Ce 2 mai, devant la bourse du travail, à l’initiative de jeunes camarades du PRCF s’est tenu un rassemblement antifasciste pour appeler à la libération immédiate des frères Kononovitch et avec eux de l’ensemble des communistes, syndicalistes, progressistes et antifascistes arrêtés dans une chasse aux sorcières généralisée conduite en Ukraine par le régime de Kiev.

Ce rassemblement fait suite à une interpellation déjà menée le 8 mars dernier devant l’ambassade d’Ukraine à Paris [ Où sont Mikhaïl et Oleksandr Kononovitch ? l’interpellation devant l’ambassade d’Ukraine à Paris]

 

 

 

la FMJD a mis à disposition du matériel pour faire pression sur les ambassades d’Ukraine afin d’obtenir leur libération sains et saufs : https://wfdy-my.sharepoint.com/personal/wfdy_wfdy_org/_layouts/15/onedrive.aspx?id=%2Fpersonal%2Fwfdy%5Fwfdy%5Forg%2FDocuments%2FSolidarity%20with%20Ukrainian%20comrades

Gageons que ce rassemblement devant la bourse du travail réveillera également la solidarité du mouvement des travailleurs en France. Ce alors que certains permanents sans doute plus soucieux des financements de leurs amis de la CES  que de la légitime défense antifasciste et internationaliste préfèrent relayer des déclarations bellicistes directement formaté par la CIS – c’est à dire les chancelleries occidentales otannienes –  plutôt que de prendre la parole pour dénoncer la chasse aux sorcières qui a actuellement lieu en Ukraine, de Kiev à Odessa en passant par Dniepopetrovsk.