+1.4% le bilan d’un an de régime Macron c’est l’augmentation du nombre de chômeurs

Ordonnance Loi Travail, suppression de l’ISF, austérité tout azimut, hausse de la CSG, baisse des APL, casse des aides agricoles aux agriculteurs défavorisés, suppression de dizaines de milliers d’emplois aidés, suppression de mission de services publics et baisse du nombre de fonctionnaires, casse des statuts, libéralisation et privatisation dans tous les domaines… le régime n’a de cesse de justifier sa politique anti-travailleurs, anti-sociale et pro-milliardaires que par le fait que cela ne serait que la seule solution technique permettant de faire baisser le

Un an après la prise de l’Élysée par le banquier Macron, il est temps de tirer un premier bilan comptable de son action. Est-ce qu’avoir massivement fait les poches des travailleurs a au moins permis de réduire le chômage de masse ? Ou ne s’agit-il que d’obéir aux ordres de l’Union Européenne du Capital, de transcrire ses directives pour exploiter toujours plus les travailleurs et ainsi faire bondir les dividendes des milliardaires ?

Ça tombe bien la DARES, direction du ministère du travail vient de publier les chiffres du chômage du deuxième trimestre 2018. On peut donc mesurer l’impact de la politique du régime macron UE-MEDEF sur le chômage. Silence et censure dans le système médiatique détenu par les milliardaires ou contrôlé par l’Élysée. Mais le journal du PRCF www.initiative-communiste.fr ne se taira pas et appelle les travailleurs à faire circuler le terrible bilan du régime Macron. Partagez-le avec vos proches, sur les réseaux sociaux et auprès de vos collègues. MACRON-UE-MEDEF, ça suffit ! Il est nécessaire au contraire de se préparer tous ensemble à une rentrée sociale combative pour imposer une politique qui refuse les diktats de l’Union Européenne des multinationales, mais au contraire porte une politique de progrès social. Pour l’emploi et la hausse des salaires et des pensions !

Le bilan d’un an de Macron : Le chômage augmente de 1,4%,  il y a 77 400 chômeurs de plus !

Les vrais chiffres du chômage :

  • 77 400 travailleurs de plus pointant au chômage en catégorie A,B ou C, c’est ça le terrible bilan de la politique anti sociale et pro riche de Macron. Tous les jours, Macron ce sont  212 nouveaux chômeurs. Le temps de lire cet article, à cause de la politique de Macron, un travailleur sera obligé d’aller s’inscrire à Pôle Emploi.
  • Et on ne compte pas là les radiations administratives en tout genre qui permettent au régime de masquer son bilan calamiteux. Le nombre de suppressions administratives d’inscription a ainsi bondi de près de 10% !
  • Soi-disant la flexibilité et la suppression des droits liés au CDI permettant de limiter les causes de licenciement devaient permettre d’embaucher plus facilement.  Et donc de faire diminuer le chômage de longue durée. Eh bien ce n’est pas le cas. Le de très longue durée (+ de 3 ans d’inscription à Pôle Emploi) a bondi de 4% en un an de régime Macron.
  • Si Macron n’a pas fait baisser le chômage il a réduit le nombre de travailleurs indemnisés. Alors que le nombre de chômeurs a agumenté de 1,4% en un an, le nombre de chômeurs indemnisés a diminué de 2,4%
  • Et il n’y a eu aucune création d’emplois. En effet, l’augmentation du nombre de chômeurs (+1.4%) est à comparer à la baisse du nombre d’emplois créés de 1.6% en un an.

En un an, la politique MACRON-UE-MEDEF a gonflé de 14% la fortune des milliardaires français !

L’austérité c’est pas pour tout le monde. Aux travailleurs salariés et retraités, la hausse de la CSG. Pour les milliardaires, 4 milliards d’euros donnés sans condition en supprimant l’ISF ! Résultat, la politique MACRON-UE-MEDEF a gonflé de 14% la fortune des milliardaires français

D’après  l’hebdomadaire,en 2018 le montant du patrimoine des 500 plus grandes fortunes de France s’élève à 650 milliards d’euros. 30% de la richesse produite chaque année en France. Contre 10% en 2009.  Entre 2017 et 2018 ces grandes fortunes des milliardaires ont bondi de 14%. Rappelons que les salaires eux sont bloqués comme les retraites.

JBC pour www.initiative-communiste.fr


Chômage 2e trimestre 2018