Ce 13 janvier 2022 est assurément une journée de mobilisation historique pour l’école et l’Éducation nationale. Avec une ampleur record, 75% des professeurs des écoles, 2/3 des professeurs des collèges et lycées, 80% des assistants d’éducation… La grève a été massivement suivie malgré la tiédeur de la mobilisation des directions syndicales en dépit de l’immense colère de l’ensemble des personnels de l’Éducation. Historique également avec le soutien très explicite des parents d’élève qui voient bien que leurs enfants sont privés d’écoles, transformées en garderie, et piégées dans un protocole tous infectés qui ne protège personne tout en plongeant dans des abîmes de complexités et d’absurdité. Retour sur la mobilisation qui appelle assurément des suites. Notamment tous ensemble et en même temps le 27 janvier.

 

 

Sur les réseaux sociaux :

https://twitter.com/SNUipp_FSU/status/1480638610441396232

https://twitter.com/SNUippFSUParis/status/1480626179816239106

https://twitter.com/Ecole_Oubliee/status/1480658478133923844

Retour sur la mobilisation historique, la colère après la trahison de certaines directions syndicales s’affichant en accompagnateur du régime Macron Blanquer

75% de grévistes dans les écoles primaires, 2 sur trois dans les collèges et lycées, la mobilisation des engeignants a été historique ce 13 janvier, mais également celle des vies scolaires (CPE et surveillant AED), jusqu’à celle de quelques proviseurs et inspecteurs.

Avec un mot d’ordre clair et commun, Blanquer Démission, Blanquer Dégage. Un mot d’ordre portée à la base de toute ces professions mais refusé par les quelques caciques des directions nationales des syndicats majoritaires, notamment de la FSU.

https://twitter.com/StylosRouges93/status/1481573896662962177

 

Alors qu’au sortir d’une réunion stérile, Blanquer annoncçaitde petites mesurettes (l’aumone de 5 millions de masques FFP2 pour 1 millions de travailleurs) dans un recul sonnant toutefois comme une gifle, des responsables nationaux du SNES FSU humiliaient les personnels de l’Education Nationale en faisant le compliment d’un Véran co responsable de la désastreuse situation sanitaire et d’un protocole tous infecté  maintenu et actant l’unique rôle de garderies des écoles. Provoquant une immense colère audible sur les réseaux sociaux

La FCPE et les syndicats lycéens ont été expulsés de la réunion avec les organisations syndicales, se transformant de fait en honteuse réunion de sauvetage de Blanquer organisée par Castex rue de Grenelle

https://twitter.com/arenasfcpe/status/1481682305458581513

Appliquant le protocole tous infectés jusqu’au bout, il semble que le ministre Véran était bien présent à cette réunion avec passe vaccinal en poche et double test positif au covid.

https://twitter.com/Ecole_Oubliee/status/1481655886372237324