#17mars : Succès de la mobilisation des lycéens et étudiants – le MEDEF menace d’émeutes !

manifestationGrosse mobilisation de la jeunesse ce #17mars à l’appel des syndicats lycéens et étudiants.

Avec notamment une manifestation massive, de plus de 80 000 étudiants et lycéens à Paris.

Des dizaines de manifestations rassemblant des milliers de participants avaient lieu simultanément en province : 7 000 à Lyon 6500 – 4 000 à Clermont Ferrand – 10 000 Toulouse  2 000 à Limoges, 10 000 à  Bordeaux, 5000 à Grenoble, Reims 5000 – Tours 4000 – Caen 2000 – Strasbourg 1500 – Lille 3000 ….
Ils étaient 50% plus nombreux dans la rue ce que la semaine dernière. Et la mobilisation va encore grandir le 24 mars et le 31 mars. jusqu’au retrait de la .

La FIDL annonce plusieurs centaines de lycées mobilisés, en augmentation par rapport aux 9 mars. A Rennes, le cortège des étudiants et lycéens exigeant le retrait de la Loi El Khomri a bloqué la gare.

Dans de nombreux campus, les étudiants avaient également mis en place des barrages filtrants;

Sous la pression de la rue, le gouvernement lâche du lest : la preuve que seule la mobilisation tous ensemble et en même temps paye

Face à la mobilisation tous ensemble et en même temps, le gouvernement lâche du lest : c’est en effet à cause de la très forte dynamique du mouvement social que le gouvernement a revu sa copie est annoncée une hausse des salaires des fonctionnaires. Sans doute en pensant diviser le mouvement. Ce que confirme le très patronal journal Les Echos tentant de conjurer le sort d’un Le dégel des salaires éloigne le spectre d’une mobilisation des fonctionnaires.

Pas sûr que cela calme la colère d’un secteur public sous pression de l’euro-austérité. Depuis 1998, le salaire des fonctionnaire a baissé de 19% et ce n’est pas les 1,2% de hausses annoncée d’ici la mi 2017 (0.3% seulement pour 2016) et les fonctionnaires ne seront pas dupes non plus d’une annonce qui intervient alors que le ministère de la fonction publique vient avec le protocole PPCR là aussi signé par la CFDT de ralentir les déroulés de carrières.

C’est en tout cas la preuve que seule la mobilisation tous ensemble et en même temps paye, car les précédentes journée d’action isolée des syndicats de la fonction publique n’ont pas réussie à obtenir ce résultats.

Le MEDEF menace les syndicats et menace le gouvernement de lancer des émeutes – le gouvernement envoit les CRS contre les jeunes

canard enchainé gattazPendant que la jeunesse utilise son droit légitime de manifester, le MEDEF syndicat des patrons menace ouvertement le gouvernement d’émeutes, et ce après avoir menacé directement la CFE CGC de représailles si elle persistait à contester le projet de loi dans une attitude qualifié par un patron des patrons horrifié et fils de patron des patrons comme “cégétistes”. Mais c’est bien contre la jeunesse que le gouvernement envoie les CRS : attaques aux gaz lacrimogènes, charges de manifestations pacifiques sont rapportés dans différentes villes de France et notamment à Paris. Pendant que les chiens de gardes médiatiques du systèmes font évidemment leur gros titres – comme toujours – sur les “incidents émaillant les manifestations ” et la présence de “casseurs”.  

Dans certaines universités – notamment à la Sorbone – les directions aux ordres pour tenter de briser le mouvement et la mobilisation ont décidé unilatéralement décidé de fermer les campus. Prouvant aux passages que là où les syndicats étudiants veulent ouvrir le débat démocratique, le gouvernement et ses représentants choisit la force et la brutalisation.

Mais au regard de la forte mobilisation, force est de constater que les travailleurs ne sont pas prêts de céder aux intimidations.

En direct des manifestations :


Commentaire de lecteur “#17mars : Succès de la mobilisation des lycéens et étudiants – le MEDEF menace d’émeutes !

  1. Ali
    17 mars 2016 at 22:07

    Oui c’est la lutte de classe qui fait la différence! Bon courage camarades!