La Turquie attaque la Syrie et bombarde les Kurdes !

Bombardement sur Ras Al Ayn le 9 octobre 2019

Après d’intenses bombardements aériens et d’artillerie, l’armée turque et ses milices islamistes ont envahie la ville syrienne frontalière de Tal Abyad dans la nuit du 9 octobre 2019. La ville frontalière de Ras Al Ayn était également sous un bombardement violent, ainsi que des quartiers du centre ville de Al Qamishly contrôles par les kurdes. Ces bombardements ont déjà fait plusieurs morts civils, dont un enfant de 6 ans à Qamishly.

Des raids aériens étaient menés contre Avn où se situe une partie du commandement des , à plus de 50 km à l’intérieur de la .

Immédiatement l’agression turque s’accompagne d’attaques de l’Etat Islamique. Dans la ville de Raqqa, ainsi que dans un camps de prisonniers situés près de Al Hawl, ou des prisonniers se sont échappés.

La Syrie a immédiatement annoncé qu’elle utiliserait tous les moyens légaux pour stopper l’invasion lancée par Erdogan, la Russie dénonçant l’attaque turque comme violant la souveraineté syrienne. L’Iran condamné à mots feutré l’intervention turque. Au sein de la ligue arabe, l’Egypte, la Jordanie et les émirats arabes unies condamnaient immédiatement l’attaque.

En europe occidentale, les capitales française, allemande, britannique et italienne s’indignait, craignant que l’attaque turque menace les efforts conduits contre l’Etat Islamique. la France a saisi le conseil de sécurité de l’ONU. Pour autant le régime Macron n’a pas indiqué le sort réservés aux soldats français déployés sur le sol syrien dans le plus grand flou et le secret.

De leur coté, les Etats Unis ne condamnent pas, le président américain Donald Trump se bornant a déclarer suivre la situation de près et croire en l’engagement de la de respecter la protection des civils et des minorités… Un blanc seing donné à cette attaque illégale et violant le droit internationale. Un soutien à cet allié stratégique membre de l’OTAN.

En France des manifestations pour la paix étaient immédiatement organisées au soir du 9 octobre pour exiger l’arrêt immédiat de l’offensive turque dans plusieurs grandes villes. A l’image de cette manifestation sur le vieux port à Marseille, avec la présence de la CGT à laquelle ont participé des militants du PRCF 13.

marseille manifestation contre l'attaque turque de la syrie dirigée contre les kurdes qui ont combattu daech

Publiée par PRCF Marseille sur Mercredi 9 octobre 2019

Commentaire de lecteur “La Turquie attaque la Syrie et bombarde les Kurdes !

  1. SNOWDEN
    14 octobre 2019 at 07:44

    L’accord entre les Kurdes Syriens et le Président Bachar El Assad est officiel. On va enfin savoir dans quel camp joue Poutine face à l’agression du Sultan islamiste criminel soutenue in fine par l’Otan.
    Perso je soutiens les Kurdes Syriens qui sont communistes, et maintenant renforcés par cette alliance Syrienne contre l’invasion islamiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.