« Pour Donald Trump, il faut créer un autre ennemi qui est la Chine » Aymeric Monville, interviewé par RT France

Haro sur la Chine : de la guerre commerciale à coup de taxation des échanges et de mesures de rétorsion frappant les entreprises technologiques chinoises telles Huawei en passant par la sortie du traité de non-prolifération de missiles nucléaires INF, jusqu’au déploiement massif de troupes américaines en mer de Chine et en Corée, il est clair que l’impérialisme américain pousse à la confrontation de plus en plus violente contre la Chine populaire.
Aymeric Monville explique sur le plateau de RT France pourquoi l’impérialisme capitaliste désigne la Chine comme un ennemi et alerte, le capitalisme, c’est l’impérialisme et in fine c’est la guerre.

Rappelons que la Chine premier pays du monde en terme de population est en passe de devenir la première économie mondiale. Un développement incroyable et un succès économique traduisant la réussite et la performance de la révolution socialiste. En à peine plus d’un demi-siècle, la Chine, ravagée par les guerres coloniales puis l’occupation fasciste japonaise, laissée dans un état de sous-développement total, compte désormais parmi les pays développés.