La Loi travail = la loi commission européenne : l’UE renforce la pression sur le gouvernement français

Hollande et Vals loi Travail 2016 UE._01 = la loi En contrôle à Paris, le Kommissaire Valdis Dombrovskis s’est publiquement réjoui des réformes proposées par l’exécutif francais. Il est vrai que la loi dite “El Khomri” est la transcription directe des diktats de l’Union Européenne faisant suite aux ordres très stricts adressés par Bruxelles à Paris

Un article du 1er avril 2016 (non non ce n’est pas un poisson d’avril) révélé par Euractiv, rapporte que le commissaire européen en charge de l’euro et du dialogue social Valdis Dombrovskis, s’est réjoui des propositions contenues dans la loi dite “El Khomri” :

« (c’)est une initiative qui est destinée à répondre aux rigidités du marché du travail, et qui devrait relancer l’emploi » Valdis Dombrovskis commissaire européen 31 mars 2016

La France est toujours sous la menace de sanctions financières pour déficit excessif, ce qui permet à la Commission Européenne d’adresser ses ordres de façon contraignante. Et ce d’autant plus qu’elle à la possibilité de censurer le budget du gouvernement. Dans la droite ligne de ses ordres passé le printemps dernier, elle a fin février 2016 envoyé un document de recommandations à la France on y trouve notamment ses observations sur le droit du travail (p.35) :

“Les réformes récentes ont commencé à s’attaquer aux rigidités de la procédure de licenciement pour les contrats à durée indéterminée et à en réduire la complexité et les incertitudes. […] La récente modération salariale, dans un contexte de chômage élevé, demeure insuffisante compte tenu du ralentissement de la croissance de la productivité.”

C’est un demi satisfecit de la part des Commissaires Européns. Qui salue le démantellement des droits des travailleurs et du avec la Loi Travail et la Loi Macron. Quand la Commission Européenne parle de s’attaquer aux rigidités de la procédure de licenciement il s’agit en clair de liquider les CDI ce qui est l’objet de la . Elle invite également à poursuivre la baisse des salaires. Ce qu’a fait le gouvernement en poursuivant dans la pratique le gel des salaires des fonctionnaires et en refusant d’augmenter le smic.

Même le journal euractiv – pro Union Européenne – s’il en est est obligé de reconnaitre que

Il est clair que la loi est une réponse aux demandes de Bruxelles, dans la droite ligne de son analyse de l’économie française. Le manque de création d’emploi et la faible croissance sont, selon les experts de l’exécutif européen, liés aux rigidités structurelles de l’économie de l’Hexagone, et notamment aux difficultés de licencier des salariés, et non pas à d’autres facteurs […].

il n’y a donc guère que les directions des confédération syndicale empétrées dans la Confédération Européenne des Syndicats où elles ont rejoint la CFDT qui continue à se taire sur l’origine et les responsables de cette loi.

Loi El Khomri, CICE, ANI, Pacte de compétitivité, Loi Macron privatisation des barrages, des aéroports, libéralisation des télécoms, de l’énergie, casse des retraites, austérité, liquidation des services publics etc… tout cela résulte directement des ordres de l’Union Européenne.

Et c’est bien pourquoi les militants du PRCF portent le slogan suivant dans les manifestations pour le retrait de la loi travail :

C’est pas au MEDEF de faire la loi, c’est pas à l’UE de faire la loi, la vraie démocratie elle est ici

L’austérité, l’ultra libéralisme, l’exploitation capitaliste et la dictature des marchés financiers, pour en sortir il faut sortir de l’Union Européenne. Loi travail non merci crie la rue ? cela signifie aussi UE non merci

Et pour que ce soit le peuple qui gouverne, les travailleurs qui fassent la loi et non pas les banquier il faut lui permettre de briser les chaines de l’Union Européenne. Signez et faites signer la pétition pour un referendum pour la sortie de l’UE et de l’Euro

JBC pour www.initiative-communiste.fr

A lire également L’UE fait pression pour la #LoiTravail et la fin du code du travail #loitravailnonmerci #manif24mars

source

Commentaire de lecteur “La Loi travail = la loi commission européenne : l’UE renforce la pression sur le gouvernement français

  1. Le.Ché
    8 avril 2016 at 16:25

    Il faut quand même dire qu’il n’y a pas que la CFDT qui a adhéré à la CES car la CGT a aussi adhérer à la CES, mais ça n’empêche pas la CGT d’être dans l’action.