Rencontre du Parti Communiste de Belgique et du PRCF : “solidarité avec les travailleurs de nos pays dans leur combat pour la sauvegarde des conquis sociaux et des retraites, contre la criminalisation des mouvements sociaux et syndicaux”.

Rencontre du de et du Pôle de Renaissance Communiste en France – déclaration commune

1er mars 2020 – Paris – Les représentants des départements internationaux de nos deux organisations se sont rencontrés ce dimanche 1er mars à Paris.

Nous avons échangé sur l’actualité internationale et le développement de nos partis et organisations respectives. Nous condamnons l’agression du régime turc contre la Syrie. Nous exprimons la nécessité de poursuivre et amplifier notre combat commun contre le retour du fascisme et contre le révisionnisme historique de l’Union européenne.

Nos deux organisations réitèrent leur pleine et entière solidarité avec le Parti communiste de Pologne, victime d’une chasse aux sorcières vieille de plusieurs années, et qui s’est amplifiée depuis la résolution du Parlement européen du 19 septembre dernier, qui assimile, honteusement et mensongèrement, le communisme au nazisme. Nous affirmons notre solidarité avec les travailleurs de nos pays dans leur combat pour la sauvegarde des conquis sociaux et des retraites. Nous condamnons la répression et la criminalisation des mouvements syndicaux. Nous souhaitons poursuivre nos relations bilatérales et notamment organiser des événements internationaux en commun, comme nous le faisons actuellement pour défendre nos camarades polonais.

Le PRCF a organisé une manifestation samedi 29 février devant l’ambassade de Pologne à Paris.
Le fera de même ce lundi 2 mars à Bruxelles.

Étaient présents : Julien Hannotte-Morais (secrétaire politique du PCB-CPB), René Andersen (responsable international), Annie Lacroix-Riz (historienne, membre du CC du PRCF) et Aymeric Monville (secrétaire de la commission internationale du PRCF)