Colombie, Venezuela, Amérique latine : retrouvez dans IC n°174 l’interview exclusive de Loïc Ramirez !

Meeting internationale

Loic Ramirez : Meeting international à la Fête de l’Huma 2016 sur le

Notre ami Loïc Ramirez, journaliste indépendant et engagé qui a récemment publié des articles passionnants dans Le Monde Diplomatique sur le Venezuela et la Colombie a accordé une interview exclusive à Initiative Communiste. Celle ci paraitra dans le numéro du mois de novembre du mensuel du PRCF

Loïc a retenu l’attention passionnée des participants au meeting international organisé sur le stand du PRCF dans le cadre de la Fête de l’Humanité en présences de l’Ambassadeur du Venezuela et de nombreux invités étrangers.

 

En avant première, quelques extraits de cette interview que vous pourrez retrouver en intégralité dans le prochain numéro d’Initiative Communiste

“J’ai accompagné pendant presque une semaine le Front 36 des dans le nord de la Colombie durant cet été. Ce que j’en ai tiré principalement c’est leur capacité à développer, dans la jungle, pendant une guerre, une proposition alternative de société dans laquelle tout est mis en commun. Sans distinction de sexe, j’ai vu ce que eux même qualifient de ‘famille’ ou règne l’entraide et le travail, aussi bien physique qu’intellectuel. Ceci avec toutes les lacunes qu’implique de réaliser tout cela tout en faisant la guerre. C’est ce qui m’a semblé le plus intéressant et aussi le plus délicat à préserver au sortir du conflit. En ce qui concerne leur reconversion en mouvement politique légal ils paraissent confiant, notamment de par la participation de Cuba et de pays comme le Venezuela et l’Équateur au processus de désarmement et de réinsertion dans la vie civile.”

“Je pense que le résultat du référendum au sujet des accords de paix a étonné tout le monde, vraiment. Il était certain que l’extrême droite et les partisans du “NON” proche de l’ancien président Alvaro Uribe allaient mobiliser leurs électeurs, mais de là à surpasser le “OUI”.. c’est une surprise. Il faut néanmoins nuancer ce résultat car l’abstention dépasse les 60%! Ce qui est énorme! Le gouvernement paye là le résultat d’avoir mené des politiques d’exclusion d’une grande partie des citoyens colombiens dans les processus électoraux du pays (parfois par l’extermination physique)..”