« Ouïghours » aujourd’hui, « Tibet » hier : CIA, NED, médias organiques de droite et de « gauche », tartuffes, affabulateurs, etc., nous font courir…

«Ils nous font courir », écrit Maxime Vivas. «Nous courons, sur des claquements de langue des affabulateurs : ils veulent qu’on cavale derrière le leurre qu’ils ont lancé. Et c’est ce que je suis en train de faire sur le Xinjiang. Avec vous [Et moi de même ! M.A.]. Nous sommes piégés, vous et moi. J’écris, vous lisez sur des mensonges antichinois et non sur des vérités dont nous avons besoin en tant que consommateurs d’informations et en tant que citoyens […] [1]»

Par Michel AYMERICH sur son blog :

"Préambule prudent" et quatrième de couverture...
"Préambule prudent" et quatrième de couverture...

« Préambule prudent » et quatrième de couverture…

Si la conscience objective des faits l’emportait sur la combinaison de mésinformation et plus souvent de désinformation, d’affabulations, de mensonges, de trucages de photos, de faux témoignages stipendiés – en bref de toute la panoplie de moyens qui illustrent la nouvelle guerre froide contre la Chine-, il serait admis majoritairement que la Chine est un pays-continent qui grâce à sa gouvernance a accumulé et continue d’accumuler des succès littéralement phénoménaux et ce au plus grand profit de l’ensemble des 56 ethnies qui composent le peuple chinois et que la Chine sous sa forme de République populaire de Chine (RPC) n’est rien de moins que « l’espoir du monde » (B.), comme nous en convenions il y a peu un ami et moi. Je l’appelle B., afin de le préserver…

Il y a quelques jours, donc, je discutais par visioconférence sur WeChat (par sécurité car sur Messenger, lié à Facebook j’ai été victime de censures…[2]) avec B., un ami d’idées rencontré sur Facebook voici quelques temps déjà.

B. est marié depuis des années avec une citoyenne chinoise, il a découvert la Chine réelle grace à elle. Quelle ne fut sa stupéfaction (à l’égal de la mienne qui s’est mutée en colère face au traitement médiatique mensonger…) lorsqu’il découvrit il y a déjà maintenant plus de 12 ans la vraie Chine, pas celle des médias du dit «Occident» ! Sa femme et lui ont convenu qu’elle garderait la citoyenneté chinoise afin de pouvoir rapidement partir ensemble avec leurs en Chine si la situation dans le pays de leur résidence actuelle, la Belgique, menaçait de devenir encore plus insupportable qu’elle ne l’est devenue… B. suivrait ainsi la voie de quelques autres amis de France et de Belgique qui ont choisi la Chine, tels Bruno (plus de 15 ans de résidence) et Roland (20 ans), et défendent leur pays d’accueil bec et ongles face à l’avalanche de calomnies et une désinformation tous azimuts! Voie que j’escompte bien également suivre…

Car, OUI, il faut l’écrire, le dire, le répéter, il faut aller découvrir la Chine réelle loin de «nos» médias qui sont loin d’être nôtres. Exactement comme la fortune des propriétaires de ces médias n’est pas la nôtre !

MEDIAS: QUI PAIE LES VIOLONS CHOISIT LA MUSIQUE...
MEDIAS: QUI PAIE LES VIOLONS CHOISIT LA MUSIQUE…

En effet, qu’observe-t-on? La Chine a trop fréquemment mauvaise presse au sein des Français, toutes classes sociales confondues ou exprimé trivialement, tant à l’extrême-droite qu’à « l’extrême-gauche », en passant par la droite classique et la « gauche ».

La CIA, ses ramifications que sont la National Endowment for Democracy (NED), Human Rights Watch (HRW), le World Uyghur Congress (WUC), etc., comme en France (et dans les autres États subordonnés ou alliés aux USA) les médias organiques de droite et de « gauche », les tartuffes à la Glucksmann et autres Jadot, les affabulateurs, etc., nous font courir.

Ex-CIA director Pompeo: ‘We lied, we cheated, we stole’

US Secretary of State Mike Pompeo: « I was the CIA director. We lied, we cheated, we stole. We had entire training courses. It reminds you of the glory of the…

«Lorsque j’étais élève officier à West Point, quelle était la devise du cadet ? Tu ne mentiras pas, tu ne tricheras pas, tu ne voleras pas et tu ne toléreras pas que d’autres le fassent. J’ai été directeur de la CIA et nous avons menti, triché, volé. C’était comme si nous avions eu des stages entiers de formation pour apprendre à le faire »…

Des Glucksmann («socialiste») et Jadot («écologiste») qui le 19 septembre 2019 [3]  votaient pour une résolution au Parlement européen qui met sur un pied d’égalité le communisme et le nazisme !!! La couleur était annoncée. Et cette couleur, pour reprendre les catégories historiques de la guerre civile russe de 1918-1922 (celle correspondant à la première croisade anti-bolchévique menée par 14 pays capitalistes désireux en outre de dépecer la Russie soviétique…), est celle des alliés de circonstances des «Blancs» (cet adjectif donné aux ennemis absolus des Rouges !) qui entre crimes innommables massacrèrent 500.000 Juifs (un demi-million ! Déjà…) [4]. Massacre qui annonçait le judéocide (la Shoah), commis au cours de la seconde croisade sous direction du germano-fascisme : «Ôter les œillères que nous imposa la guerre froide […] sans cette condition préalable, il est impossible de découvrir la nature et la dynamique du rapport qui lie anticommunisme et antisémitisme dans l’idéologie et le projet nazis.» écrit l’historien Arno J.Mayer [5].

Des Glucksmann et Jadot, l’un pseudo socialiste, l’autre pseudo écologiste, tous les deux authentiques tartuffes qu’ils sont nous font courir sur la question inventée des Ouïghours. Une question qui dorénavant succède à point nommé à la «question tibétaine », à propos de laquelle je dois ici signaler la qualité d’un petit livre qui décillera les yeux de plus d’un sur «ces  contre-vérités [qui] finissent par être prises pour argent comptant, par nombre de citoyens occidentaux. [6]» Un livre qui permet de souligner que tant sur les « Ouïghours » aujourd’hui, le « Tibet » hier : CIA, NED, médias organiques de droite et de « gauche », tartuffes, affabulateurs, etc., nous font courir…

«Yannick Jadot dénonce en la Chine « une dictature d’une violence absolue. Ce sont des millions de femmes et d’hommes, des minorités ethniques chinoises qui sont dans des camps de concentration, dans des camps de rééducation. Vous savez le drame absolu des Ouïgours. Vous savez que la Chine rompt systématiquement tous ses engagements en matière de démocratie, de respect des libertés fondamentales ». « Et là, uniquement pour de l’argent, pour que Volkswagen puisse vendre plus de bagnoles en Chine ou s’installer davantage en Chine, on rompt avec toutes les valeurs de l’Europe », tempête l’eurodéputé. [7]»

Un des nombreux exemples de mensonge de la propagande antichinoise sur le Xinjiang démonté, celui de soi-disant centres de détention observés par satellites… en réalité des écoles, des entrepôts, une maison de retraite…
Un des nombreux exemples de mensonge de la propagande antichinoise sur le Xinjiang démonté, celui de soi-disant centres de détention observés par satellites… en réalité des écoles, des entrepôts, une maison de retraite…

Jean-Michel Carré a écrit récemment LETTRE À LA GAUCHE FRANÇAISE, LA PLUS BÊTE DU MONDE (la droite on le savait déjà, bien que détrônée par l’américaine…). On y lit : «Ces dernières années, peu d’histoires ethniques ont suscité autant d’indignation en Occident. Les reportages sur la question sont généralement présentés comme des fuites d’informations dûment vérifiées. Toutes exprimant la résistance d’un peuple luttant avec acharnement contre un gouvernement chinois tyrannique. Le problème est que dès le départ les «preuves» sont fausses et suivant l’adage: à force de répéter les mensonges, ces mensonges deviennent des vérités.»

Le problème est que presque tout ce qui apparaît dans les récits des médias occidentaux sur les musulmans ouïghours s’avère être en réalité le produit d’une campagne médiatique soigneusement conçue par des mouvements séparatistes d’extrême droite, anticommunistes, financés et formés par le gouvernement des États-Unis. Ce qui va suivre se veut simplement être une clarification des sources et des origines politiques d’un des combats géopolitiques actuels de la puissance américaine. Bien conscients du fait que la preuve du mensonge de l’un ne suppose pas que les affirmations de l’autre soient vraies.

De quoi s’agit-il? D’une lutte présentée comme « pacifique, non-violente et démocratique » avec à sa tête une organisation dite de défense des Droits de l’Homme, le World Uyghur Congress (le WUC) et de multiples ramifications telles que le parti islamique du Turkestan, la Uyghur American Association (UAA), le Uyghur Human Rights Project (UHRP) etc. Son objectif est clairement énoncé par ses fondateurs : «La déstabilisation de la Chine avec comme finalité le changement de son régime politique» [8].

Soyons clairs et logiques. Pourquoi les autorités de Chine «opprimeraient»-elles les Ouïghours tout particulièrement ? Il faut vraiment être animés par les pires préjugés racistes pour dénier aux autorités chinoises le droit et le devoir de protéger les citoyens de toutes les ethnies, Ouïghours compris qui eux aussi n’échappent pas aux attentats terroristes !

Ainsi ceux qui tels Raphaël Glucksmann inventent une oppression des Ouïghours stigmatisent les autorités chinoises dans leur réponse non aux Ouïghours, mais aux attentats terroristes qui n’ont rien à envier à ceux subis à Paris, Toulouse, Nice, etc.

Glucksmann, comme Jadot, fait parler de lui dans sa croisade anti-chinoise et anticommuniste sur la question de la province chinoise du Xingjiang habitée pour partie par l’ethnie ouïghour, réduite à la manière des islamistes à une ethnie «musulmane». Oui réduite à cette seule ou principale « identité », définie à la manière exclusive des intégristes islamistes !!!

Comme si les Ouïghours ne pouvaient pas et n’avaient pas le droit d’être simplement des musulmans de culture, des citoyennes et citoyens chinois égaux aux autres parmi les 55 autres ethnies qui peuplent la Chine. Des Ouïghours non pas islamistes, mais acceptant l’égalité des sexes. Oui des citoyens laïques acceptant les lois de la République populaire de Chine et reconnaissant le principe de la séparation de la religion et de l’État, acceptant aussi le droit de choisir de sortir éventuellement de l’Islam pour une autre religion ou celui d’être agnostique ou bien encore athée.

Comme si les Ouïghours ne pouvaient pas adhérer au Parti communiste chinois (PCC) et œuvrer en communistes au développement de la Chine.

Femmes ouïghours membres de l'Armée populaire de libération (APL, 中国人民解放军)
Femmes ouïghours membres de l’Armée populaire de libération (APL, 中国人民解放军)

Dans le cours de cette croisade initiée aux… USA, Glucksmann junior ne recule devant aucune outrance, même tirée par les cheveux!!! L’origine de ses outrances ne devrait-elle rien à sa filiation biologique et politique? Son père André Glucksmann, auquel ses prises de position politiques démontre qu’il reste fidèle, partageant le même « fanatisme anticommuniste maximal » selon les mots de Georges Gastaud qui écrit :

«Alors que les USA se référaient officiellement à la doctrine du first use (usage en premier par les USA de l’arme atomique contre l’URSS) voire à celles du first strike (engagement de la troisième guerre mondiale antisoviétique par une frappe nucléaire massive et « désarmante » contre l’URSS) et du « linkage » (menacer Moscou d’une guerre nucléaire pour l’empêcher de soutenir les révolutions populaires), Glucksmann a joué un rôle majeur dans la riposte atlantico-exterministe aux pacifistes ouest-européens et américains […] Traduisant en français laïque les vaticinations guerrières des belliqueux prophètes « évangélistes » yankees qui, à l’instar de Reagan, annonçaient l’ «Harmaghedon» (la bataille finale où Dieu défait les mécréants – en clair, les communistes – et où les «bons» rejoignent le «Royaume»), Glucksmann exécuta le «sale boulot» philosophique que nécessitait la justification de l’exterminisme impérialiste. Il écrivit notamment cette atrocité philosophique sans aucun précédent : «je préfère succomber avec mon enfant que j’aime (sous-entendu, dans une guerre nucléaire, G.G.) plutôt que l’imaginer entraîné vers quelque Sibérie planétaire [9]».

Les tartuffes Glucksmann (père et fils) et Jadot -représentants de la Lumpen intelligentsia [10]-, sont aux intellectuels productifs d’idées, honnêtes, capables, évoluant nécessairement vers la connaissance du réel qu’ils restituent à leurs lecteurs de manière intelligible et pour les plus avancés d’entre-eux des intellectuels organiques du parti communiste à reconstruire ce que le Lumpenprolétariat* est aux travailleurs productifs et potentiellement révolutionnaires : des vendus à la réaction qui menacent d’évoluer vers le fascisme!

*De l’allemand «prolétariat en haillons», c’est un terme marxiste, parfois traduit par «sous-prolétariat», désignant les «éléments déclassés, voyous, mendiants, voleurs, etc.» du prolétariat [11]…

NOTES :

[1] Maxime Vivas, Ouïghours, pour en finir avec les fake news, La Route de la Soie-Éditions, décembre 2020, p. 47.

[2] Liens vers des articles envoyés à un autre ami ou d’autres envoyés par ce même autre ami, supprimés !!! Je rappelle ou informe ceux qui ne le savent pas encore que Facebook et Messenger censurent SYSTÉMATIQUEMENT les articles de mon Blogue : «Alors, quelle est cette nouvelle étape franchie dans la censure ? Et bien il s’agit tout simplement de la censure ouverte. Celle de l’interdiction de publier certains contenus. De façon discrétionnaire. C’est par exemple le cas du blog de notre ami Michel Aymerich sur facebook dont nous publions le témoignage ci dessous. D’insidieuse, planquée sous l’application de soi-disant règle, obscure et discrétionnaire, la censure s’affiche désormais plus ouvertement.», https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/symptome-grave-de-la-fascisation-la-censure-par-facebook-de-sites-internet-et-blogs/

[3] «Jean-Marie Le Pen avait déclenché une polémique en conséquence de ses déclarations «selon lesquelles les chambres à gaz sont un «point de détail de l’histoire de la Deuxième Guerre mondiale».

La majorité du Parlement européen lui donne raison en traçant un signe d’égalité qualitative entre les deux ennemis historiques implacables que sont fascisme (le nazisme fut sa forme allemande inspirée du précédent italien) et communisme. L’anticommunisme place dans un même lit de Procuste fascisme et communisme, idéologie du « totalitarisme » oblige!»

https://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2019/11/1989-les-strateges-de-la-contre-revolution-politique-mondiale-fetent-le-champagne-en-2019-les-lendemains-dechantent.html

[4] « Avec un pareil inspirateur [Claude Anet, M.A.], Krause peut confondre histoire et délire, et, bien entendu, ne jamais évoquer les pogromes au cours desquels les blancs et les nationalistes ukrainiens ont éventré, brûlé vifs, assassiné près d’un demi-million de pendant la guerre civile», Jean-Jacques Marie, Les cahiers du mouvement ouvrier, numéro 36, p. 97.

https://www.marxists.org/francais/cmo/n36-oct-nov-dec-2007/K_Chronique_bon_14__J_Gabarit_.pdf

[5] Arno J.Mayer, La « solution finale » dans l’histoire, La Découverte, Paris 2002, p 14.

[6] André Lacroix, Dharamsalades – Les masques tombent, éditions Amalthée, 2019, p. 5.

[7] https://mobile.francetvinfo.fr/economie/commerce/investissements-chinois-en-france/video-accord-ue-chine-yannick-jadot-est-scandalise-par-la-position-d-emmanuel-macron_4257205.html?fbclid=IwAR0ffVgHaEoIjr8mLqg9hVU_2gBHdSGfMLYDtN0GSNbHln1Io0TYfYbqP8w#xtref=https://www.google.com/&xtref=https://www.francetvinfo.fr/

[8] Jean-Michel Carré, LETTRE À LA GAUCHE FRANÇAISE, LA PLUS BÊTE DU MONDE (la droite on le savait déjà, bien que détrônée par l’américaine…), 7 novembre 2020.

[9] https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/andre-glucksmann-de-lanticommunisme-de-gauche-sic-a-lexterminisme-reaganien/

[10] J’entends par « Lumpen intelligentsia » une couche de semi-intellectuels animés par un anticommunisme rabique prêts à toutes les turpitudes et se parant de vieilles accusations (aussi vieilles que le mouvement révolutionnaire) en guise de concepts qui leur font défaut à peine recoloriées* pour les mettre au goût du jour… *C’est là leur seul apport « intellectuel » !

[11] https://www.universalis.fr/encyclopedie/lumpenproletariat/