Déclaration commune des Partis Communistes et ouvriers : des mesures immédiates pour protéger la santé et les droits des peuples !

Le PRCF au côté de 74 partis communistes et ouvriers du monde entier appelle dans une déclaration à des “mesures immédiates pour protéger la santé et les droits des peuples “. Une déclaration publiée par .

Déclaration commune des partis communistes et ouvriers : mesures immédiates pour protéger la santé et les droits des peuples

Les partis communistes et ouvriers se positionnent avec responsabilité devant nos peuples. Nous sommes ici! Nous sommes présents à l’avant-garde de la lutte pour prendre immédiatement toutes les mesures nécessaires pour protéger la santé et sauvegarder les droits de la classe ouvrière et des couches populaires partout! 

Nous remercions du fond du cœur les médecins, les infirmières, le personnel hospitalier et sanitaire qui mènent cette bataille face à de grandes difficultés. 

Nous exprimons notre solidarité avec les personnes touchées par la pandémie de et leur souhaitons un prompt rétablissement de la maladie. 

Nous saluons les pays qui développent des actions de solidarité avec les pays les plus touchés, comme l’envoi de matériel de protection et de professionnels de la santé de pays comme la Chine, Cuba et la Russie, actions qui contrastent fortement avec l’absence de l’Union européenne. 

La pandémie de CoVID-19 prouve tragiquement les énormes pénuries de systèmes de santé dans tous les pays capitalistes qui étaient connues avant l’épidémie du . Ces pénuries ne se sont pas produites par accident, elles sont le résultat de la politique anti-populaire menée par les gouvernements au service du grand capital pour commercialiser et privatiser la santé, pour soutenir la rentabilité des groupes monopolistiques. Cette politique sape les grandes capacités scientifiques et technologiques disponibles aujourd’hui pour répondre à tous les besoins de prévention et de soins de santé de la population. 

L’expérience d’aujourd’hui révèle la nature antisociale et parasitaire du capitalisme et met en évidence la supériorité et l’actualité du socialisme et la planification scientifique centrale basée sur les besoins populaires, qui peuvent garantir les soins de santé primaires et la prévention, les hôpitaux, le personnel médical et infirmier, la médecine, les laboratoires, les examens médicaux et tout le reste nécessaire pour répondre aux besoins de santé constants et urgents de la population. 

Le ralentissement préexistant de l’économie mondiale est maintenant encore renforcé par la propagation du coronavirus et l’augmentation du risque d’une nouvelle crise dans la période à venir. Malgré la propagande sur “l’unité”, les gouvernements au service de la grande capitale concentrent leurs mesures financières sur le soutien des groupes monopolistiques et chercheront une fois de plus à porter le fardeau de la crise sur les travailleurs et les autres couches populaires. Les travailleurs et les peuples ne peuvent et ne doivent pas payer à nouveau! 

La “responsabilité individuelle” ne peut pas être utilisée comme prétexte pour couvrir la responsabilité des États et des gouvernements. Aujourd’hui, prendre les mesures nécessaires passe également par la lutte des peuples contre la politique de soutien aux groupes monopolistiques, qui sacrifie la satisfaction des besoins et la santé des peuples au pied de la rentabilité capitaliste. 

Les partis communistes et ouvriers demandent que toutes les mesures nécessaires soient prises immédiatement pour lutter contre l’épidémie, notamment:

  • Renforcement immédiat des systèmes de santé publique par le financement de l’État, recrutement de personnel médical et infirmier à plein temps bénéficiant de tous les droits du travail. Répondre à tous les besoins des unités de soins intensifs (USI) et à l’infrastructure nécessaire au fonctionnement complet des services publics de santé et de recherche.
  • Mise à disposition immédiate de tous les moyens de protection nécessaires (masques, gants, antiseptiques, etc.) par l’État au peuple et lutte contre le profit. Fourniture de toutes les mesures de protection à tout le personnel de santé donnant cette bataille aux hôpitaux avec des sacrifices et à leurs propres frais.
  • Protection des revenus et des droits des couches populaires ouvrières. Pour mettre un frein à l’impossibilité de rendre compte du capital qui, sous le couvert de l’épidémie de CoVID-19, entraîne des licenciements massifs et tente de fouler aux pieds les droits salariaux, le temps de travail, les congés et d’autres droits du travail. Action immédiate pour protéger les travailleurs sur le lieu de travail.
  • Non à toute restriction des droits démocratiques des peuples sous le prétexte du coronavirus.
  • Mettre fin à toutes les sanctions et mesures d’exclusion économique qui, dans cette situation, sont encore plus injustes et criminelles et rendent la vie des peuples des pays contre lesquels elles se retournent encore plus difficile. Prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger la santé et la vie des peuples.
  • Nous disons non aux interventions impérialistes et aux exercices militaires, comme ceux de l’OTAN, et demandons que les ressources publiques soient réorientées pour répondre aux besoins des peuples, comme le financement des systèmes de santé publique et de sécurité sociale.

Parties de la liste SolidNet

  1. Parti communiste d’Albanie
  2. Parti communiste d’Argentine
  3. Parti communiste d’Arménie
  4. Parti communiste d’Australie
  5. Parti du travail d’Autriche
  6. Parti communiste d’Azerbaidjan
  7. Parti communiste du Bangladesh
  8. Parti communiste de Belgique
  9. Parti communiste brésilien
  10. Parti communiste britannique
  11. Nouveau Parti communiste britannique
  12. Parti des communistes bulgares  
  13. Parti communiste du Canada
  14. Parti communiste du Chili
  15. Parti socialiste des travailleurs de Croatie
  16. Parti communiste de Cuba
  17. AKEL, Chypre
  18. Parti communiste de Bohême et Moravie
  19. Parti communiste au Danemark
  20. Parti communiste égyptien
  21. Parti communiste de Finlande
  22. Parti communiste unifié de Géorgie
  23. Parti communiste allemand
  24. Parti communiste de Grèce
  25. Parti des travailleurs hongrois
  26. Parti communiste de l’Inde
  27. Parti communiste de l’Inde (marxiste)
  28. Parti Tudeh d’Iran
  29. Parti des travailleurs d’Irlande
  30. Parti communiste d’Irlande
  31. Parti communiste d’Israël
  32. Parti communiste italien
  33. Parti communiste (Italie)
  34. Parti communiste jordanien
  35. Mouvement socialiste du Kazakhstan
  36. Parti des travailleurs de Corée
  37. Parti socialiste (Lituanie)
  38. Parti communiste de Malte
  39. Parti communiste du Mexique
  40. Parti socialiste populaire – Association politique nationale, Mexique
  41. Parti communiste du Népal
  42. Parti communiste de Norvège
  43. Nouveau Parti communiste des Pays-Bas
  44. Parti communiste du Pakistan
  45. Parti du peuple palestinien
  46. Parti communiste palestinien
  47. Parti communiste paraguayen
  48. Parti communiste de Pologne
  49. Parti communiste portugais
  50. Parti communiste des Philippines [PKP 1930]
  51. Parti socialiste roumain
  52. Parti communiste de la Fédération de Russie
  53. Parti des travailleurs communistes russes
  54. Parti communiste de l’Union soviétique
  55. Nouveau Parti communiste de Yougoslavie
  56. Communistes de Serbie
  57. Parti communiste de Slovaquie
  58. Parti communiste sud-africain
  59. Parti communiste d’Espagne
  60. Parti communiste des travailleurs d’Espagne
  61. Communistes de Catalogne
  62. Parti communiste du Swaziland
  63. Parti communiste de Suède
  64. Parti communiste soudanais
  65. Parti communiste syrien
  66. Parti communiste syrien – Unifié
  67. Parti communiste de Turquie
  68. Parti communiste d’Ukraine
  69. Union des communistes d’Ukraine
  70. Parti communiste américain
  71. Parti communiste du Venezuela

Autres partis

  1.  Union des communistes de Bulgarie
  2. Pôle de renaissance communiste en France
  3. Parti communiste de Porto Rico
  4. Parti communiste, Suisse

Communist & Workers Parties Immediate measures to protect the health and rights of the peoples

The Communist and Workers’ Parties are positioned with responsibility before our peoples. We are here! We are present at the forefront of the struggle to immediately take all necessary measures to protect the health and safeguard the rights of the working class and the popular strata everywhere! 

We extend our heartfelt thanks to the doctors, nurses, the hospital and health units personnel that are fighting this battle facing great difficulties. 

We express our solidarity with those affected by the CoVID-19 pandemic and wish them speedy recovery from the disease. 

We salute the countries that develep solidarity actions with the most affected countries, such as the sending of protective materials and health professionals from countries such as China, Cuba and Russia, actions that are in stark contast to the absence of the European Union. 

The CoVID-19 pandemic tragically proves the huge shortages of health systems in all capitalist countries that were known before the outbreak of the coronavirus. These shortages did not occur accidentally, they are the result of the anti-people’s policy pursued by governments in the service of the big capital to commercialize and privatize health, to support the profitability of monopoly groups. This policy undermines the great scientific and technological capabilities available today to meet all prevention and healthcare needs of the people. 

Today’s experience reveals the anti-social and parasitic nature of capitalism and highlights the superiority and timeliness of socialism and central scientific planning based on popular needs, which can secure primary healthcare and prevention, hospitals, medical and nursing staff, medicine, laboratories, medical exams and everything else needed to meet the constant as well as any emergency health needs of the people. 

The pre-existing slowdown in world economy is now being furtherly reinforced by the spread of the coronavirus and increasing the risk of a new crisis in the coming period. In spite of the propaganda about “unity”, governments in the service of the big capital  focus their financial measures on the support of monopoly groups and will once again seek to throw the burden of the crisis on the workers and the other popular strata. The workers and the peoples cannot and must not pay again! 

“Individual responsibility” cannot be used as a pretext to cover state and government responsibility. Today, taking the necessary measures also requires the struggle of the peoples against the policy of supporting the monopoly groups, which sacrifices the satisfaction of the needs and the health of the peoples at the altar of capitalist profitability. 

The Communist and Workers’ parties demand that all necessary measures be taken immediately to address the epidemic, including the following:

  • Immediate strengthening of public health systems by state funding, recruitment of full-time medical and nursing staff with full labor rights. Meeting all the needs of Intensive Care Units (ICUs) and the infrastructure needed for the full functioning of public healthcare and research services.
  • Immediate provision of all necessary means of protection (masks, gloves, antiseptics, etc.) by the state to the people free of charge and fight against profiteering. Provision of all protection measures to all healthcare personnel  giving this battle at the hospitals with sacrifices and at their own cost.
  • Protection of the income and rights of the working-popular strata. To put a brake on the unaccountability of the capital that under the guise of the CoVID-19 epidemic proceeds to massive redundancies and tries to furtherly trample over wage rights, working time, leave from work, and other labor rights. Immediate action to protect workers in the workplace.
  • No to any curtailment of the democratic rights of the peoples under the pretext of the coronavirus.
  • End all sanctions and measures of economic exclusion, which in this situation are even more unjust and criminal and make the life of the peoples in the countries they turn against to even more dificult. To take all necessary measures to protect the health and life of the peoples.
  • We say no to imperialist interventions and military exercises, such as those of NATO, and demand that public resources be redirected to support the needs of the peoples, such as the financing of public health and social security systems.

SolidNet List Parties

  1. Communist Party of Albania
  2. Communist Party of Argentina
  3. Communist Party of Armenia
  4. Communist Party of Australia
  5. Party of Labour of Austria
  6. Communist Party of Azerbaidjan
  7. Communist Party  of Bangladesh
  8. Communist Party of Belgium
  9. Brazilian Communist Party
  10. Communist Party of Britain
  11. New Communist Party of Britain
  12. Party of the Bulgarian Communists  
  13. Communist Party of Canada
  14. Communist Party of Chile
  15. Socialist Workers Party of Croatia
  16. Communist Party of Cuba
  17. AKEL, Cyprus
  18. Communist Party of Bohemia & Moravia
  19. Communist Party  in Denmark
  20. Egyptian Communist Party
  21. Communist Party of El Salvador
  22. Communist Party of Finland
  23. Unified Communist Party of Georgia
  24. German Communist Party
  25. Communist Party of Greece
  26. Hungarian Workers Party
  27. Communist Party of India
  28. Communist Party of India (Marxist)
  29. Tudeh Party of Iran
  30. Workers Party of Ireland
  31. Communist Party of Ireland
  32. Communist Party of Israel
  33. Italian Communist Party
  34. Communist Party (Italy)
  35. Jordanian Communist Party
  36. Socialist Movement of Kazakhstan
  37. Workers Party of Korea
  38. Socialist Party (Lithuania)
  39. Communist Party of Malta
  40. Communist Party of Mexico
  41. Popular Socialist Party – National Political Association, Mexico
  42. Nepal Communist Party
  43. Communist Party of Norway
  44. New Communist Party of the Netherlands
  45. Communist Party of Pakistan
  46. Palestinian People’s Party
  47. Palestinian Communist Party
  48. Paraguayan Communist Party
  49. Communist Party of Poland
  50. Portuguese Communist Party
  51. Philippines Communist Party [PKP 1930]
  52. Romanian Socialist Party
  53. Communist Party of the Russian Federation
  54. Russian Communist Workers Party
  55. Communist Party of the Soviet Union
  56. New Communist Party of Yugoslavia
  57. Communists of Serbia
  58. Communist Party of Slovakia
  59. South African Communist Party
  60. Communist Party of Spain
  61. Communist Party of the Workers of Spain
  62. Communists of Catalonia
  63. Communist Party of Swaziland
  64. Communist Party of Sweden
  65. Sudanese Communist Party
  66. Syrian Communist Party
  67. Syrian Communist Party – Unified
  68. Communist Party of Turkey
  69. Communist Party of Ukraine
  70. Union of Communists of Ukraine
  71. Communist Party USA
  72. Communist Party of Venezuela

Other Parties

  1.  Union of Communists in Bulgaria
  2. Pole of Communist Revival in France
  3. Communist Party of Puerto Rico
  4. Communist Party, Switzerland

 The statement is open for further endorsments

2 Commentaires de lecteur “Déclaration commune des Partis Communistes et ouvriers : des mesures immédiates pour protéger la santé et les droits des peuples !

  1. 1 avril 2020 at 20:55

    Où est le PCF (Parti Communiste Français) ? Il a disparu, ou est-il mort ?

  2. 6 avril 2020 at 15:33

    Je ne vois pas le PCF …il est vrai que le C ne signifie plus communiste mais complice …voir les déclarations de F ROUSSEL sur la BCE et celle de BROSSAT qui tresse des louanges a DEVEDJIAN ex nazillon du GUD et d OCCIDENT ….