Documentaire : Contre vents et marées où l’histoire de 4 jeunes, résistants communistes – sortie le 25 mars 2020 à Paris !

“Contre vents et marées” c’est un film documentaire sur le parcours de 4 Résistants communistes qui étaient des jeunes de moins de 20 ans à l’arrivée de la guerre. Le film questionne les fondements de leur engagement et fait ressortir la nécessité de la lutte après l’indignation !

Quel héritage garde-t-on de la ?
Ce film documentaire suit le parcours de 4 Résistants de la Seconde Guerre Mondiale, les plus jeunes d’entre eux qui en sont maintenant les derniers représentants. Ces jeunes combattants d’alors sillonnent maintenant la France pour rencontrer les jeunes générations qui ont aujourd’hui l’âge qu’eux-mêmes avaient lors de leur engagement … et parler de leur expé- rience, de leur combat, de leur engagement .. de leurs convictions. Loin de vouloir passer pour des héros, ils veulent simplement parler de l’actualité de ces combats, de l’importance de la révolte, de l’indignation… et de la lutte !

Evasions spectaculaires, latures, espionnage,
clandestinité, maquis, embuscades, sabotages …
la jeunesse permet tout !

Mais ce qu’il en reste ce sont des convictions en
héritage, ces convictions qu’ils ont gardées toute
leur vie et qu’ils nous livrent sans réserve… contre la montée des extrémismes et pour sauvegarder les avancées du Conseil National de la Résistance aujourd’hui en danger : Sécurité Sociale, Assurance Chômage, Liberté de la Presse….

Les Anciens montrent le chemin !

Plus d’infos sur : www.lescreationsdulendemain.fr

Le film sera projeté au Saint André des Arts à Paris à partir du 25 mars prochain, suivi à chaque fois d’un temps rencontre/débat

  • Du Mercredi 25 Mars au Lundi 30 Mars 2020 à 13h
  • Du Mercredi 1er Avril au Lundi 6 Avril 2020 à 13h
  • Le Mardi 14 Avril 2020 à 13h
  • Le Mardi 21 Avril 2020 à 13h

Alors que le régime Macron avait trouvé bon de tenter de réhabiliter Maurras avec une large partie de l’establishment de l’ officielle que compte l’Université, tout en célébrant Pétain, alors que l’Union Européenne intensifie sa propagande révisionniste pour criminaliser le communisme et réhabiliter le nazisme, les initiatives pour mettre à portée de tous, notamment par le témoignage historique, la réalité de ce qu’a été l’histoire de la Résistance et de la libération de notre pays sont salutaires.

Ce documentaire répond assurément à cette priorité culturelle civique après des décennies de réhabilitation de Vichy et de criminalisation ou de minoration du rôle de la Résistance. Le triomphe du statu quo de l’après-Libération, si éclairant sur la présente conjoncture, française et « européenne », fâche évidemment beaucoup les bien-pensants académiques, qui ont grandement contribué à réhabiliter Vichy et à répandre la terreur sur la présumée « épuration sauvage », et qui détestent La Non-épuration en Francede 1943 aux années 1950, au point de balayer officiellement tous les usages de la « disputatio » (qui a, il est vrai, de fait sombré de longue date). Nous en avons encore recemment témoigné à propos des ignobles attaques visant l’historienne Annie Lacroix-Riz : https://www.initiative-communiste.fr/articles/culture-debats/annie-lacroix-riz-denonce-faits-a-lappui-la-non-epuration-des-collabos-et-sattire-les-foudres-de-la-censure/.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.