OTAN : neutralité pacifique ou neutralité atlantique, la Suisse doit choisir ! Une intervention légitime des Communistes suisses !

La est un pays neutre. Elle ne fait pas partie de l’. C’est pourquoi les Communistes suisses du PC(S) alertent contre la violation de cette avec l’intégration de fait et croissante de la Suisse au sein de l’OTAN.

Le major général Claude Meier représente-t-il la Suisse ou l’OTAN?

https://www.rsi.ch/la2/programmi/informazione/60-minuti/Il-futuro-dell%E2%80%99aviazione-militare-svizzera-s%C3%AC-o-no-all%E2%80%99acquisto-dei-nuovi-caccia-11881961.html

Dans le cadre du premier débat diffusé début juillet par la télévision d’État suisse sur l’achat de nouveaux avions de combat par l’armée suisse, une confrontation entre Edoardo Cappelletti, membre de l’exécutif du (Suisse) et le Major Général Claude Meier, officier formé aux États-Unis et aujourd’hui chef de l’état-major général de l’Armée suisse, s’est déroulé de manière très significative.

De façon honteuse, le chef de l’état-major a tenté de minimiser le fait que l’OTAN utilisait notre espace aérien national pour mener des actions de guerre contre des pays souverains (de la Libye à la Syrie). Le représentant du Parti Communiste a, pour sa part, réitéré le principe de la neutralité suisse et contesté le fait que 6 milliards de francs suisses devraient être consacrés à de nouveaux avions de guerre, assortis d’une contrainte géopolitique, à savoir qu’ils devraient être produits exclusivement par des pays l’OTAN !

La confrontation entre Claude Meier et Edoardo Cappelletti montre la véritable dichotomie politique de la phase historique actuelle dans notre pays. Le débat fondamental va bien au-delà de l’achat d’un nouvel avion militaire. La vraie question est la suivante : voulons-nous nous plier à l’OTAN ou voulons-nous défendre la neutralité de la Suisse ? Pour promouvoir l’atlantisme le plus extrême, nous trouvons (a priori absurde, mais pas tant que ça si on y réfléchit) précisément le chef de l’état-major de notre armée qui devrait au contraire être un “champion du patriotisme”; pour défendre notre souveraineté dans le contexte du multipolarisme, nous trouvons un membre du Parti Communiste!

Commentaire de lecteur “OTAN : neutralité pacifique ou neutralité atlantique, la Suisse doit choisir ! Une intervention légitime des Communistes suisses !