#Turquie : Erdogan réduit une chaine de télévision au silence ! Silence de l’Axe UE USA et de l’OTAN !

turquie-coup-dédat-300x175Les caméras de la chaine de télévision MCTV, l’une des principales chaines kurdes emettant en langue turque, auront filmé jusqu’au bout l’assault des forces de police d’Erdogan à Istanbul. Sur le plateau de télévision, alors que des dizaines de journalistes crient “on ne fera jamais taire la presse libre”, les techniciens des commando de Erdogan sont en train de débrancher les câbles. Puis c’est l’écran noir, la voix d’ défendant les droits de la minorité Kurde mais également les droits des femmes ou la cause écologique a été bâillonnée.

Si les antennes et les satellites ont été réduits au silence, le peuple turque lui manifeste – malgré la répression – place Taksim, reprenant des slogans antifasciste contre le régime islamo – fasciste de Erdogan ” Tous ensemble contre le Fascisme” “ils ne pourront pas fermer IMCTV”.

Alors que les mouvements et parti kurde avaient condamné la tentative de putsch en , le régime Erdogan – soutenu par l’UE, les USA et l’OTAN – profite de l’Etat d’Urgence pour fermer les médias de l’opposition. 12 chaines supposées être trop proche du ont été fermé sous prétexte de soutien à la tentative de putsch et ce alors même que le l’avait condamnée.

Silence des capitales occidentales

Se posant en soit disant défenseurs des libertés de la presse, aussi bien Bruxelles que les chancelleries européennes se taisent. Un silence édifiant alors que l’Union Européenne versent des milliards et milliards d’euros à la Turquie, suite à la guerre en Syrie. Un silence édifiant également de Washington, alors que la Turquie est l’un des pays membre de l’OTAN.

De fait, l’Axe Euro atlantique ne s’émeut des droits de l’homme que pour s’attaquer aux peuples qui ne se soumettent pas à son joug. Peu importe les violations quotidienne de la dans les pétro monarchie du Golfe ou les dictatures de la Françafrique. Peu importe que l’Argentine fasse fermer par la force TELESUR, et peu importe que la Turquie fasse taire les journalistes pour pouvoir poursuivre la répression des travailleurs dans toutes la Turquie mais également la guerre contre les kurdes.

Le silence de la France n’est guère étonnant non plus alors que le pouvoir de Hollande et Valls vient d’être condamné à l’ONU pour la repression du mouvement social, et en particulier de l’opposition à la Loi Travail. Utilisant lui aussi l’Etat d’Urgence pour réprimer l’opposition.

www.initiative-communiste.fr