Le mensonge sur les masques vole en éclats !

Le port du masque doit être rendu obligatoire pour tous. C’est l’avis cinglant de l’Académie de Médecine, qui contredit les recommandations du Ministère de la .

Le régime Macron reconnait qu’il a menti et mis en danger les Français

Qui ne se souvient pas de ces doctes éditorialistes, présentateurs et même quelques médecins autoproclamés experts sur les plateaux télés, reprenant en boucle le discours du régime Macron : les ne servent rien contre le Covid_19 si vous n’êtes pas malade, lavez-vous les mains et surtout, allez au boulot !

Chine, Vietnam, Corée… c’est pourtant en portant massivement des masques que l’épidémie a pu être rapidement endiguée en Asie. Y compris parfois en évitant le très contraignant confinement que nous subissons tous…

Pourtant l’effet des masques est évident dans les maladies à transmission respiratoire : l’effet d’un masque en vidéo.

À défaut d’empêcher de respirer du virus, ils permettent de façon évidente d’empêcher la projection à grande distance par les porteurs, tout particulièrement les porteurs asymptomatiques, de charges virales infectantes.

Alors il est vrai qu’au mois mars, la pénurie de masques jetables était totale en France. En raison de la destruction du stock constitué dans les années 2000 et surtout des fermetures et délocalisations de la plupart des usines les produisant en France.

Alors le régime Macron, plutôt que de dire “on n’a pas assez de masques, il va falloir commencer par les économiser et s’organiser pour en produire”, a lancé cette fausse nouvelle de l’inutilité des masques, craignant que les Français ne comprennent trop vite l’écrasante responsabilité de Macron et ses semblables. Du PS au RN, ils n’ont en effet qu’un seul mot d’ordre: la réduction des dépenses publiques. Et nous n’oublierons pas que Marine Le Pen n’a pas été la dernière en la matière.

Des masques, les Français n’en ont pas eus, enfin pas tous. Tandis que la porte-parole du gouvernement expliquait que les Français en seraient privés car trop idiots pour savoir les utiliser, Macron paradait à Mulhouse avec un FFP2 porté quelques minutes seulement.

Des pays comme le Venezuela ou Cuba, sous embargo, se sont mobilisés pour faire des masques en tissu, lavables et réutilisables. Pas aussi bien que des masques FFP2 assurément, mais c’est toujours ça de gagné pour combattre l’épidémie. La France, 6ème économie mondiale, n’aurait-elle pas pu faire la même chose et se mobiliser depuis la mi-janvier et les alertes chinoises ? Non, car le régime Macron a parié – jusqu’à ce que les lits en réanimation de Mulhouse soient pleins – sur “l’immunité globale”. Il ne fallait au contraire pas freiner la circulation du virus. Moins coûteux pour l’économie pensait-il ! Pas de à faire, pas de masques, pas de limitation à aller travailler dans des secteurs non-essentiels ! Le résultat est pourtant là. Des morts par milliers, et une économie à l’arrêt !

Désormais, le régime Macron ne peut plus nier le constat de la réalité, et la position de l’Académie de Médecine fait suite à de nombreuses informations, jusqu’au reportage en Corée mené par France 2 et les équipes d’Élise Lucet. Sans oublier les recommandations de l’OMS que le régime Macron s’astreint à ne pas suivre (tester, tester, tester, et isoler les malades). Alors le macroniste qui fait office de directeur général de la santé, Jérôme Salomon, fait volte face “Cette position de l’Académie de médecine est intéressante, commente-t-il le 3 avril. Même si le port de masque ne faisait pas partie des “gestes barrières” recommandés par le ministère de la Santé, il souligne que : “ces masques permettent de se protéger des postillons, lorsqu’on est en face à face. Nous encourageons le grand public à porter ces masques alternatifs. Sans oublier qu’ils ne remplacent pas le lavage des mains et la distanciation sociale.”

Espérons que des progrès soient rapidement faits pour tester massivement. Comme le demande l’OMS. Rappelons que depuis plusieurs semaines maintenant, des services de recherche biologique, les services vétérinaires expliquent qu’il y a là des ressources pour tester des centaines de milliers de cas présumés de . Rappelons que le Venezuela et Cuba, encore eux, ont montré que des actions de prévention, avec de simples enquêtes par des médecins et des formulaires internet, permettent de détecter et d’isoler les cas potentiels, et cibler les tests. Et avoir une action réelle contre la propagation de l’épidémie…

Des tutoriels pour faire des masques :

Désormais, l’Académie de Médecine recommande le port du masque. Problème, il n’y en a toujours pas près de 4 mois après le début de l’épidémie. Alors, il va falloir en fabriquer.

Voici deux tutoriels vidéos, issus de la Société française des Sciences de la Stérilisation ainsi qu’issus du modèle recommandé par l’hôpital de Grenoble.

Bien sûr on nous promet que le gouvernement et notamment l’armée s’occupe de sélectionner des modèles performants de masques réutilisables en tissu… mais pour le moment, personne ne les as vus !

Des initiatives de militants du PRCF pour partager des masques

Priorité au confinement et aux mesures barrières n’empêchent cependant pas de partager des bons conseils et d’aider dans la mesure du possible à palier les gravissimes déficiences du système capitaliste et de son régime Macron.
Que soient salués ici les militants et sympathisants du PRCF qui en divers endroits de France, mettent leur savoir-faire en couture pour fabriquer, à leur échelle, et avec leurs moyens limités, des masques. Pour des parents, des collègues, des voisins.

jbc pour www.initiative-communiste.fr

2 Commentaires de lecteur “Le mensonge sur les masques vole en éclats !

  1. thiebeaux
    10 avril 2020 at 23:15

    je crois que c’est un masque FP3 qu’il porte

  2. 14 avril 2020 at 14:20

    Lorsque l’on voit l’Amérique et son ile cimetierre ,l’on se croirait revenu à l’heure de la libération des camps de concentration! quel manque d’humanité et de respect envers les dépouilles !et Trump partant en guerre contre le Vénézuela ! qui a dit que la guerre froide est finie?