Pas francs jeux les J.O, par Jean-Pierre Réau

Comment gagner salement et facilement tout en se donnant le beau rôle ? 

Eh bien les USA ont trouvé la solution et aussi leurs valets ( Canada et puissances occidentales).

En éliminant la Russie et ses athlètes, interdits de représenter leur pays devant le monde dans les disciplines hivernales où ils excellent en dominant notamment à plates coutures les USA et le Canada.

Plus tout un discours pour salir la Russie (difficile de pardonner à l’URSS d’avoir vaincu le nazisme dont on espérait tant), se blanchir (Armstrong a pu gagner 8 fois la Tour de France en se dopant et en dopant ses alliés – tout le peloton le savait, mais bizarrement, aucun contrôle n’a prouvé l’évidence, et c’est pareil pour de nombreux athlètes américains, qui seraient tous supérieurs aux autres dopés y compris, mais au-dessus de tout soupçon. Ne parlons pas de la « Dream Team » professionnelle avec des basketteurs de 130 kg et de 2,10m qui gambadent 365 jours par an, J.O. y compris sans jamais marquer le moindre signe de fatigue, de leurs nageurs capables d’enchaîner cinq ou dix finales olympiques en étant moins fatigués que leurs concurrents qui n’en font qu’une ou deux dans le même temps…)

Il est vrai aussi que les États-Unis n’ont pas digéré d’avoir perdu en Syrie la guerre qu’ils ont menée contre Assad et qu’il leur faut bien se rattraper. Pour leurs alliés occidentaux, la popularité de Macron et de ses homologues étant ce qu’elle est, ils préfèrent clamer « USA über alles ! » et avoir des miettes plutôt que de voir le monde s’extasier devant des championnes et des champions russes (car bien sûr l’Ukraine où règnent fascistes et oligarques est un pays où les athlètes, comme les Américains, ne peuvent pas être soupçonnés !)

En fait, ce sont les J.O. qui deviennent de plus en plus sales dans cette affaire. Mainmise sur le sport de haut niveau où les sponsors occidentaux, les grandes marques, ont besoin de voir gagner leurs surhommes. Mais ces J.O. n’auront plus le moindre intérêt si c’est juste une promotion des intérêts US. Les médailles y seront de chocolat et les Fourcade et autres peuvent hurler avec les loups, à vaincre sans péril on triomphe sans gloire.

Il suffit d’avoir un passeport russe et de ne pas cracher sur son pays pour être éliminé sur ordre américain des J.O...

Il suffit d’avoir un passeport US ou de cracher sur la Russie pour, même dopés (puisque on peut trouver les listes de centaines d’athlètes US qui sont sur les listes de dopés) pouvoir concourir et surtout, les États-Unis eux-mêmes le peuvent.

Jean-Pierre Réau

 

Commentaire de lecteur “Pas francs jeux les J.O, par Jean-Pierre Réau

  1. 11 décembre 2017 at 13:29

    Excellent article, une seule coquille, le psychopathe ARMSTRONG n’a “gagné” que 7 Tours de France, le “tricheur” a suffisamment sali cette épreuve pour lui attribuer 8 ! (commentaire légèrement modifié par la rédaction suite à un qualificatif pouvant-être considéré comme insultant)