Cédric Liechti et la CGT Energie Paris défendent notre service public. Défendons-les contre la répression patronale de GRDF !

Cédric Liechti et la CGT énergie Paris

Soutien total à Cédric Liechti menacé par la direction de GRDF… pour avoir fait grève !

Alors que les contradictions entre travail et capital n’ont jamais été aussi fortes, le régime Macron, aux ordres du MEDEF, augmente toujours plus l’exploitation des travailleurs en cassant code du travail, statuts, régime des retraites et assurance chômage, outil industriel, services et entreprises publics. Cette situation a encore été aggravée par la crise sanitaire. Aussi, la répression contre le mouvement sociale explose, le grand capital ne supportant plus la moindre contestation qui freinerait sa course aux profits.

En effet, après avoir réprimé le mouvement social comme jamais par l’explosion des violences policières (que nous devrions plutôt appeler « violences gouvernementales » !), qui se sont traduites par des éborgnements, des amputations et autres mutilations, le grand patronat entend désormais intimider et persécuter le mouvement social avec la complicité de la justice.

L’image contient peut-être : texte

C’est ce qui arrive au syndicaliste de classe de l’énergie Cédric Liechti. Alors qu’il participait, en tant que secrétaire général du syndicat CGT Énergie Paris et plus largement en tant que travailleur de l’énergie, à la mobilisation des gaziers et électriciens contre la casse d’EDF, menacée de privatisation par le régime Macron sur de la commission européenne de Bruxelles, la direction de GRDF porte plainte contre Cedric Liechti pour dégradation lors de mobilisations et considère qu’il n’est pas un interlocuteur habilité à intervenir auprès de la direction de GRDF !

accusations mensongères sont très graves, elles témoignent de la fascisation galopante de notre pays, ayant pour but de criminaliser l’action syndicale en visant, qui plus est, un représentant d’un syndicalisme de lutte et de classe, syndicalisme qui nous manque tant pour faire émerger le « tous ensemble et en même temps » seul à même de faire reculer le régime Macron/MEDEF/UE.

Aussi, nous rappelons que la grève est un droit constitutionnel. En effet, la constitution actuellement en vigueur en France a pour préambule celui de la constitution de 1946 — rédigée dans le sillon du programme du conseil national de la résistance et que le PCF de Maurice Thorez et avait très largement écrite, fort de sa position de premier parti de France — qui proclame le droit de grève en son point 7.

Ainsi, la commission Luttes du PRCF :

apporte son soutien plein et entier à Cédric Liechti ;

dénonce et appelle à combattre plus que jamais la fascisation galopante du pays ;

dénonce et combat l’euro casse du pays, caractérisée aujourd’hui par la privatisation d’EDF sur de la commission européenne de Bruxelles ;

invite l’ensemble des syndicalistes de classe et plus largement tous les progressistes à s’organiser à la base pour construite le « tous ensemble et en même temps ».


Aujourd’hui les gaziers de GRDF d’Île-de-France étaient en grève pour exiger des augmentations de salaires. Plutôt que…

Publiée par CGT Energie Paris sur Jeudi 19 novembre 2020