13 ans de luttes sans rien lâcher : les goodyears avec la CGT et Mickael Wamen remportent une victoire judiciaire totale.

Ce 28 mai c’est une victoire totale qui a été remportée par les 832 goodyears Amiens Nord poursuivant leur combat contre la fermeture de leur usine devant le tribunal des prud’hommes d’Amiens. En janvier 2014, avec le soutien du régime Hollande Macron et après une énorme campagne médiatique Goodyear et ses1.7 milliards de bénéfices d’exploitation fermait une usine rentable, mettant sur le carreau 1143 salariés. le régime Hollande Macron poursuivait les syndicalistes, condamnant dans un procès politique scandaleux leurs leaders syndicaux dont l’emblématique .

La victoire est intégrale : fait rare, le jugement qui constate que les licenciement sont sans motif économique valide ordonne l’exécution immédiate de la condamnation c’est à dire le paiment immédiat des dommages et intérêts, même en cas d’appel. Toutefois cela ne rendra pas aux goodyears leurs emplois, les années perdues, l’angoisse, leur famille et même leur vie pour certain. Cela ne rendra pas non plus à notre pays cet outil de production dont il a cruellement besoin. Donc comme le souligne M Wamen, le combat doit continuer.

« Nous allons assister à une avalanche de licenciements, les multinationales vont se servir de la pandémie pour mettre en œuvre des plans de restructuration décidés en fait de longue date, utilisant le Covid-19 comme un prétexte, c’est lugubre (…). J’espère que ce jugement inspirera des milliers de salariés qui vont lutter dans les mois à venir contre ces licenciements injustes » souligne le combatif avocat F Rilov.

Bravo aux Goodyears, et soutien à leur courageux délégué du personnel , toujours debout pour poursuivre la lutte et qui mérite un immense respect. Ils démontrent par leur exemple qu’il y a que les luttes que l’on mènent que l’on peut gagner. Ils démontrent que la solidarité de classe conduit à la victoire. Et que le syndicalisme de résignation , d’accompagnement n’est qu’un syndicalisme de collaboration et de défaite.

Les militants du PRCF, IC leur média, nous sommes fiers d’avoir toujours apporté notre soutien aux Goodyears

Observons ce jour que Mickael Wamen est de ces milliers de voix qui ont lancé un appel à la résistance pour cette date anniversaire du 29 mai 2005 du non populaire à l’euro destruction de la République sociale, souveraine, fraternelle et démocratique, du oui pour faire place au peuple et au monde du travail.

JBC pour www.initiative-communiste.fr