Lyon capitale de la résistance

Lyon – capitale de la Résistance À l’occasion du 8 mai, notre épisode d’ « à l’époque » d’aujourd’hui est consacré au « veilleur de pierre », hommage aux 5 résistants lâchement assassinés le 27 juillet 1944 par les nazis, place Bellecour. On entend souvent que Lyon est la « capitale de la résistance » mais sans vraiment expliquer pourquoi. Eh bien en plus d’avoir réunis tous les états-majors des différentes factions de la résistance, les résistants de la ville se sont battus comme des lions, avec un acharnement sans égal jusqu’à la dernière seconde pour défendre la ville et pour libérer les prisonniers des prisons Saint- et Montluc. Cet épisode est dédié à tous ces hommes et femmes, des communistes aux gaullistes en passant par les catholiques, qui se sont battus contre la barbarie nazie et qui sont morts pour la France durant la Seconde Guerre Mondiale.

C’est une vidéo qui a déjà été vue plus de 40 000 fois sur facebook, faite par note camarade Vlad pour le média culturel MX
Rappelons que le président du PRCF, Léon Landini combattant des FTP-MOI est l’une de ces figures de la résistance à Lyon

https://www.facebook.com/163218090444867/videos/310322053830460?cft[0]=AZVYlfgJgHXb06SPaFv9uC4yrVXpbLDM1hgf30GzLOdwyjrOyLj-U1icHtjWANfGkhw5zpoSiWudfHwdryWJwtaI1rdK5-SpQFkvnz9SByAVes15oLdGYFLFXNRPxn6j3TnP6rYBjRLdO_s76E4FTrti

Léon landini, Réponse à Michel Onfray et autres textes sur la Résistance et l’engagement