Le PRCF solidaire de l’ALBA contre les manigances étasuniennes

Piloté par Washington, bafouant ses engagements électoraux et trahissant la ligne anti-impérialiste émancipatrice de l’ancien président Rafael Correa, le nouveau président de l’Équateur vient d’annoncer que son pays quittait l’Alternative bolivarienne des Amériques (), qui offre aux peuples une issue de secours pour échapper aux traités supranationaux, néolibéraux et inégaux mis en place par Trump et dont l’UE est le triste équivalent européen.

Le PRCF est solidaire de la déclaration ci-dessous publiée par la direction internationaliste de l’ALBA ; plus que jamais, il se tient aux côtés de l’ensemble des communistes et des progressistes latino-américains qui, notamment au , font face à la guerre non déclarée que mènent contre eux l’ étasunien et les oligarchies locales soutenues par Macron. Toute victoire des peuples latino-américains est notre victoire, toute défaite de ces peuples aurait des conséquences lourdes pour nous. Solidarité !

PRCF – 29 aout 2018


Le Secrétariat Exécutif de l’Alliance Bolivarienne pour les Peuples de Notre Amérique-Traité de Commerce des Peuples (ALBA – TCP) déplore les déclarations faites par le Chancelier équatorien lors d’une conférence de presse le 23 août 2018 dans laquelle il a exprimé le désir de son Gouvernement de mettre fin à sa participation à l’Alliance.

Le Secrétariat Exécutif prend bonne note de cette décision souveraine de l’ et la respecte.

Cependant, utiliser la situation politique du peuple du Venezuela et se joindre ainsi aux efforts de certains gouvernements de la région pour essayer de chasser le gouvernement du Président Nicolás Maduro montre clairement la ligne que Quito a décidé de suivre sur ces sujets qui servent aujourd’hui d’argument pour mettre fin à sa participation à l’ALBA-TCP.

Le départ annoncé de l’Equateur de l’ALBA-TCP coïncide avec une stratégie politique qui est développée actuellement en Amérique du Sud par certains gouvernements pour attaquer l’intégration latino-américaine et caribéenne comme c’est arrivé, par exemple, avec l’Union des Nations Sud-américaines (UNASUR), une stratégie qui certainement, sera étendue à d’autres lieux d’intégration de Notre Amérique.

Le Secrétariat Exécutif de l’ALBA – TCP se permet de rappeler respectueusement au Gouvernement de l’Equateur que l’ALBA – TCP est régie par des principes de justice, de solidarité, d’équité, de coopération, de complémentarité et par la volonté commune d’avancer dans un développement équitable basé sur le respect de la souveraineté et de l’autodétermination des peuples en mettant l’accent sur le développement humain, social, politique et économique. Les principes mêmes qui, à l’époque, ont provoqué l’entrée de l’Equateur dans l’ALBA – TCP et ont été soutenus publiquement et de façon réitérée par Quito.

Le noble et expérimenté peuple équatorien continuera à être une partie importante et agissante de l’ALBA – TCP et de l’intégration des Peuples de Notre Amérique.