Déclaration du KKE à propos de Die Linke et du parti de la gauche européenne

www.initiative-communiste.fr publie volontiers cette juste déclaration du Parti communiste de Grèce à propos des forfaitures politiques à répétition du Parti de la gauche européenne et de la direction de , le parti qui fournit actuellement au (appelé PEL dans le texte du qui reprend les initiales anglaises) son président, Gregor Gysi, l’un des principaux liquidateurs du SED et de la RDA. Parmi les anciens présidents et actuel vice-président, figure Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, lui aussi pleinement intégré à ce qui n’est qu’un appendice vaguement rougi de la social-eurocratie.
L’asservissement du PCF actuel au PGE est tel que le PCF-PGE a réussi à se faire prendre de gauche par le Parti de gauche français, très lié à la France insoumise, sur cette question. En effet, le PG français vient de décider de quitter le PGE après que cette institution, appuyée sur ce point par sa principale branche française (le PCF), vient de refuser d’exclure de ses rangs Syriza, le parti du renégat Tsipras qui tente d’interdire la grève en Grèce sur sommation de la dictature européenne.
Le PCF-PGE, non seulement sa direction mais certains de ses “opposants” internes, prétend sans rire “réorienter du dedans l’UE et l’euro dans un sens social” au moyen du PGE. Les faits prouvent que c’est l’UE qui achève de “réorienter du dedans” les partis qui adhèrent au PGE, PCF en tête, y compris en les conduisant à se solidariser avec des pratiques social-fascisantes, telles que la réduction du droit de grève pour les travailleurs grecs, en attendant que Macron fasse de même en France…

Déclaration du KKE parue dans Solidnet

manifestation du KKE place syntagma

Selon une dénonciation du Parti populaire de Palestine, le président du groupe parlementaire du parti Die Linke, parti de la “gauche” en Allemagne – qui a un rôle de premier plan dans le Parti de la gauche européenne (PEL) – dans un récent voyage qu’il a fait en Israël, il a visité une colonie israélienne et “planté des arbres” (!!!) envoyant un message de soutien à l’occupation durable des terres palestiniennes et à l’embellissement des crimes israéliens contre le peuple palestinien.

C’est un acte conscient qui prouve une fois de plus que Die Linke et les autres partis opportunistes du PEL ont mis le «masque» de la progressivité pour tromper les peuples et, dans la pratique, suivre la dangereuse politique de servir la classe bourgeoise, la Union européenne (qui améliore ses relations avec Israël), les plans impérialistes.

Il y a beaucoup d’exemples.

Le Parti de la Gauche Européenne (PEL) a soutenu l’intervention impérialiste des Etats-Unis, de l’OTAN, de l’UE en Libye, soutient les prétextes impérialistes pour la guerre en Syrie.

C’est un parti qui prend part à la campagne anti-communiste de diverses manières et qui va de pair avec les forces les plus réactionnaires pour déformer la vérité historique contre le socialisme, contre l’Union Soviétique et les autres pays de la construction socialiste.

En Grèce, le gouvernement SYRIZA (SYRIZA étant un membre éminent du PEL) concède tout aux USA, à l’OTAN et à l’UE: bases militaires, terre, mer et air pour les interventions impérialistes et les guerres; Il y a deux jours, il a provoqué de façon provocatrice les résolutions dangereuses du Sommet de l’OTAN à Bruxelles et continue de faire des slogans afin de brouiller le sale rôle joué!

Le gouvernement SYRIZA améliore la coopération militaire, politique et économique avec Israël, couvre les crimes des forces d’occupation, refuse de reconnaître l’Etat palestinien tout en osant utiliser des slogans en faveur du peuple palestinien pour cacher son sale rôle à l’intérieur aussi!

C’est la méthode préférée de l’opportunisme et de la social-démocratie.

Ils font tout le sale boulot au service des plans impérialistes.

C’est ce que font généralement Die Linke, SYRIZA, le PEL.

Pour les partis communistes, les découvrir continuellement, intensifier la confrontation avec ces forces: c’est une question d’une importance cruciale.