#violencespolicières Procès du policier frappant un lycéen de #Bergson : justice à deux vitesses, justice de classe !

bergson-violences-policieres-loi-travailCe 10 novembre plus de 6 mois après les faits le policier qui avait été filmé en train de frapper d’un violent coup de poing un lycéen de 15 ans manifestant pour le retrait de la loi travail devant le lycée Bergson à Paris, tenu par un de ses collègues, s’est ouvert ce jeudi 10 novembre.

Compte rendu des débats avec le compte twitter du PRCF @PRCF_.

film-violences-policeres-bergson

les débats au procès

l’étrange défense de la police

C’est avec une défense digne du sketch “le flic” de Coluche que le prévenu a essayé de défendre l’indéfendable.

Incohérences et mensonges des policiers et de leurs versions mis en évidence par le tribunal

Une nouvelle fois, les rapports et PV des policiers n’auront pas résisté, dévoilant très vite des incohérences et des mensonges manifestes. Comment l’IGPN peut elle consigner dans ses PV d’interrogatoires des collègues du policier prévenu qu’aucun n’a vu de violence, alors que la France entière voit avec cette vidéos que deux de ses collègues tiennent Adam quand le troisième le frappe ? Comment des policiers peuvent ils écrire dans leurs PV des choses qui sont démenties par les vidéos ? rappelons que le policier dans le box des prévenus a avoué au tribunal avoir prévu de porter plainte contre le lycéen qu’il a battu ! Et combien de jeunes, de manifestants, de syndicalistes ont été condamnés à la chaine par des tribunaux aux ordres en vertu de ce genre de procès verbaux policiers ?

Deux poids deux mesures : justice de classe

Commentaire de lecteur “#violencespolicières Procès du policier frappant un lycéen de #Bergson : justice à deux vitesses, justice de classe !