Comprendre les impôts : la CGT finances publiques diffuse un diaporama frappant.

prélèvement à la source impôtsCampagne de presse après campagne de presse, les médias du Capital tente d’installer dans les esprits une représentation totalement fausse de ce que sont les impôts pour les français. Dans le but d’obtenir encore plus de réduction d’impôts pour les riches et de taxer toujours plus travailleurs. Mais quelle est la vraie réalité ? www.initiative-communiste.fr vous aide à y voir clair avec la CGT finances publiques

A lire également :

Quelques chiffres :

Le budget de l’état :

  • Recettes (2014) : 298,5 milliards d’euros
    • principalement : TVA (47,7%); Impôts sur le revenu (25,2%), Impôts sur les sociétés (12,1%), taxe carburant (4,5%)
  • Dépenses (2014) : 399 Md€  dont Education (65Md€) intérets de la (43Md€) Défense (40 Md€) Sécurité (18 Md€) Recherche et enseignement supérieur (30 Md€), Union Européenne (20,3 Md€)
  • Déficit : 85,6 Md€ dont 50% d’interêts de la dette (43 Md€), dont 17% de sauvetage des banques (14 Md€ pour le MES et Dexia), dont 23€ de versement pour l’Union Européenne
  • Dettes de l’état : 1528 milliards d’Euros fin 2014 ( 5 fois les recettes annuelles de l’Etat ; comparable à un couple de salariés gagnant 4000 €/ mois et s’endettant de 250 000€ pour acheter un logement )

Évolution de la :

  • entreprises : – 36 Md€ (CICE + Pacte de responsabilité) en 2014
  • particuliers : + 8,2 Md€ (TVA + fiscalité écologique)

  et taux d’imposition :

  • Impôts pour un couple gagnant 1800€ chacun et ayant deux enfants : 7288 € soit un taux de 16,9%
  • Impôts pour un couple avec 2 enfants gagnant 8333 € chacun  : 37 539 € (18,8%) possiblement réduit à 441€ (0,34%) en utilisant les déductions fiscales et crédit d’impôts.
  • Taux moyen effectif d’impôts sur les sociétés : PME 22%, CAC40 8% – taux de l’IS aux Etats-Unis: 35%

Les propositions du PRCF pour la justice fiscale

dans son programme candidat, le PRCF fait des propositions :

“4.7. Révolutionner la fiscalité en revenant sur les cadeaux accordés aux plus riches ;confisquer la fortune des « expatriés fiscaux »; rétablir le contrôle des change ; pour commencer, restaurer le niveau de répartition des revenus entre capital et travail qui prévalait au début des années 70; faire en sorte que le CAC-40 paie en proportion beaucoup plus d’impôt que les PME; Diminuer la TVA et aller vers la suppression de la CSG et du RDS; augmenter l’impôt sur le capital, la fortune (à l’exception des successions sur la résidence principale et les biens courants du testateur), les dividendes, les plus-values boursières, les très hauts « salaires »; interdire les stocks-options, les parachutes dorés, les retraites-chapeaux;”

4.5. Taxer la spéculation immobilière

4.6. mutualiser les impôts locaux perçus par les villes (départements, régions) riches et les villes pauvres (départements, régions) de manière à rétablir l’égalité des citoyens devant le lieu de résidence;

4.13. Instituer une taxe à la frontière pour tout camion transportant du fret international et affecter le produit de cette taxe, a) au ferroutage, b) à la ré-industrialisation de la France, c) aux efforts de dé-pollution atmosphérique;

Le détail de l’analyse par la CGT

diaporama_fiscalite_commente_08052016-1