manipulationLe conspirationnisme, un extrémisme politique influent (L’Express article de A. Sulzer 04/03/2015) devrait être re-baptisé L’amalgame, une crapulerie politique influente(1)

Que lit-on en effet dans cet article ? Prenons un exemple particulièrement révélateur de la méthode :

« Chez les Français, « Thierry Meyssan est probablement l’une des personnalités qui, avec Dieudonné M’Bala M’Bala et Alain Soral (Egalité et Réconciliation), incarnent le mieux le noyau dur de cette mouvante hétéroclite, fortement intriquée avec la mouvance négationniste, et où se côtoient admirateurs d’Hugo Chavez et inconditionnels de Vladimir Poutine ».

Ainsi les anti-impérialistes qui expriment leur solidarité avec le Vénézuéla bolivarien (« les admirateurs de Chavez »), les citoyens pacifiques qui ne veulent pas d’une guerre en Europe contre la Russie et estiment que le pouvoir de Kiev est issu d’un coup d’état et que les nazis ukrainiens sont là-bas au pouvoir avec le droite, avec le soutien actif et armé des États-Unis et de l’UE, sont amalgamés, « intriqués » avec des fascistes et conspirationnistes notoires.

Cette malhonnêteté flagrante de la Fondation J. Jaurès et de l’Express s’inscrit dans une stratégie qui consiste à discréditer et criminaliser l’adversaire politique. L’anti-sionisme, option politique parfaitement honorable, est confondu avec l’anti-sémitisme, qui est un délit raciste et barbare comme dans cette phrase : « les thèmes conspirationnistes restent les mêmes à travers les siècles:complot sioniste à la place du complot juif ».

Les falsificateurs de la Fondation J.Jaurès (quelle honte d’oser couvrir ces lâchetés et ces ignominies sous le couvert de ce nom  glorieux! ), de l’Express et l’anti-communiste pathologique Rudy Reichstadt (2) ne font en fait que combattre les Lumières sous prétexte d’anti- conspirationnisme. Car en amalgamant des énergumènes conspi. et les militants progressistes, en mêlant Chavez, patriote anti-impérialiste avec des fascistes notoires, ces Je suis partout de l’idéologie dominante ne font que reprendre les insanités et la démarche a-historiques et calomniatrice du Livre noir du communisme qui consiste à confondre dans une équation négationniste absolue, Staline et Hitler, les Soviets et l’Allemagne hitlérienne, l’Armée Rouge et la Wermacht malgré les 25 millions de morts soviétiques qui ont sauvé la civilisation contre la barbarie.

Confondre ainsi Chavez avec les conspi. d’extrême-droite c’est confondre le partisan FTP et le Milicien fasciste. Décontextualiser, dés-historiciser, au service d’une stratégie politique, celle de la classe possédante et dirigeante, qui veut criminaliser toute alternative à sa domination, voilà le sale travail des officines au service du grand capital et finalement du fascisme. Car quand on met un trait égal entre le fasciste et l’anti-fasciste, on réhabilite, en le relativisant, le fascisme et on contribue à la fascisation de notre société.

(1)http://www.lexpress.fr/actualite/politique/document-le-conspirationnisme-un-extremisme-politique-influent_1657135.html