Enorme manifestation à Athènes à l’appel du PAME – 1er novembre

Énormemanifestation à Athènes : nationale à l’appel du PAME, 1er novembre 2014

Athènes manifestation PAMEPuissante démonstration d’indignation, de colère et de revendication.

Plus de 100 000 personnes, une marée humaine a inondé les rues d’Athènes avec 9 énormes cortèges qui se sont retrouvés Place Syntagma, lors de la manifestation nationale organisée par le PAME.

Près de 1000 organisations, syndicats, associations ont répondu à l’appel du PAME et ont réuni les travailleurs et les paysans, les étudiants et le mouvement des femmes, les travailleurs indépendants, les retraités et les immigrés.

Le grand rassemblement national d’aujourd’hui est une forte démonstration d’indignation, de colère et de revendication. Cette manifestation a donné une puissante réponse de classe au gouvernement et aux capitalistes et a démontré les capacités du mouvement ouvrier.

Nous allons vers la grève du 27 novembre prochain.

PAME, 1er novembre 2014 (Trad. )

Source : site web du Front Syndical de Classe

Grèce: Le PAME intensifie la lutte contre le chômage

Publié le par FSC – source site de la FSM

21 oct 2014

PAME (Front Militant de Tous les Travailleurs) est un front syndical fondée en 1999, pour lutter contre les nouveaux défis que les travailleurs ont dû faire face, contre la situation révoltante qui a été créé dans les syndicats par le syndicalisme gouvernementale et le des employeurs.
Les cinq dernières années, le PAME a organisé plus de 30 grèves générales en , en plus de centaines actions industrielles locales et sectorielles contre les mesures imposées par les gouvernements grecs, le FMI et l’UE, comme cela a été demandé par les grandes entreprises, les multinationales grecques et étrangères. L’action de PAME a réussi dans de nombreux cas à bloquer des mesures, des baisses de salaires, licenciements, etc. En outre, dans certains cas, même dans ces conditions, les forces de PAME ont réussi à signer les conventions collectives qui augmentent les salaires. Toutefois, la situation que les travailleurs grecs vivent aujourd’hui est celle créée après l’imposition de toutes les mesures anti travail.
Au cours des cinq dernières années, le nombre officiel de chômeurs a recueilli plus de 1.500.000 (à partir de 380.000 en 2008), mais le nombre réel est encore plus élevé. Ce nombre correspond à 30% (7,8% en 2008) de la population totale, qui devient cependant plus de 50% pour les jeunes.
En outre, plus de 800.000 travailleurs, même si elles ont un emploi, n’ont pas été payés depuis des mois et plus de 300.000 n’ont pas de sécurité sociale. Les capitalistes utilisent le nombre terrorisant de chômeurs comme levier, et menacent les travailleurs à accepter des réductions de salaires et d’abolir nombre de leurs droits.
Dans le même temps le gouvernement du ND-PASOK, ainsi que l’opposition de SYRIZA, bien qu’ils débattent sur qui est le mieux pour gérer la situation, ils acceptent tous les deux les politiques de l’UE et la nécessité de compétitivité des capitalistes grecs. Cela signifie la continuation de la politique anti travail qui a été imposée, aussi bien que l’adoption de nouvelles mesures contre la majorité du peuple.
Parce que le problème du chômage est l’un des problèmes les plus cruciaux auxquels font face les syndicats, dans les conditions de la crise du capitalisme, le PAME a lancé une campagne qui vise sur le chômage. Depuis Septembre, les syndicats se concentrent sur les chômeurs, sur la façon de les rapprocher des syndicats, et bien sûr de renforcer de cette manière la capacité des syndicats à mobiliser les travailleurs et les chômeurs contre la cause commune de leurs problèmes, mais aussi pour des mesures immédiates pour la protection des chômeurs.
Cette campagne se compose d’actions de tous les jours, des réunions, des manifestations et de l’activisme et est prévue de s’aligner avec un Rassemblement national à Athènes le 1er Novembre. A cet effet, les syndicats de tous les coins du pays soulèvent les exigences du PAME dans chaque lieu de travail, dans chaque quartier et des milliers de personnes se préparent à se déplacer à Athènes, le 1er Novembre. Jusqu’à ce moment, plus de 650 organisations, des syndicats, des fédérations, des étudiants, de femmes et les associations d’agriculteurs ont adopté l’initiative de PAME et ont rejoint cet effort de renverser les conditions actuelles. C’est pourquoi l’Initiative du 1er Novembre devrait être un point clé dans l’évolution de la situation au sein du mouvement des travailleurs et l’une des plus grandes manifestations de la période récente en Grèce.

Source: PAME GRÈCE

Commentaire de lecteur “Enorme manifestation à Athènes à l’appel du PAME – 1er novembre