Alfred de Zayas : “Les sanctions économiques sont un crime contre l’Humanité” !

Par , journaliste spécialiste de l’Amérique latine, fin connaisseur du .

Alfred de Zayas a été secrétaire du Comité des Droits de l’Homme de l’, directeur du bureau des requêtes au Haut Commissariat des Droits de l’Homme de l’, et expert indépendant auprès des Nations Unis pour la promotion d’un ordre international démocratique et équitable. C’est un avocat et professeur universitaire reconnu pour la rigueur de son travail.

Dans cette interview exclusive, Mr De Zayas revient sur les avancées et les limites du système de protection des droits de l’Homme de l’ONU et analyse pour nous les “mesures coercitives unilatérales” -les sanctions économique et le financier- que les États-Unis et leurs alliés déploient contre certains pays afin de renverser leurs gouvernants (Russie, , Venezuela, ,…). Ils n’hésitent pas à les qualifier de “crimes contre l’Humanité”.

Alfred de Zayas revient aussi sur le rapport qu’il a écrit en 2018 pour le compte de l’ONU sur la situation économique et sociale au Venezuela. Au rebours des ONG, des médias, et des politiciens, il a été le premier à mettre en lumière la barbarie des sanctions états-uniennes contre ce pays. Connaissant son honnêteté et son perfectionnisme méthodologique, certaines multinationales de l’humanitaire ont essayé de le dissuader de faire son travail pour les Nations Unies. Comme Alfred De Zayas a persévéré dans son travail, il a été harcelé et menacé par ces ONG et complètement abandonné à son sort par le Haut Commissariat aux Droits de l’Homme de l’ONU.

Ce témoignage est une incursion exceptionnelle dans le monde de la gestion politique des Droits de l’Homme.

Sommaire :

0’10 : Introduction
2’02 : Le système de protection des DDHH mis en place par l’ONU
12’12 : Les ONG : une limite à ce système ?
13’53 : L’ONU et les mesures coercitives unilatérales
22’40 : Le harcèlement et les menaces des ONG
26’42 : Le Haut Commissariat des Droits de l’Homme ignore un rapporteur de l’ONU
28’44 : Critique des rapports des ONG (Amnesty, Human Right Watch) sur le Venezuela
31’22 : La méthodologie De Zayas, l’honnêteté et l’impartialité
33’02 : “Je ne suis ni Chaviste ni Communiste mais on m’a accusé de l’être”
34’57 : Le rapport sur le Venezuela et les sanctions économiques
39’40 : Le blocus tue au Venezuela : 40.000 morts
42’39 : Que peut faire l’ONU contre la barbarie des sanctions ?
44’10 : Sanctions économiques et migration vénézuélienne
46’54 : Les sanctions, un moyen illégal pour renverser un gouvernement
55’05 : Manipulations du Haut Commissariat aux Droits de l’Homme (Al Hussein, Bachelet)
1’06’10 : Les rapports entre Alfred de Zayas et le gouvernement bolivarien
1’10’13 : Le rôle perfide des médias occidentaux
1’16’53 : Les États-Unis reconnaissent sans peine leurs objectifs génocidaires.
1’22’11 : Le suivisme de l’Union Européenne
1’23’38 : Un message d’espoir

Liens vers les documents cités par Alfred De Zayas (cliquez sur le titre)

1) Comité pour les droits économiques, sociaux et culturels (observations générales 8 -sur les mesures coercitives unilatérales-)

2) Les droits de l’Homme et les mesures coercitives unilatérales (Navi PILLAY)

3) Negative impact of unilateral coercive measures on the enjoyment of human rights (Idriss JAZAIRY)

4) Les sanctions économiques en tant que punition collective : le cas du Venezuela (Mark WEISBROT, Jeffrey SACHS) – en français.

5) Le rapport d’ALFRED DE ZAYAS sur le Venezuela

Voir aussi :
Chronologie actualisée des sanctions contre le Venezuela»» La chaine Youtube de Romain Migus

Cet article a été repris après publication par nos amis de legrandsoir.info
https://www.legrandsoir.info/alfred-de-zayas-les-sanctions-economiques-sont-un-crime-contre-l-humanite.html