Interdiction du Parti Communiste d’Ukraine – déclaration de soutien du PRCF aux camarades Ukrainiens

LOGO PRCF+INIChers Camarades,

Nous apprenons l’ qui frappe le PC d’Ukraine et le Parti des régions à l’instigation des partis réactionnaires et d’Ukraine.
Nous vous adressons notre fraternelle solidarité de combat. Les communiste du PRCF sont à vos côtés et nous faisons ce qui est en notre pouvoir pour faire connaître et lutter contre cette très grave atteinte aux libertés du peuple ukrainien.
Cet acte acte scandaleux et fascisant montre à tous les vrais démocrates ce que sont les contre-révolutionnaires ukrainiens. Les menso

nges diffusés par les médias bourgeois en France et au sein de l’ qui présentent les bandes fascistes de “” et compagnie comme des “démocrates pacifiques” s’écroulent.
Ces graves événements prouvent aussi que l’UE loin d’être une garantie de paix en , est une puissance impérialiste et belliciste qui n’hésite pas à semer la civile et le fascisme dans des pays souverains pour accroître “l’espace vital” des impérialistes d’Europe.

Chers Camarades,

le PRCF renouvelle son soutien au PC d’Ukraine, aux communistes et aux démocrates authentiques de votre pays.
Vive l’internationalisme prolétarien ! Le fascisme ne passera pas !

Commission internationale du PRCF.   28 janvier 2014

fascistes svoboda ukraine

des fascistes brûlent les drapeaux du parti communiste et du parti des régions.(source blog de Nicolas Maury)

3 Commentaires de lecteur “Interdiction du Parti Communiste d’Ukraine – déclaration de soutien du PRCF aux camarades Ukrainiens

  1. 29 janvier 2014 at 13:03

    Qu’elle est votre source ? le site du PCU est toujours actif .

  2. clement
    29 janvier 2014 at 15:49

    Le Parti Ukrainien, tout comme le parti des régions, est interdit dans plusieurs régions d’Ukraine.
    Voir à ce propos la déclaration du PC Fédération de Russie : ici
    et surtout l’article repris et traduit sur le Blog de N Maury

    Les conseils régionaux des oblasts de Ternopil, de Poltava et d’Ivano-Frankivsk, contrôlé par l’opposition (Svoboda, UDAR et Bloc Ioulia Tymochenko), ont décidé d’interdire le Parti des Région mais aussi d’interdire les symboles communistes et le Parti Communiste d’Ukraine (KPU) – article et traduction Nico Maury

    L’opposition “démocratique et pacifique”, tant encensée par les grands démocrates de l’oligarchie européenne et états-unienne, vient de décider dans plusieurs oblasts (régions) d’interdire le Parti des Région mais aussi d’interdire les symboles communistes et le Parti Communiste d’Ukraine (KPU).

    Les députés régionaux des oblasts de Ternopil, de Poltava et d’Ivano-Frankivsk (Svoboda, UDAR et Bloc Ioulia Tymochenko) ont voté l’interdiction du Parti des Région mais aussi d’interdire les symboles communistes et le Parti Communiste d’Ukraine. “Conformément aux dispositions des articles 2, 3, 4, 21 de la loi de ukrainienne sur “l’autonomie locale”.

    “Le Conseil régional a décidé d’approuver l’interdiction des organisations régionale du Parti des régions et des serviteurs du régime actuel, d’interdire l’activité et l’utilisation des symboles du Parti Communiste d’Ukraine, car ils jugent ces partis contraire à l’intérêt national et les accusent de violer les droits et les libertés des citoyens ” rapporte le communiqué de la décision du Conseil régional d’Ivano-Frankivsk.

    Des décisions similaires ont adopté par les députés locaux de Ternopil. La décision d’interdire le PR et de la KPU dans la région ont voté 76 des 83 députés, et le reste n’a pas voté.

    Une décision similaire a été prise à Poltava, où les bâtiments de l’administration locale ont été capturé par des militants de Svoboda et une administration publique régionale de l’opposition a été mise en place. “Le nouveau Conseil national a pris la décision: d’interdire le Parti communiste et le Parti des Régions” a déclaré le militant.

  3. Petit J.
    31 janvier 2014 at 15:12

    Bonjour,

    Je propose au Parti Communiste Ukrainien ceci :

    1) Placer des camps de tentes sur les places publiques partout où cela est possible, des tentes avec drapeaux rouges et de maintenir ces camps jusqu’à rétablissement du Parti Communiste.

    2) Fonder des comités de surveillance chargés de filmer discrètement l’activité des média occidentaux ou de prouver leur absence. Les membres des ces comités devront avoir l’aspect de passants n’ayant rien à voir avec le mouvement, mais en étant simplement sympathisants.

    3) Création de super comités chargés de filmer le plus discrètement possible l’activité de tout groupes s’attaquant aux camps, y compris bien entendu les activités de la police. Les membres de ces comités devront être choisis pour leur capacité à passer inaperçu et à se justifier quoi qu’il arrive. Il faut également développer des méthodes de vol à la tire afin de pouvoir passer les caméras et autre preuves rapidement à quelqu’un d’autre au cas où la personne filmant se verrait en danger.

    4) Eviter toutes violences, présenter une image pacifique semblable à celle des marches blanches organisées en occident.

    5) Revendiquer aussi la vraie vérité sur la période stalienne et l’envoi d’experts internationaux dans les archives des Moscou.