Solidarité avec Petro Simonenko et le PC D’UKRAINE !

PC-ukraine
Nous venons d’apprendre l’ menée par le SBU, service de sécurité de l’Ukraine. Sur la base de fausses accusations, il a entamé des poursuites judiciaires contre le dirigeant communiste ukrainien Petro Simonenko.

L’accusation porterait sur l’implication des membres du Parti Communiste dans des actes terroristes, que Petro Simonenko aurait obtenu illégalement la nationalité russe, et aurait rejoint la direction du Parti Communiste de la fédération de Russie (KPRF) et qu’il se cacherait actuellement en Russie.

De son côté, le PC d’Ukraine dénonce ces accusations infondées et mensongères dont le but est de parvenir à l’interdiction du Parti Communiste.

Souvenons-nous d’Hitler et son accusation pour l’incendie du Reichstag à l’encontre du Parti Communiste Allemand qui a servi à son interdiction et à supprimer ainsi son opposant le plus déterminé. Toutes les répressions ont pu suivre, jusqu’à la Shoah.

Le Parti Communiste d’Ukraine se bat courageusement pour la démocratie, la liberté, l’unité du pays, pour défendre les travailleurs et le peuple ukrainien. Il s’est opposé courageusement aux oligarques, aux liquidateurs du pays, et aux fascistes.

Cette contre le Parti Communiste d’Ukraine et son premier dirigeant est la suite d’une longue série d’agressions, de meurtres (plus de 40 à Odessa dans la maison des syndicats) et autres formes de répression. La peste brune fait son chemin dans son pays, depuis le putsch de « Maïdan ». Les violences ne concernent pas que les communistes puisque la population juive du pays s’inquiète des développements de la situation comme l’ont exprimé plusieurs rabbins faisant savoir que des mesures de protection ou de départ étaient prises. La peste noire fait son chemin en Europe. Il faut la mettre en échec en Ukraine 

Les démocrates, les hommes de cœur et d’esprit doivent se lever pour défendre la liberté et la démocratie en montrant leur solidarité avec Petro Simonenko et le PC d’Ukraine.

Nous adressons un appel à multiplier les protestations auprès de l’ambassade d’Ukraine à Paris. Multiplions les appels téléphoniques, les télégrammes, les messages de protestation ! Faisons connaître ce qui se cache derrière cette attaque contre le peuple ukrainien !

Adressons nos messages de protestation à François Hollande et à Laurent Fabius, complices du putsch de Maïdan qu’ils soutiennent depuis le début aux côtés des USA et de l’UE. Le gouvernement français doit intervenir pour que cesse la répression contre le PC d’Ukraine.

Au bout de tout cela se joue la paix en Europe.

Commission Internationale du PRCF, PARIS, le 3 avril 2015

Par courrier, le PRCF s’est adressé :

  • A l’ambassade d’Ukraine en France
  • Au gouvernement français
  • Aux parlementaires français