Quand la mairie de Paris communique en anglais et méprise les parisiens !

courriel - affiche

courriel – affiche

HB, militant du a adressé cette lettre ouverte un brin ironique à la Marie de , mairie qui se permet de mener – au mépris des parisiens – désormais une partie de ses campagnes de communication en !

Ne nous laissons pas couper la langue, ne nous laissons pas imposer via le de la remondialisation capitaliste les idées ultra capitalistes nauséabondes qui l’accompagne. Initiative Communiste se devait de donner un écho à cette initiative.

                                                                                                           Vanves le 29 Novembre 2016

 

                                                                       Monsieur HB

                                                                       A Madame Anne Hidalgo

                                                                       Maire de Paris

 

Madame,

Je me permets très humblement de m’adresser à vous afin que vous m’apportiez quelques éclaircissements.

Lors d’une promenade dans Paris, ce jour même, j’ai découvert de nombreux panneaux d’affichage provenant de la suivi d’un texte dont le contenu m’a paru mystérieux. Je suppose que si la Mairie dépense tant d’argent pour sa communication je suis en droit de penser que cela doit avoir de l’importance pour les concitoyens et par conséquent celle-ci doit être comprise par tout le monde et en particulier par tous ceux qui n’ont pas eu la chance d’avoir une longue éducation. Les mots écrits ne m’ont rien évoqués, j’ai essayé de les recopier et à la maison consulté mon vieux Larousse sans succès. Je sais que la langue évolue peut-être dois-je malgré ma faible retraite (il faut bien participer à l’effort de réduction de la dette publique) investir dans un dictionnaire plus récent. Mon trouble m’a poussé à consulter un voisin plus instruit que moi qui m’a dit que cela doit être une langue étrangère et sans doute de l’anglais, ce qui au lieu de me rassurer sur mes compétences en langue française n’ont fait que me troubler davantage. Je me suis demandé si derrière les évènements une puissance étrangère n’aurait pas pris le contrôle de la mairie et lorsque naïvement j’ai mis mon drapeau comme il m’a été suggéré à la radio ( des drapeaux tricolores il y en a beaucoup et je crois que le drapeau de l’Union de Jacques et celui dit de la bannière étoilée ont les mêmes trois couleurs). J’ai eu peur de m’être trompé mais comme mes voisins ont fait de même je me suis rassuré en voyant que je n’étais pas le seul idiot du village et que les autres n’avaient pas mieux compris que moi.

Je vous serais grès de m’envoyer la traduction du texte publié et si Paris n’avait plus pour langue le de bien vouloir m’indiquer quelles dispositions la mairie a-t-elle prise pour former à cette nouvelle langue tous ceux qui n’ont pu l’étudier au Lycée et d’autre part de bien vouloir m’indiquer quelle loi a changé si ce n’est par la force d’une puissance étrangère, la langue officielle de notre pays.

Bien respectueusement