Retraites : Marseille, intersyndicale et gilets jaunes appellent ensemble dans un meeting à la grève générale le 5 décembre

La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! NON À UN SYSTÈME UNIVERSEL DE « RETRAITE PAR POINTS » ET PAR CAPITALISATION ! OUI À LA RETRAITE PAR RÉPARTITION À PRESTATIONS DÉFINIES ! AU DROIT DE VIVRE SA RETRAITE DIGNEMENT !

appel intersyndical au meeting du 14 novembre à

Le 14 novembre, dans un grand amphi de la Fac Saint Charles bien rempli c’est un meeting intersyndical réunissant syndicats de salariés, étudiants et retraités qui a appelé à lancer une mobilisation historique pour défendre les . , FSU, Sud solidaires, FSE, UNEF, mais également présents pour appeler à impulser la grève générale le 5 décembre et bloquer l’économie afin d’obtenir le retrait de la réforme des retraites Macron, refuser la casse et la privatisation des retraites avec les retraites à points. Mais au contraire défendre et améliorer le système de retraite solidaire, juste et performant, les retraites par répartition et la Sécurité Sociale.

Un meeting qui a affiché l’objectif de convergences des luttes, dans un tous ensemble et en même temps réunissant jeunes et retraités, salariés et étudiants, publics et privés, gilets jaunes, gilets rouges et sans gilets.

Si les intervenants se sont principalement consacrés à expliquer le détail du contenu de la et ses effets, les conditions de misère et de précarité des étudiants, il faut noter que n’a pas été totalement oublié de dénoncer qui est le donneur d’ordre de cette attaque : la commission européenne. Désigné dans l’intervention du porte parole de Solidaire.

Pour la convergence des luttes, il est en effet très important de remarquer que la totalité des réformes antisociale de ces dernières années, des privatisations en passant par les coupes budgétaires, la sélection à l’université et les réformes des collèges et lycées, réforme des retraites, réforme de l’assurance chômage… tout cela c’est le résultat des ordres données dans ses “recommandations par pays” au régime Macron et à ses prédécesseurs Chirac, Sarkozy ou Hollande. Se mobiliser contre l’Union Européenne du Capital, c’est donc bien se rassembler. Et c’est faire sauter la principale arme de destruction massive des conquêtes sociales, démocratiques et populaires.

Une vidéo filmée par le PRCF Marseille

Le meeting en vidéo

L’appel des gilets jaunes à la grève général le 5 décembre

CGT 13 : “Lorsque l’on s’exerce à la contestation et qu’on le fait honnêtement, on verse rapidement dans la lutte des classes”

Commentaire de lecteur “Retraites : Marseille, intersyndicale et gilets jaunes appellent ensemble dans un meeting à la grève générale le 5 décembre