INITIATIVE des partis communistes et ouvriers de l’Europe: Rapport sur les travaux et les décisions concernant ses prochaines activités

LOGO-PRCF+INIle est membre du rassemble de l’Initiative CWPE rassemblant une quarantaine de et ouvrier d’.

Le plénum des partis qui prennent part à l ‘«Initiative des partis communistes et ouvriers pour étudier et élaborer les questions européennes et de coordonner leur activité» a eu lieu à Bruxelles le 3 Octobre.

Giorgos Marinos, membre du Bureau Politique du Comité central du KKE, a prononcé le discours d’introduction à initiative cwpe _logol’assemblée plénière de l ‘«Initiative» européen et il s’en est suivi une discussion qui a conclu à la formation d’un plan d’action pour le renforcement de la lutte du peuple contre les mesures anti-populaires, contre l’UE et l’OTAN. Il s’agit d’un sérieux pas en avant pour le regroupement du mouvement en Europe, qui est une condition préalable pour le renforcement de la lutte du peuple contre le capitalisme et les guerres impérialistes, pour le renforcement de la lutte pour le socialisme en Europe.

 

Pays des partis membres de l'Initiative

Pays des partis membres de l’Initiative

Ci-dessous vous trouverez des extraits du rapport de G. Marinos, au nom du Secrétariat de l ‘«Initiative», alors que nous allons bientôt publier les remarques de clôture de la réunion. 

“Un pas en avant dans la coordination de la lutte du mouvement communiste”

Le rapport de l’organe de la PB du CC du KKE sur l’activité de l ‘«Initiative» de 29 partis communistes et ouvriers.

Chers camarades,

PC11_CYLyon_11052014 initiative cwpe

Contre l’impérialisme et l’arnaque européenne

Le Secrétariat de l ‘«Initiative de partis communistes et ouvriers d’Europe afin d’étudier et d’élaborer les questions européennes et de coordonner leur activité” tient à remercier tous les partis communistes pour leur participation à la réunion d’aujourd’hui à Bruxelles.
Un an après la fondation de l ‘«initiative», nous pouvons maintenant évaluer nos interventions et d’activités et d’élaborer notre plan d’action pour la prochaine période.
Notre effort est basé sur la Déclaration que nous avons adoptée en Septembre 2013 Selon la Déclaration de l’INITIATIVE (qui se compose de 29 partis communistes et ouvriers (ndlr. dont le PRCF)) est basée sur les principes du socialisme scientifique. Nous sommes unis par la vision d’une société sans exploitation de l’homme par l’homme, sans la pauvreté, l’injustice sociale et les guerres impérialistes.Nous considérons que l’UE est le choix du capital. Elle promeut des mesures en faveur des monopoles, la concentration et la centralisation du capital; elle renforce ses caractéristiques comme un bloc économique, politique et militaire impérialiste en opposition aux intérêts de la classe ouvrière, des couches populaires; elle intensifie l’armement, l’autoritarisme, la répression de l’État et la limitation des droits souverains.
Nous estimons que l’Union européenne est au coeur de l’impérialisme européen, qu’elle soutient les plans d’agression contre les peuples, et est aligné avec les États-Unis et de l’OTAN
(…)
Nous croyons dans le droit de chaque peuple de choisir souverainement son propre chemin de développement, y compris le droit de se désengager de l’inféodation  à plusieurs niveaux à l’Union européenne et l’OTAN, ainsi que le droit de choisir le socialisme.(…)
L’Initiative a dénoncé la politique de répression contre les luttes du peuple. Il a condamné l’anticommunisme et a exprimé sa solidarité internationaliste avec les communistes et les partis des travailleurs qui ont été mis hors la loi et sont ciblés par les gouvernements bourgeois dans les pays baltes et dans les pays d’Europe centrale et orientale.
Il a fermement condamné les décisions anticommunistes de l’Union européenne et la tentative anti-historique dangereux d’assimiler le monstre fasciste avec le communisme et la lutte des partis communistes qui étaient à l’avant-garde de la lutte du peuple pour la défaite du fascisme, pour le progrès social

(…)

PC2_Giannis-Tsonis_15042014 initiative cwpe

peuples d’europe levez vous contre l’UE, l’union supranationale des capitalistes

En conclusion, l’INITIATIVE COMMUNISTE en Europe est un pas en avant pour la coordination de la lutte du mouvement communiste, pour l’examen des questions complexes et l’effort d’adaptation de la stratégie et la tactique aux besoins complexes de la lutte de classe.
Elle sert de base pour la lutte contre l’exploitation capitaliste, les guerres et interventions impérialistes, pour l’organisation et le soutien des luttes des travailleurs et des peuples, pour la lutte contre le courant opportuniste qui est un véhicule pour l’assimilation des buts et objectifs du capital. Le Parti de la gauche européenne est un exemple caractéristique: il soutient l’Union européenne et sa stratégie; il coopère avec les forces sociales-démocrates de la bourgeoisie qui mettent en œuvre les politiques combattant le peuple.
Les développements dans leur ensemble soulignent l’importance d’une lutte idéologique et politique communiste indépendante élaborée par les partis communistes, les travailleurs et le mouvement populaire contre les monopoles, le système et les syndicats impérialistes. Cette lutte est nécessaire afin de libérer les travailleurs et les peuples de l’influence de

l’idéologie et des politiques bourgeois, les illusions opportunistes dans la lutte pour le socialisme. L’intervention des parties de l’initiative peut renforcer cet élément.
(…)

Nous avons beaucoup à faire dans la période à venir:Nous continuons d’informer les gens et organiser des actions sur l’évolution de l’Ukraine, le Moyen-Orient et dans la région, contre les interventions impérialistes et le massacre des peuples. Nous renforçons notre solidarité internationaliste.

Nous préparons les interventions suivantes et développons notre agenda:

Octobre: la révolution socialiste en Russie, sur les réalisations du socialisme et les conséquences de la contre-révolution.
Novembre: sur les stratégies de base de l’exemple de l’UE sur la gouvernance économique renforcé, la politique agricole commune, la politique de sécurité et de défense commune. Nous révélons le caractère impérialiste de l’UE.
Décembre: le problème palestinien, l’évaluation de la possibilité d’une visite en PC1_-marcello-de-la-torre_03042014.jpg initiative cwpePalestine par une délégation de l’Initiative.
Janvier: interventions sur les jeunes, sur le droit à l’éducation.
Février: le droit au travail et la protection des chômeurs.
Mars: interventions concernant les problèmes des femmes.
À la fin de Avril et de mai: déclaration commune le 1er mai, en soutenant la manifestation des travailleurs le 1er mai.
Mai: intervention sur l’anniversaire de 70 ans de la victoire antifasciste.

En outre, nous examinons la possibilité de:

Organiser un événement dans les Balkans en ce qui concerne le rôle de l’OTAN, les bases militaires dans la région.
Organiser un événement (par exemple en Espagne ou en Grèce) sur le rôle de l’Union européenne et la lutte des communistes et le peuple pour le désengagement de l’UE.

Vous trouverez ci-après l’intégralité de la traduction par le PRCF de ce compte rendu.

http://www.initiative-cwpe.org/en/news/INITIATIVE-of-the-CPs-of-Europe-Report-of-work-and-decisions-regarding-its-next-activities/

«INITIATIVE” des partis communistes et ouvriers de l’Europe: Rapport sur les travaux et les décisions concernant ses prochaines activités

08/10/14 09h01

Le plénum des partis qui prennent part à l ‘«Initiative de partis communistes et ouvriers pour étudier et élaborer les questions européennes et de coordonner leur activité» a eu lieu à Bruxelles le 3 Octobre.

Giorgos Marinos, membre du Bureau Politique du omité central du KKE, a prononcé le discours d’introduction à l’assemblée plénière de l ‘«Initiative» européen communiste et il s’en est suivi une discussion qui a conclu à la formation d’un plan d’action pour le renforcement de la lutte du peuple contre les mesures anti-populaires, contre l’UE et l’OTAN. Il s’agit d’un sérieux pas en avant pour le regroupement du mouvement communiste en Europe, qui est une condition préalable pour le renforcement de la lutte du peuple contre le capitalisme et les guerres impérialistes, pour le renforcement de la lutte pour le socialisme en Europe.

Ci-dessous vous trouverez le texte du rapport de G. Marinos, au nom du Secrétariat de l ‘«Initiative», alors que nous allons bientôt publier les remarques de clôture de la réunion. 

“Un pas en avant dans la coordination de la lutte du mouvement communiste”

Le rapport de l’organe de la PB du CC du KKE sur l’activité de l ‘«Initiative» de 29 partis communistes et ouvriers.

Chers camarades,

Le Secrétariat de l ‘«Initiative de partis communistes et ouvriers d’Europe afin d’étudier et d’élaborer les questions européennes et de coordonner leur activité” tient à remercier tous les partis communistes pour leur participation à la réunion d’aujourd’hui à Bruxelles.
Un an après la fondation de l ‘«initiative», nous pouvons maintenant évaluer nos interventions et d’activités et d’élaborer notre plan d’action pour la prochaine période.
Notre effort est basé sur la Déclaration que nous avons adoptée en Septembre 2013 Selon la Déclaration de l’INITIATIVE (qui se compose de 29 partis communistes et ouvriers (ndlr. dont le PRCF)) est basée sur les principes du socialisme scientifique. Nous sommes unis par la vision d’une société sans exploitation de l’homme par l’homme, sans la pauvreté, l’injustice sociale et les guerres impérialistes.

Nous considérons que l’UE est le choix du capital. Elle promeut des mesures en faveur des monopoles, la concentration et la centralisation du capital; elle renforce ses caractéristiques comme un bloc économique, politique et militaire impérialiste en opposition aux intérêts de la classe ouvrière, des couches populaires; elle intensifie l’armement, l’autoritarisme, la répression de l’État et la limitation des droits souverains.
Nous estimons que l’Union européenne est au coeur de l’impérialisme européen, qu’elle soutient les plans d’agression contre les peuples, et est aligné avec les Etats-Unis et de l’OTAN
Nous considérons qu’il existe une autre voie de développement pour les peuples. Les luttes ouvrières mettent en évidence la perspective d’une autre Europe, la prospérité des peuples, le progrès social, les droits démocratiques, la coopération égale, la paix et le socialisme.
Nous croyons dans le droit de chaque peuple de choisir souverainement son propre chemin de développement, y compris le droit de se désengager de l’inféodation  à plusieurs niveaux à l’Union européenne et l’OTAN, ainsi que le droit de choisir le socialisme.
Sur la base des orientations de la Déclaration de «l’initiative» a effectué d’importantes interventions sur les graves problèmes de la classe ouvrière et les couches populaires, dans le cadre des développements internationaux complexes.

Nous pouvons citer entre autres les suivants:

L’Intitiative correctement évalué que le système d’exploitation qui est basée sur le pouvoir des monopoles et la propriété capitaliste sur les moyens de production se caractérise par la recherche du profit, l’anarchie dans la production, l’accentuation de la contradiction principale entre le capital et travail salarié. Ce fut la base sur laquelle la crise du capitalisme a éclaté, une crise de suraccumulation du capital avec des conséquences douloureuses pour la classe ouvrière et les couches populaires.

Sur la base de cette analyse, les partis de l’initiative se sont opposés à l’offensive à grande échelle de la classe bourgeoise et de ses représentants politiques, ils ont pris position contre toutes les politiques qui cherchent à gérer le système et qui ont un caractère clairement de classe pour soutenir les luttes du peuple et des travailleurs. 

L’Initiative a révélé le caractère impérialiste de l’Union européenne et s’est opposé à l’attaque contre les intérêts du peuple qui a été aggravé avec les décisions récentes par exemple sur la “gouvernance économique renforcée», l ‘«Union bancaire», la «Politique agricole commune 2014-2020”, la politique de la libéralisation du secteur de l’énergie et d’autres secteurs importants de l’économie, la “politique de sécurité et de défense commune» qui constituent des instruments anti-populaire de la stratégie des monopoles européens d’expansion de leur activité dans le cadre de leur concurrence avec d’autres centres impérialistes et les Etats capitalistes puissants.
L’initiative a pris position sur la bataille des élections européennes avec une intervention spécifique; elle a soutenu les partis communistes qui ont pris part aux élections et combattu la prédatrice Union Européenne, les bourgeois et les partis opportunistes qui considèrent l’UE comme inévitable.
L’initiative a ouvert un front contre l’OTAN en dénoncant l’OTAN comme le bras armé de l’impérialisme qui lui permet d’intervenir partout dans le monde, avec les forces flexibles bien équipés contre les peuples comme cela a été révélé par les décisions du récent sommet au Pays de Galles.
Nous avons informé les peuples sur l’intensification de l’agressivité impérialiste, l’accentuation des contradictions et des rivalités inter-impérialistes qui se manifestent avec les interventions des Etats-Unis, l’OTAN et de l’UE en Ukraine, dans le cadre de la concurrence avec la Russie sur la contrôle de la région, les ressources naturelles et le gaz naturel et les oléoducs.
L ‘«Initiative» a mis en lumière l’essence de la compétition impérialiste et la situation qui est en cours de création en Irak, au Moyen-Orient, Afrique du Nord, et dans d’autres régions du monde. Il a condamné les guerres impérialistes dans la région, il a révélé que les djihadistes ont été organisés et armés par les Etats-Unis et de ses alliés et qu’ils sont utilisés pour l’agression contre la Syrie, pour le renforcement de l’intervention impérialiste dans la région.
Nous avons condamné la politique criminelle et l’offensive militaire d’Israël contre les Palestiniens dans la bande de Gaza ainsi que dans la Cisjordanie. Nous avons organisé et soutenu les mobilisations demandant la fin de l’offensive et l’occupation. Nous avons exprimé notre solidarité internationaliste avec le peuple palestinien d’une manière multiforme.

L’Initiative a dénoncé la politique de répression contre les luttes du peuple. Il a condamné l’anticommunisme et a exprimé sa solidarité internationaliste avec les communistes et les partis des travailleurs qui ont été mis hors la loi et sont ciblés par les gouvernements bourgeois dans les pays baltes et dans les pays d’Europe centrale et orientale.
Il a fermement condamné les décisions anticommunistes de l’Union européenne et la tentative anti-historique dangereux d’assimiler le monstre fasciste avec le communisme et la lutte des partis communistes qui étaient à l’avant-garde de la lutte du peuple pour la défaite du fascisme, pour le progrès social

Grâce à son intervention à l’occasion du 1er mai et d’autres interventions, l’Initiative a mis en évidence les problèmes des travailleurs et des peuples, les problèmes de la jeunesse, et ceux des immigrants. Elle a apporté son soutien à des demandes importantes de la lutte du peuple et a souligné l’importance du développement de la lutte de classe pour le renversement de la barbarie capitaliste.
Le Secrétariat a contribué de manière décisive à la coordination de l’activité de l’initiative. Il a tenu … séances à Bruxelles et ses membres ont eu des contacts réguliers malgré les difficultés.

L ‘«Initiative» a son propre site web dès le premier moment de sa fondation.

En conclusion, l’INITIATIVE COMMUNISTE en Europe est un pas en avant pour la coordination de la lutte du mouvement communiste, pour l’examen des questions complexes et l’effort d’adaptation de la stratégie et la tactique aux besoins complexes de la lutte de classe.
Elle sert de base pour la lutte contre l’exploitation capitaliste, les guerres et interventions impérialistes, pour l’organisation et le soutien des luttes des travailleurs et des peuples, pour la lutte contre le courant opportuniste qui est un véhicule pour l’assimilation des buts et objectifs du capital. Le Parti de la gauche européenne est un exemple caractéristique: il soutient l’Union européenne et sa stratégie; il coopère avec les forces sociales-démocrates de la bourgeoisie qui mettent en œuvre les politiques combattant le peuple.
Les développements dans leur ensemble soulignent l’importance d’une lutte idéologique et politique communiste indépendante élaborée par les partis communistes, les travailleurs et le mouvement populaire contre les monopoles, le système et les syndicats impérialistes. Cette lutte est nécessaire afin de libérer les travailleurs et les peuples de l’influence de l’idéologie et des politiques bourgeois, les illusions opportunistes dans la lutte pour le socialisme. L’intervention des parties de l’initiative peut renforcer cet élément.
Aujourd’hui, nous pouvons discuter sur la façon de faire face aux difficultés et surmonter les faiblesses que nous avons eues pendant cette période.
Le principal est d’insister sur le soutien au fonctionnement et l’activité de l’Initiative» et de son secrétariat tout en travaillant au renforcement en même temps de la lutte de chaque partie dans son pays. C’est-à-dire, nous pouvons augmenter la responsabilité de chacun des partis pour le renforcement de notre effort collectif pour que chaque parti étudie les développements, propose des interventions et contribue à leur réalisation en suivant les évolutions et les besoins de la lutte idéologique et politique de masse.

L’expérience accumulée jusqu’à présent montre que nous pouvons faire des progrès dans la préparation des interventions en temps opportun, que nous pouvons améliorer notre communication, en particulier parmi les membres du Secrétariat, gagner du temps, et veiller à ce que les observations prennent en compte les axes de la déclaration renforcer les caractéristiques révolutionnaires de nos interventions.
Il est important d’informer les communistes, les amis des partis communistes, les personnes travaillant dans chaque pays sur les activités de l ‘«Initiative».
Inutile de préciser que les activités et les interventions de l’«initiative» sont relayées par la presse écrite et les sites Web de chaque partie, cependant, nous pouvons trouver d’autres façons d’informer les travailleurs sur les positions de la «initiative» et la lutte des partis communistes qui y participent. De cette façon, nous pouvons propager ses interventions, fournir des réponses aux questions relatives à la situation que le mouvement communiste et du travail est confronté, renforcer la confrontation avec les partis bourgeois et révéler le rôle des partis communistes mutés, le rôle de la social-démocratie et de l’opportunisme.
Nous devons dire que nous avons eu de graves difficultés dans l’organisation d’événements communs dans la période des élections pour le parlement européen. En fait, c’était un effort difficile, mais en tout cas, mais nous avons conservé cet objectif et nous devons persister encore parce qu’il est important d’organiser des débats sur les problèmes politiques actuels, même dans les petits événements qui sont aussi essentiels, en faisant appel largement aux ouvriers..

Nous avons beaucoup à faire dans la période à venir:

Nous continuons d’informer les gens et organiser des actions sur l’évolution de l’Ukraine, le Moyen-Orient et dans la région, contre les interventions impérialistes et le massacre des peuples. Nous renforçons notre solidarité internationaliste.

Nous préparons les interventions suivantes et développont notre agenda:

Octobre: la révolution socialiste en Russie, sur les réalisations du socialisme et les conséquences de la contre-révolution.
Novembre: sur les stratégies de base de l’exemple de l’UE sur la gouvernance économique renforcé, la politique agricole commune, la politique de sécurité et de défense commune. Nous révélons le caractère impérialiste de l’UE.
Décembre: le problème palestinien, l’évaluation de la possibilité d’une visite en Palestine par une délégation de l’Initiative.
Janvier: interventions sur les jeunes, sur le droit à l’éducation.
Février: le droit au travail et la protection des chômeurs.
Mars: interventions concernant les problèmes des femmes.
À la fin de Avril et de mai: déclaration commune le 1er mai, en soutenant la manifestation des travailleurs le 1er mai.
Mai: intervention sur l’anniversaire de 70 ans de la victoire antifasciste.

En outre, nous examinons la possibilité de:

Organiser un événement dans les Balkans en ce qui concerne le rôle de l’OTAN, les bases militaires dans la région.
Organiser un événement (par exemple en Espagne ou en Grèce) sur le rôle de l’Union européenne et la lutte des communistes et le peuple pour le désengagement de l’UE.

 

Commentaire de lecteur “INITIATIVE des partis communistes et ouvriers de l’Europe: Rapport sur les travaux et les décisions concernant ses prochaines activités