Neutre Wikipedia ? étude de cas du tropisme anticommuniste sur Wikipedia.fr #wikipedia

Depuis 15 ans, Wikipédia travaille efficacement à se présenter comme une “encyclopédie” qui de part son aspect participatif et ses règles de fonctionnement permettrait de présenter des articles “neutres”. Neutre , est-ce le cas ? la rédaction d’Initiative Communiste s’est penché sur le traitement de plusieurs articles concernant le communiste et le résultat est sans appel. Critique non objective ? En pratiquant de la même façon que les chercheurs de l’université de Koblantz, c’est en examinant les sources et à travers des études de cas que nous avons procédé. Ces sources sont révélatrices de l’orientation idéologique générale de wikipedia.fr loin de la neutralité dont ce site se targue. Pas étonnant pour la rédaction d‘IC puisqu’en 2016, wikipedia a purement et simplement décidé de censurer notre journal et notre site web préféré de ces pages; effacés d’un trait de plume d’Anasthasie.

Alors il ne s’agit pas de mettre en cause le travail de grande valeur de nombreux contributeurs de ce beau projet collaboratif. Mais force est de constater que chacun d’entre eux doit s’interroger et se questionner.

Neutre Wikipedia : Synthèse des études de cas  montrant le tropisme anticommuniste de wikipedia.fr

il est évidemment difficile d’examiner dans le détail l’ensemble des articles de la thématique communiste (histoire, événements, personnalités, concepts, doctrine, art, répression…) qui font l’objet d’un article par wikipedia.fr. C’est pourquoi nous nous sommes intéressés à un échantillon de 5 articles, qui à défaut d’être exhaustifs, est tout de même représentatif. Cet échantillon est constitué des articles suivants:

  • communisme : article général de synthèse concernant le communisme.
  • histoire du communisme : article général de synthèse concernant l’histoire du communisme.
  • Lénine : notice encyclopédique concernant l’une des principaux intellectuels et dirigeant du mouvement communiste.
  • Matérialisme dialectique : article consacré à la philosophie communiste.
  • Matérialisme historique : article consacré à un des aspects de la philosophie communisme.
  • Massacre de 1965 en Indonésie : article historique,  traitant du génocide anticommuniste commis en Indonésie en 1865 et 1966 pour exterminer les militants et sympathisants du plus grand parti communiste d’un pays non socialiste.

Article Communisme :

Auteur

Auteur principal : Jean-Jacques Georges 52% des modifications, 63% du texte – interventions entre 2011 et 2016

Sources

Nombre de sources différentes citées : 136 sources citées pour 889 références par l’article

Répartition des sources

21 sources seulement cumulent 74% des références : par ordre décroissant d’importance :

Brown,  Service, Werth , Courtois, Priestland ,Droz, fejtö ,divers médias, Soulet, Vayssière, Winock, Figes, Domenach, Raynaud ,Vesari, Colas, Ducoulombier, Furet, Margolin , Labica, Wolikow …

Parmi les 889 références, Karl Marx n’est cité que deux fois, Lénine sept fois. Trosky ou Mao ne sont pas cités pas plus que Fidel Castro ou Ho Chi Minh. Aucun dirigeant ou intellectuel français communiste ne fait parti des références exploitées,  démontrant une censure des livres et articles – par exemple du très large fond des éditions sociales –  représentant pourtant un large pan de l’analyse à la fois théorique du communisme mais également des sociétés communistes.

wikipedia communisme

L’analyse des références permet d’observer la place prééminente donnée aux historiens notoirement anti- communistes  Archie Brown, Robert Service, Nicolas Werth, Stéphane Courtois, qui représentent à eux seuls près de 40% des sources sur lesquelles est construit l’article. Des noms comme ceux de Davies, Weathroft, Lewin, Getty sont eux totalement absents.  De même que celui de Eric Hobsbawn. Sans surprise, chacun peut se souvenir que son livre « l’âge des extrêmes » a été censuré en France, refusé par les grands éditeurs pour laisser la place à l’anticommuniste « Le passé d’une illusion » de François Furet. L’éditeur Pierre Nora avait d’ailleurs revendiqué – au nom de l’ – cette censure.

L’examen des références permet de constater une sur-représentation parmi les sources des historiens, alors que les aspects philosophiques, économiques, sociologiques sont de fait largement évacués puisque la parole n’est donnée qu’à des historiens. La comparaison avec l’entrée “capitalisme” – qui ne traite pas de l’histoire des pays capitalistes, des dictatures, de ses crimes, guerres et génocides, de ses régimes fascistes, ou des effets des contre-révolutions pour les ex-pays socialistes – de la même encyclopédie permet de constater un angle éditorial bien différent. Très loin de la neutralité, mais qui est bien celle d’un anticommunisme bien réel mais qui ne veut pas dire son nom.

Article Histoire du communisme

Auteur

Auteur principal : Jean-Jacques Georges 90% des modifications, 98% du texte – interventions entre 2013 et 2016

Source

L’article repose sur 1388 références qui s’appuient sur 202 sources différentes

Répartition des sources :

11 sources seulement cumulent 56%

wikipedia histoire du communisme

Article Lénine

Auteur

Auteur principal : Jean-Jacques Georges 28% des modifications, 65% du texte – interventions entre 2009 et 2016

Source

L’article repose sur 458 références s’appuyant sur 47 sources différentes.

Répartition des sources

Les 5 sources les plus citées fournissent 70%  des références.

wikipedia lénine

De fait l’article apparaît essentiellement construit autour des travaux d’historiens occidentaux principalement de Carrère d’Encausse, Services, Werth, Marie. Des auteurs connus pour faire partie des historiens les plus anticommunistes, de l’école dite des totalitarismes mettant sur le visant à criminaliser le communisme et à l’assimiler au nazisme, en pire. Le soviétologue Moshe Lewin ne fait par comparaison l’objet que de deux références. Quant aux travaux des historiens progressistes, et notamment marxistes, ils sont tous simplement absents.

Article Matérialisme dialectique

Auteur

Auteur Principal Jean-Jacques Georges (43% des modifications) et 49% du texte ajouté entre 2011 et 2016

Source

L’article exploite 19 sources différentes pour 81 références citées

Répartition des sources

L’article exploite essentiellement des références d’un ouvrage d’un professeur de philosophie très peu connu, Pascal Charbonat, ainsi que le dictionnaire critique du marxisme de Georges Labica. Quelques références montrent une utilisation très secondaire d’un ouvrage du philosophe marxiste Lefebvre

wikipedia materialisme dialectique

 

Article Matérialisme historique

Auteur

Auteur Principal Jean-Jacques Georges (28% des modifications) et 40% du texte ajouté entre 2013 et 2016. Auteur secondaire Dauphiné (25% du texte) et Horowitz (8%)

Source

L’article exploite 12 sources différentes pour 41 références citées

 

Répartition des sources

L’article exploite essentiellement les travaux du  philosophe marxiste Henri Lefebvre ainsi que le dictionnaire critique du marxisme de Georges Labica.

Conséquences

 

Article : Massacres de 1965 en Indonésie

Auteur

Auteur principal Jean Jacques Georges 69% des modifications, 47% du texte entre 2012 et 2016

Sources

Nombre de sources différentes citées : 66

 Répartition des sources

L’article exploite donc principalement les articles et livres rédigés par Jean-Louis Margolin. Un historien français surtout connu pour sa participation au “Livre noir du communisme” et ses travaux sur le Cambodge sous Pol Pot. Aucun des travaux récents – notamment ceux de Bradley Simpson, ceux de John Roosa, ceux de Ann Polhmann pour citer des historiens internationaux, ou ceux d’historiens français ayant fait l’objet de deux colloques du CASE et de l’EHESS en France en 2016 ne sont présents. L’examen de l’historique de l’article permet de constater qu’ils ont été effacés par l’auteur principal de l’article (Jean Jacques Georges) à plusieurs reprises.

wikipedia massacre 1965

L’article fait disparaître le caractère de génocide de ces massacres ainsi que la responsabilité des États- Unis et de la Grande-Bretagne. La conséquence des massacres (un régime fasciste durant plus de 50 ans avec l’aide des capitales occidentales ainsi que le partage de l’économie indonésienne résultant de cette stratégie du choc) sont totalement passés sous silence.

Synthèse :

Alors anticommuniste ou neutre wikipédia ? la réponse est bel est bien dans les sources. Si on fait le total des sources utilisées par wikipedia.fr pour cinq articles importants concernant le communisme on s’aperçoit – outre le fait qu’ils sont en fait rédigés pour plus de la moitié par un unique contributeur, un certain Jean- Jacques Georges qui est d’ailleurs à l’origine de la censure d’Initiative Communiste sur wikipedia.fr –  qu’ils utilisent loin du principe de neutralité de point de vue qui devrait être celui de wikipédia comme base principale de rédaction la anticommuniste bien connue des Werth, Courtois ou de leurs maîtres Service et Brown. Même si ces derniers sont totalement décrédibilisés.

 

2 Commentaires de lecteur “Neutre Wikipedia ? étude de cas du tropisme anticommuniste sur Wikipedia.fr #wikipedia

  1. Jean-François Maréchal
    23 octobre 2017 at 10:12

    Deux situations vécues à propos de Wikipedia:
    1. Il y a quelque temps déjà, je repère dans un article Wikipedia relatif à l’Ukraine l’absence de mention du passé nazi des “fers de lance” de la “révolution du Maïdan”. J’y vais donc de ma correction, qui est rapidement supprimée. Je ne baisse pas les bras et trouve dans un autre article de Wikipedia la référence à ces milices nazies: je retourne donc à l’article précédent en y ajoutant par copier-coller un passage du deuxième article. Quelques heures après, celui-ci était à nouveau supprimé. Quand Wikipedia se censure lui-même pour les recoupements.
    2. En avril 2018, la pianiste d’origine ukrainienne Lisitsa vient donner un concert à LIège. Elle est connue pour ses positions “anti-Maïdan” et “pro-Donetsk” (cf le concert qu’elle a donné là-bas à l’occasion de la commémoration de l’opération Barbarossa). Il est bien fait mention de ses positions dans l’article Wikipedia en français, dans la version en anglais par contre, les propos sont plus étouffés et tendent à la dénigrer, enfin dans la version en allemand il n’en est pas fait mention du tout. Soit les articles dans les différentes langues sont écrits indépendamment les uns des autres, soit ils sont plus ou moins édulcorés en fonction… du public? Il est vrai que la RFA est déjà militairement présente (par ses conseillers au moins) en Ukraine.