Ce 25 novembre 2021, ils étaient plus de 7 000 les métallos dans les rues de Paris à l’appel de la CGT pour remettre les 65 000 signatures de soutiens aux revendications des ouvriers de la métallurgie.

Une mobilisation qui fait écho à la décision de lancer l’occupation de l’usine SAM, cette fonderie que Renault a décidé de faire fermer pour délocaliser sa production. Profitant une fois de plus du dumping social instituée par l’Union Européenne.

 


 

Moments forts à revivre dans cette vidéo. La métallurgie dans la rue devant l’UIMM : 7000 manifestants battent le pavé aujourd’hui pour remettre 65000 signatures de notre pétition au patronat. Forte mobilisation pour une convention collective nationale de haut niveau !