Président des riches, Macron supprime l’ISF et donne 3 milliards d’euros aux grandes fortunes !

Avec la réforme de l’, donne 4 millions à chacun des 100 plus !

Ça y est, l’assemblée nationale à la main du banquier Macron vient de voter la fin de l’ISF, ce vendredi 20 octobre, par 77 voix contre 19. Illustration de la politique d’ultra-droite du gouvernement, prendre aux travailleurs pour donner aux riches. Car les chiffres font froid dans le dos. Au total en 2018, ce sont des milliards et milliards d’euros qui seront pris aux travailleurs pour remplir les coffres des riches.

D’un coté, suppression de l’Impôt sur la fortune, suppression de la taxe sur les dividendes, baisse de l’impôt sur les sociétés, baisse de l’impôt sur la partie supérieure des revenus du capital. De l’autre, baisse des APL suppression de centaines de milliers d’emplois de fonctionnaires et d’emplois aidés, baisse des salaires de fonctionnaires, augmentation de la , baisse des dotations aux communes etc… C’est que la politique de Macron c’est d’obéir aux ordres de l’Union Européenne en s’attaquant aux droits et salaires des travailleurs pour renforcer le dumping social et fiscal, tout en maintenant la plus violente austérité pour satisfaire aux critères de Maastricht imposés par l’euro. De fait, pour sortir de cette politique anti-populaire, c’est une nécessité de sortir de l’UE et de l’Euro.

Jusqu’à présent le gouvernement de M Macron a refusé de donner les chiffres de ce que les cadeaux aux riches vont coûter aux français. Mais www.initiative-communiste.fr le journal du PRCF a enquêté et va vous les donner ces chiffres.

Pas besoin d’avoir fait Saint-Cyr pour comprendre que Macron c’est le président des riches. Ce robin des riches fait les poches des travailleurs pour remplir les coffres de l’ capitaliste. Si certains prétendent que la ça n’existe pas, Macron leur offre un cinglant et cruel démenti.

ISF, les chiffres, la réalité contre la désinformation Macron

D’après les chiffres du ministère des finances, l’ISF concerne en France 350 000 foyers, qui disposent d’un patrimoine net assujetti à l’ISF à 1,3 millions d’euros. Rappelons que les biens professionnels, les objets de plus de 100 ans, les objets d’arts et de collection, les véhicules de collections, le droit de propriété industrielle, littéraire ou artistique pour leurs inventaires, les titres de PME, les placements financiers réalisés en France par des personnes domiciliées à l’étranger, les valeurs de capitalisation des rentes viagères constituées dans le cadre d’une activité professionnelle, les valeurs des capitalisations des rentes et indemnités perçues en réparation de dommages corporels ne sont pas taxés, de même que les parts et actions faisant l’objet d’un engagement de conservation d’au moins 6 ans. Rappelons également que l’habitation principale bénéficie d’un abattement de 30%.

En clair, un particulier ne pourra être taxé à l’ISF sur la base de la seule possession d’une maison que si cette maison vaut plus de 1,85 millions d’euros.

Pour donner un ordre de grandeur, en ne considérant aucune des nombreuses optimisations fiscales et en ne raisonnant qu’avec la valeur d’un bien immobilier servant de résidence principale :

  • une résidence principale d’une valeur de 1,85 millions d’euros génère un ISF de 2475 euros par an, soit un taux de taxation de 0,13%
  • une résidence principale d’une valeur de 3 millions d’euros génère un ISF de 12100 € par an, soit un taux de taxation de 0,4%
  • une résidence principale d’une valeur de 5 millions d’euros génère un ISF de 33790 € par an, soit un taux de taxation de 0,68%
  • une résidence principale d’une valeur de 10 millions d’euros génère un ISF de 99 490 € par an, soit un taux de taxation de 0,99%

 À  titre de comparaison, un couple de la classe moyenne détenant un appartement ou une maison valant 200 000 € payera une taxe foncière d’environ 1500 €, soit un taux de 0,75%. En matière d’immobilier

Macron fait du Sarkozy avec le retour du bouclier fiscal pour les grandes fortunes, et l’augmentation des impôts pour les travailleurs.

D’après les chiffres même de Bercy, les 100 premiers contributeurs de l’ISF payent 126 millions d’euros. La suppression de l’ISF c’est donc un chèque de 1,2 millions d’euros fait à des riches qui ont un patrimoine taxable d’au moins 116 millions d’euros.

Les 100 plus gros patrimoines de France ne payent cependant – grâce à l’optimisation fiscale – ne payent au total que 73 millions d’euros d’ISF !

D’après Bercy, la suppression de l’ISF par Macron va rapporter aux riches 3 milliards d’euros, soit en moyenne un gain pour les 350 000 foyers payant l’ISF de 8571€. Soit près de 8 SMIC ou le montant de la baisse des APL décidé par le gouvernement pour… 50 millions de foyer !

PFU : le prélèvement forfaitaire unique ou le capital moins taxé que le travail

Le PFU concerne tous les produis financiers soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu : action, obligation, sica, FCP, assurance vie… créant ainsi un même traitement fiscal pour tous ces placements. Avec une taxation unique à 30% se décomposant en 17,2% de prélèvements sociaux et 12,8% d’impôts sur le revenu, contre la situation actuelle où les revenus du capital sont taxés à 15,5% de prélèvements sociaux puis un impôt sur le revenu progressif s’échelonnant entre 0 et 45%. Encore une fois cette mesure favorise les plus riches,.

D’autant que cette mesure va conduire à taxer les 16 millions de plan épargne-logement – qui est un des moyens d’épargne des classes moyennes non pour spéculer mais pour acheter leur résidence principale – à un taux plus important.

Présenté comme une incitation pour tous les français à placer leur épargne dans l’investissement auprès des entreprises – un slogan idéologique pour faire croire que chaque travailleur peut être lui aussi un capitaliste – ne sera en fait bénéfique que pour les français dont le taux marginal d’imposition est supérieur à 30%. On est loin de monsieur ou madame tout le monde.

JBC pour www.initiative-communiste.fr – pour un média libre et indépendant des puissances d’argents, par et pour les travailleurs. Abonnez vous à Initiative Communiste

 

2 Commentaires de lecteur “Président des riches, Macron supprime l’ISF et donne 3 milliards d’euros aux grandes fortunes !