A Kiev et dans l’Ukraine, les loups fascistes sont lâchés. Abreuvés des dizaines de milliers d’armes de guerres fournies par l’UE/OTAN, sous couvert de la mise en place d’une « défense territoriale » envoyant des civils au feu, la junte a procédé à l’armement à n’en pas douter de ses phalanges, ainsi qu’à la distribution sans contrôle de ces armes à feu. Au delà des pillages qui en ont résultés, des affrontements incontrôlés y compris avec les forces régulières, les réseaux sociaux rapportent surtout des arrestations arbitraires massives. Et des exécutions sommaires qui se sont multipliées de façon exponentielle. Une situation terrible qui fait suite à 8 années de répression antifascistes violentes et sanglantes. Tout particulièrement de nos camarades communistes en Ukraine. C’est dans ce contexte que nous avons eu confirmation aujourd’hui de la FMJD de l’arrestation de deux responsables antifasciste de la jeunesse communiste d’Ukraine, à Kiev.

« Le Premier secrétaire de notre organisation membre ukrainienne, l’Union de la jeunesse communiste léniniste d’Ukraine, Mikhail Kononovich, et son frère, Aleksander Kononovich, ont été arrêtés par le régime néo-fasciste ukrainien ces dernières heures.

Ils ont été accusés d’être des espions russes et biélorusses. Ils seront peut-être tués dans les prochaines heures.

La WFDY-FMJD appelle ses organisations membres, tous les jeunes et peuples du monde à dénoncer cette situation, à exiger leur liberté et à protester contre le régime néo-fasciste ukrainien afin que par cette pression nous puissions empêcher leur assassinat. »

 

Le secrétaire de la jeunesse communiste d’Ukraine, Mikhail Kononovich et son frère Aleksandr se sont faits arrêter par la junte fasciste de #Kiev! Il risquent tous les deux la torture et une exécution sommaire, il doivent être libérés immédiatement ! C’est l’appel lancé immédiatement en écho par les jeunes communistes de la JRCF

https://twitter.com/JeremyC_PRCF/status/1500766978289635335

la FMJD a mis à disposition du matériel pour faire pression sur les ambassades d’Ukraine afin d’obtenir leur libération sains et saufs : https://wfdy-my.sharepoint.com/personal/wfdy_wfdy_org/_layouts/15/onedrive.aspx?id=%2Fpersonal%2Fwfdy%5Fwfdy%5Forg%2FDocuments%2FSolidarity%20with%20Ukrainian%20comrades

Contre la répression anticommuniste en Ukraine:
solidarité internationaliste de classe !

communiqué Collectif relations internationales JRCF – 7 mars 2022

Depuis de nombreuses années, nous observons l’intensification de la répression anti-communiste à l’Ouest mais aussi et surtout, à l’Est de l’Europe, dans le cadre d’une véritable euro-fascisation générale.

Profitant du conflit et de la guerre en cours, le régime néo-fasciste ukrainien a fait arrêter hier deux de nos camarades de l’Union de la Jeunesse Communiste Léniniste d’Ukraine : son Secrétaire Général Mikhail Kononovich et son frère Aleksandr. Cette guerre, apparemment si haïe des capitalistes, leur donne enfin une justification pour réprimer ouvertement les communistes : toute personne souhaitant la paix est alors considérée comme espion de l’étranger ou un saboteur de l’effort de guerre. En somme, les communistes, franchement pacifistes, peuvent être, sont et continueront d’être arrêtés en toute « légalité » bourgeoise et dans l’indifférence des médias occidentaux. Il convient par ailleurs de rappeler que la junte de Kiev et ses milices fascistes ont déjà recouru à la torture et aux exécutions sommaires contre des prisonniers politiques, , sans que cela ne fasse sourciller les pseudo-défenseurs des droits de l’Homme à la solde de Washington. Nos camarades sont ainsi en danger de mort.

Les Jeunes pour la Renaissance Communiste en France feront bloc derrière la Fédération Mondiale de la Jeunesse Démocratique pour obtenir la libération immédiate de nos deux camarades emprisonnés.

Vive la jeunesse communiste d’Ukraine !
Vivent les frères Kononovich !
Vive la solidarité internationale !
À bas la guerre et la répression !