Shimon Peres l’un des assassins du camp de la paix en

Un grand pacifiste nous a quittés…

israelIl s’agit de M. Shimon Peres dont la carrière politique et diplomatique se résume à deux grandes étapes :

  • dans la première, il a fait la sans discontinuer au monde arabe et aux Palestiniens et il a illégalement doté de la bombe atomique.
  • Dans la seconde, il a conclu les accords d’Oslo et, quand ceux-ci eurent été torpillés par les faucons israéliens, il a benoîtement continué à participer aux ors du pouvoir en devenant président de la République… et en torpillant le Parti travailliste israélien pour fonder le parti Kadyma avec des gens de la droite dure…

Bref, il a très bien réussi à faire la guerre et il a complètement raté la paix. Il méritait donc bien de retrouver MM. Kissinger et Obama parmi les «  » tels que les aime l’Occident impérialiste… vraies faucons et fausses colombes.

Déjà l’historien latin Tacite notait, en parlant de l’impérialisme romain : « ubi solitudinem faciunt, pacem appelant » : quand ils créent un désert, ils le nomment « paix »…

Bref, prière de ne pas confondre Pérès et Jaurès et plus que jamais, la paix s’appelle JUSTICE POUR LE PEUPLE PALESTINIEN !


Ecouter l’intervention de Leila Shahid – ambassadrice de la en Europe et négociatrice des accords d’Oslo – sur France Inter le 28 septembre 2016