Clermont-Fd / Nîmes

macron rotschildAlors qu’en application des directives européennes, Emmanuel Macron – ci-devant porte parole des banquiers et du MEDEF au sein du gouvernement – vient de faire voter une loi libéralisant (notamment) le transport par autocars [1], les lignes de n’en finissent plus de disparaître.

Le résultat de la politique de rampante de la SNCF, du service public ferroviaire, c’est que la course à la rentabilité restreint de plus l’accès aux aux seuls TGV, de plus en plus inaccessibles au peuple en raison de tarifs mouvants et en permanentes augmentations, inaccessibles aux campagnes, et à des TER bien souvent à bout de souffle. On est loin ici de répondre aux défis d’un aménagement du territoire, écologique c’est à dire respectueux de l’ et au service du peuple.

a75 privatisation autoroutePrivilégiant le tout camions privé et désormais le tout autocars, pour faire voler en éclat le service public du transport ferroviaire, alors que les autoroutes ont été bradées à des intérêts privées, et alors que ce sont les travailleurs qui supportent seuls l’essentiel des coûts écologiques et économiques d’un réseau routier toujours plus saturé, le gouvernement décline aussi à marche forcée les diktats de la Commission Européenne de privatisation de la SNCF en application des différents paquets de directives européennes. Et saccage le service public des routes et de l’aménagement du territoire. En moins de dix ans, les effectifs des ministères de l’équipement et de l’environnement ont été liquidé, passant de plus de 100 000 agents à 30 000 et la valse des réorganisations-plans sociaux se poursuit avec désormais la réforme territoriale et la création des euro-régions et euro-métropoles. Dans sa fusion des directions régionales de l’équipement Ségolène Royal veut encore la suppression de 10% des effectifs!

Si l’ont prend l’exemple du massif central, on ne manquera pas de remarquer que pendant qu’est supprimée la ligne de chemin de fer Clermond Ferrand – Nïmes, le gouvernement organise la privatisation de la Route Centre Europe Atlantique ainsi que de l’A75….

Pour un aménagement du territoire aux services des travailleurs donc respectueux de l’environnement, nous avons besoin d’un service public de l’aménagement du territoire, d’un service public des , ces services publics que détruit l’Union Européenne du Capital, pour remplir les poches de l’oligarchie capitaliste. Car c’est cela l’objectif de l’Union Européenne. Pas la protection de l’environnement, pas d’avoir des sûrs et efficaces partout en France…

JBC pour www.initiative-communiste.fr site web du PRCF

SNCF: Non au transfert sur route de l’Intercités Cévenol Clermont-Fd / Nîmes

Pourquoi c’est important

ENSEMBLE, REFUSONS LE TRANSFERT INTÉGRAL SUR ROUTE DU SERVICE SNCF INTERCITÉS “CÉVENOL” LE 27 SEPTEMBRE 2015, & EXIGEONS LE MAINTIEN DU PLAN DE TRANSPORT ACTUEL!

Le 27 septembre 2015, SNCF prévoit de transférer intégralement sur la route le service de transport Grandes Lignes de voyageurs “Intercités Cévenol” reliant Clermont-Ferrand à Nîmes, dans les deux sens. Cette relation est classée TET Train d’Équilibre du Territoire.

Cette décision est injustifiée, la voie ferrée étant praticable sur la majeure partie du parcours à la fois côté Auvergne & Languedoc Roussillon, où le service y est actuellement assurée sans aucun problème.

Suite à un éboulement sur la voie à Alleyras fin avril 2015, l’exploitant ferroviaire a mis en place un “Plan de Transport Adapté (PTA), afin d’assurer la continuité du service aux usagers.

Ce PTA est composé comme suit pour le service “Intercités” de Clermont-Ferrand à Nîmes jusqu’au 26 septembre:
1/ Train de Clermont-Ferrand à Langeac (durée 1h26)
2/ Transfert Autocar de Langeac à La Bastide/St Laurent les Bains (durée 1h37)
3/ Train de La Bastide/St Laurent les Bains à Nîmes (durée 1h50)
Soit 1 parcours d’une durée totale d’environ 5h, dont 1h37 en autocar.

Dès le 27 septembre, SNCF met en place un nouveau Plan de Transport Adapté, en basculant intégralement la desserte sur route, pour faire des économies de bouts de chandelle, dissuader les usagers d’emprunter cet itinéraire, mais sûrement aussi “tester” le parcours & surtout les réactions de l’ensemble des acteurs concernés (usagers, cheminots, élus, associations, …) en vue d’un éventuel transfert définitif dans le futur.
Le temps de parcours sera de 6h30 en autocar, sur des routes plus que sinueuses de montagne, et à l’approche de la saison hivernale, particulièrement dangereuses et inconfortables.

De plus, cette modification du service de transport, entraîne des changements d’horaires, des ruptures de correspondances de/vers Marseille et PACA. Le service autocar sera doublé au même moment par des trains régionaux. Dans le sens Nimes-Clermont, entre Nîmes et La Bastide, puis entre St Georges d’Aurac et Clermont-Ferrand.
Dans le sens Clermont-Nimes, entre Clermont-Fd et Arvant puis entre Alès et Nimes.

Pour toutes ces raisons, et parce qu’il n’y a pas de véritables justifications valables de changer un plan de transport qui fonctionnait jusqu’ici très bien, et nuisait le moins possible aux usagers, malgré les conséquences de l’éboulement… Parce que le travail des cheminots est de faire circuler des trains et non regarder passer des autocars, Parce que la mise en place du service sur route entre Clermont / Nimes va à l’encontre des conclusions et préconisations faites pour cette ligne dans le Rapport du Député Philippe Duron sur l’avenir des trains TET Intercités… Et dans l’intérêt des usagers et des territoires desservis notamment de Haute-Loire, Lozère et Cévennes:

REFUSONS LE TRANSFERT INTÉGRAL DE LA DESSERTE EN AUTOCAR AU 27 SEPTEMBRE 2015, PRÉVU POUR DURER AU MOINS 3 MOIS DANS UN PREMIER TEMPS… ET POURQUOI PAS PLUS!

EXIGEONS LE MAINTIEN DU PLAN DE TRANSPORT ACTUEL:
TRAIN CLERMONT / LANGEAC + TRANSFERT AUTOCAR LANGEAC / BASTIDE + TRAIN BASTIDE / NIMES, CECI JUSQU’A LA RÉOUVERTURE COMPLÈTE DE LA VOIE APRÈS LA RÉPARATION DES CONSÉQUENCES DE L’ÉBOULEMENT.

signez la pétition : https://secure.avaaz.org/fr/petition/SNCF_Non_au_transfert_sur_route_de_lIntercites_Cevenol_ClermontFd_Nimes/?tJfKbdb