DÉCLARATION COMMUNE DES PARTIS COMMUNISTES ET OUVRIERS : Nous devons combattre le système d’exploitation, qui sème les guerres, pousse sur les routes réfugiés et migrants et répand la misère. Maintenant solidarité avec les réfugiés et les migrants !

DÉCLARATION COMMUNE DES PARTIS COMMUNISTES ET OUVRIERS

Nous devons combattre le système d’exploitation, qui sème les guerres, pousse sur les routes et et répand la misère.
Maintenant solidarité avec les réfugiés et les migrants!

Internationale CommunisteNous, les partis communistes et ouvriers qui signons ce texte :

NOUS CONDAMNONS l’agressivité impérialiste, les interventions et les guerres, les Etats-Unis, l’OTAN et l’, ainsi que leurs “alliés”, comme la Turquie, l’Arabie Saoudite, le Qatar. L’activité criminelle de ces forces est la causes de ces millions de personnes qui sont devenus des réfugiés, des migrants.

Tous les gouvernements bourgeois ont aussi des responsabilités principales, parce qu’ils participent au fil des années avec leurs armées et fournissent toutes sortes d’aides, en reproduisant tous les prétextes pour le lancement de ces interventions impérialistes.

NOUS CONDAMNONS l’UE et les gouvernements bourgeois qui suivent une politique de répression policière-militaire contre les réfugiés qui essaient d’échapper à la guerre, à la misère, aux réseaux de la traite des êtres humains.

NOUS APPELONS  au renforcement de l’unité de classe et de la solidarité populaire avec les peuples qui sont les victimes des interventions impérialistes et de l’exploitation capitaliste.

NOUS APPELONS les peuples à renforcer leur lutte contre les causes qui déracinent des millions de gens de leurs foyers et en même temps à être du côté des migrants et des réfugiés, qui vivent dans des conditions difficiles et inhumaines, et à exiger des gouvernements les mesures nécessaires pour leur acceuil et leur hébergement dans des conditions décentes, l’abolition de tous les mécanismes répressifs de l’UE, y compris du règlement Dublin III.

Les Partis Communistes et Ouvriers luttent contre les efforts de la bourgeoisie et des gouvernements bourgeois d’utiliser le problème des immigrés et des réfugiés en tant que moyen pour l’abolition des droits ouvriers et pour l’intensification de l’exploitation des réfugiés et des immigrés, et en général de la classe ouvrière, dans les pays d’acceuil.

L’intérêt des ouvriers demande que nous unissions nos forces et que nous renforcions nos luttes contre les Etats-Unis, l’OTAN, l’UE, les interventions et les guerres impérialistes, contre tous les efforts de manipulation des peuples par les impérialistes. Organisons-nous et battons-nous contre le système d’exploitation qui est la cause des guerres, des réfugiés, l’immigration et la pauvreté. Afin que se forment les conditions qui permettront aux réfugiés et aux immigrés leur retour à leurs pays, où leurs propres peuples seront les maîtres.


 

JOINT STATEMENT OF COMMUNIST AND WORKERS PARTIES

We must confront the exploitative system, which gives rises to

wars, refugees, immigration and poverty. Solidarity now with the refugees and immigrants!

We, the communist and workers parties, that sign this text:

We denounce the imperialist aggressiveness, the interventions and wars, the USA, NATO and the EU and their “allies”, like Turkey, Saudi Arabia and Qatar. The criminal activity of these powers has caused millions of people to become refugees and immigrants.

All the bourgeois governments which have been participating all these years with armies, providing every kind of assistance and reproducing all the pretexts used to justify the unleashing of these imperialist interventions also bear serious responsibilities.

We denounce the EU and the bourgeois governments that follow a line of police-military repression of the refugees, who are trying to escape war, destitution and the human trafficking networks.

WE CALL for the reinforcement of class unity and popular solidarity with the peoples that are the victims of imperialist interventions and capitalist exploitation.

WE CALL on the peoples to intensify the struggle against the causes that uproot millions of people from their homes and at the same time to stand shoulder to shoulder with the immigrants and refugees, who are experiencing difficult inhuman conditions. The peoples must demand that their governments take the necessary measures to receive and shelter the immigrants and refugees in a decent way, and also must demand the abolition of the repressive mechanisms of the EU including the Dublin III Regulations.

The Communist and Workers Parties fight against the attempts of the bourgeois class and the bourgeois governments to utilize the immigration-refugee problem as a means to abolish labour rights and to intensify the exploitation of refugees and immigrants, of the working class as a whole, in the destination countries.

In the interests of the workers we must unite our strength and intensify the struggle against the USA, NATO, EU, the imperialist interventions and wars, against every attempt by the imperialists to manipulate the peoples. We must organize and come into conflict with the exploitative system that gives rise to wars, refugees, immigration and poverty. So that the conditions can be created that will allow the refugees and immigrants to return to their homelands, with the peoples in charge of their own destiny.

SolidNet List Parties

  1. CP of Albania
  2. PADS
  3. CP of Australia
  4. CP of Bangladesh
  5. CP of Canada
  6. AKEL
  7. CP in Denmark
  8. CP of Denmark
  9. CP of Finland
  10. German CP
  11. CP of Greece
  12. People’s Progressive Party of Guyana
  13. CP of Ireland
  14. Workers’ Party of Ireland
  15. CP of Malta
  16. CP of Mexico
  17. Popular Socialist Party of Mexico
  18. CP of Norway
  19. CP of Pakistan
  20. Palestinian CP
  21. Philippines CP [PKP-1930]
  22. Russian CWP
  23. CP of the Soviet Union
  24. CP of the Russian Federation
  25. NCP of Yugoslavia
  26. Party of the Communists of Serbia
  27. CP of Slovakia
  28. CP of the Peoples of Spain
  29. CP of Sweden
  30. Syrian CP
  31. CP of Tadjikistan
  32. CP, Turkey
  33. CP of Ukraine

Other Parties

  1. CP of the Workers of Belarus

  2. Union of Communists in Bulgaria

6 Commentaires de lecteur “DÉCLARATION COMMUNE DES PARTIS COMMUNISTES ET OUVRIERS : Nous devons combattre le système d’exploitation, qui sème les guerres, pousse sur les routes réfugiés et migrants et répand la misère. Maintenant solidarité avec les réfugiés et les migrants !

  1. Le.Ché
    21 mars 2016 at 11:50

    Tout à fait d’accord avec votre analyse politique, c’est le capitalisme qui porte en lui la guerre, on le voit avec les migrants, eux qui migrent pour échapper à la guerre dans leurs pays.
    Face à cette situation la seule chose à faire est bien d’appliquer le marxisme, sinon nous allons vers une 3ième guerre mondiale qui serra nucléaire car les riches iront jusque là.

  2. Le.Ché
    21 mars 2016 at 11:56

    Par contre le PCF a malheureusement abandonné le marxisme, on peut malheureusement le constater dans son projet de congrès.

  3. alain harrison
    21 mars 2016 at 23:47

    Bonjour.

    «« Les Partis Communistes et Ouvriers luttent contre les efforts de la bourgeoisie et des gouvernements bourgeois d’utiliser le problème des immigrés et des réfugiés en tant que moyen pour l’abolition des droits ouvriers et pour l’intensification de l’exploitation des réfugiés et des immigrés, et en général de la classe ouvrière, dans les pays d’accueil. »»

    Le système d’exploitation moderne, est simplement sophistiquée et passe pour naturel. Regarder la PUB qui nous bombarde de ces chefs d’entreprise qui réussissent grâce aux ouvertures des marchés et à leur possibilité d’étendre leur entreprise dans les pays ou la main-d’oeuvre est pas cher.
    Mais la PUB nous présente idylliquement les choses. Ce promener à l’aube de l’humanité dans son champ des marchés balayé par le vent de la dérèglementation. Le paradis des grands propriétaires. Un retour en Amérique Latine !?

    Mais , il y a un autre champ, un champ de plusieurs milliards d’être humains qui ressortissent de l’ÉVOLUTION NATURELLE, cette évolution qui rencontre une formidable barrière pour son prochain pas.
    Le prochain pas est sans doute en marche.
    Nos connaissances nous ouvre des voies insoupçonnées, ne nous trompons pas d’outils, et soyons alertes aux amalgames funestes.

    Répétez un mensonge suffisamment et il deviendra vérité.

    Patri Friedman, petit-fils de…, flotte en eau ultralibérale
    Pierric Marissal
    Mercredi, 3 Septembre, 2014

    «« L’individualisme n’a plus de bornes : si les pauvres ont envie d’être riches, il suffit qu’ils travaillent et fassent des efforts pour y arriver, si d’autres ont envie de devenir esclaves, pourquoi les en empêcher, et si un milliardaire veut devenir un homme bionique immortel, ce doit être un modèle à atteindre. »»
    http://www.humanite.fr/patri-friedman-petit-fils-de-flotte-en-eau-ultraliberale-550733?IdTis=XTC-FT08-AI57XA-DD-DE35I-D2T5

    Mais, si on répète une vérité suffisamment, elle réveillera.

    Nous avons découvert, que effectivement d’innombrables pères abusaient de leurs enfants, brisant le mythe du phantasme de l’enfant que soutenait une certaine “psychologie”.
    À lire, un retour sur le combat.
    Alice Miller.
    La connaissance interdite.
    chapitre 5. comme si l’on voulait savoir. PP 107-123
    Éditions Aubier , 1990.

    C’est un peu les mêmes procédés__ le mythe__en ce qui concerne la “scienficité” de l’économie et sa mutation “naturelle” en financiarisation. Ha ! l’instrumentalisation de l’Évolution Naturelle. De l’homo faber à l’homo economicus.
    Voir Crime contre l’humanité, l’ultime retour…… vous savez.

    La crise est multidimensionnelle et il faut répondre globalement. Attention au piège du __tigre qui chasse le tigre (Krishnamurti).

    Une vision partielle, c’est comme les demis politiques: les politiques économiques d’ajustements et de destabilisations, de fragilisations et de destructions des avancés sociétales.

  4. andres Bryant
    25 mars 2016 at 19:06

    Ce n’est pas normal que le texte n’indique pas la DATE de la déclaration ni le lieu de la réunion qui a donné lieu à cette déclaration. Le journalisme le plus élémentaire exige ces renseignements de base.

  5. - -
    25 mars 2016 at 19:27

    Pour répondre à votre question : la date 15 mars 2016. source
    C’est une déclaration commune qui n’est pas le résultat d’une réunion.

    la rédaction d’Initiative Communiste

    ps : la rédaction d’Initiative Communiste est constitué exclusivement de militants bénévoles. Pas de journalistes professionnels dont c’est le métier principal. Qui s’investissent et travaillent dur en plus de leur propre travail pour faire vivre ce site, un site d’information en libre accès. Et ils méritent donc un minimum d’indulgence. Et surtout soutien. A commencer par s’abonner à Initiative Communiste et à rejoindre le PRCF pour contribuer directement à cette tache. Vous êtes évidemment le bienvenu

  6. alain harrison
    27 mars 2016 at 06:26

    Bonjour.

    Comme la France est la clef pour ouvrir la porte UE, Cuba est la clef pour l’Amérique Latine.

    Le rapprochement avec les US ? Le piège économique ?

    Cuba a-t-il un plan B, et si oui, jusqu’ou les US pourront abuser ?

    Il y a des groupes forts comme
    Cuba-Etats-Unis: Déclaration de la Fédération des femmes cubaines

    Publié le 16 Mars 2016 par Bolivar Infos

    «« La Fédération des femmes cubaines souscrit aux déclarations de notre gouvernement exigeant la cessation de l’occupation de la base navale de Guantanamo, de la Loi d’ajustement cubain et sa politique dite « des pieds secs-pieds mouillés », et la suppression des programmes d’ingérence destinés à provoquer la déstabilisation interne. Ces politiques constituent une atteinte à la stabilité et à la tranquillité de nos familles. »»

    http://bolivarinfos.over-blog.com/2016/03/cuba-etats-unis-declaration-de-la-federation-des-femmes-cubaines.html

    Un article que je vais relayer sur les sites que je vais.

    Cet article est important parce que les médiats ne relaient que les opposants au gouvernement cubain.

    D’ailleurs, on entend les termes de dictatures comunistes un peu trop, et de manière très péjorative..

    péjoratif

    Définitions Web

    On qualifie de péjoratif, en sémantique et en lexicologie, un mot ou une expression ayant une connotation négative, par laquelle le locuteur exprime désapprobation, dérision, mépris ou dégoût pour ce dont il parle. Des termes fortement péjoratifs peuvent constituer des insultes ou des injures. …

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Péjoratif

    L’ouverture au dollard est un signal fort pour l’ensemble de l’économie.

    Une question importante, y a-t-il une relève forte et étendue ?

    Ou verrons-nous apparaître dans l’année même des mouvements de contestations………

    Nous devons trouver les points clefs décisifs qui rallieront.

    Les point clefs.