Les français massivement opposés aux ordonnances loi travail XXL. Mobilisation les 12 et 14 juillet

Ils n’ont pas changé d’avis depuis le printemps 2016 et la mobilisation contre la : les français massivement opposés aux loitravailXXL.

Les résultats d’un sondage ELABE pour BFM TV sont sans appel, une majorité écrasante des travailleurs sont opposés à la casse du code du travail que veut réaliser durant l’été, de la façon la plus brutale et totalitaire, en interdisant le débat au parlement. Car , en véritable petit dictateur veut casser le code du travail à coup d’ordonnances, pour appliquer au plus vite les ordres donnés par l’Union Européenne et le MEDEF et ainsi aggraver encore dramatiquement les dégâts de la loi travail.

La mobilisation s’organise dans la rue : le 12 juillet – avec l’initiative de manifestations partout en France lancée par les députés de la France Insoumise, le 14 juillet avec le Front Social (soutenu par le PRCF). Sans attendre le 12 septembre, démarrage d’une greve générale déjà annoncée par la CGT, c’est bien tout de suite et maintenant que la résistance doit s’organiser

Les chiffres : les français massivement opposés aux ordonnances loitravailXXL.

  • 61% des français sont inquiets en raison des ordonnances Macron. Seuls 29% sont confiants
    • 72% des ouvriers et employés sont inquiets.

En réalité, il n’y a guère que les retraités, plus de 65 ans, artisans et commerçants – non directement touchés par les ordonnances – qui ne sont pas majoritairement inquiets. Même si plus du tiers des commerçants et artisans, inquiets, ont bien compris le danger que cela représente même pour eux.

  • 66% des ouvriers et employés sont opposés à la généralisation des contrats de projet, c’est à dire à la suppression du CDI
  • 61% des français sont opposés aux plafonnements des indemnités de licenciement en cas de licenciement abusif. Une mesure anticonstitutionnelle qui a déjà été bloquée en 2015 puis en 2016.
  • 58% des français sont opposés au recours aux ordonnances. La jeunesse est vent debout contre ce coup de force anti démocratique : 63% des 18 24 y sont opposés, tout comme les ouvriers (65%). Parmi toutes les catégories socio professionnelles, il n’y a que les artisans et commerçants à être favorables aux ordonnances