PARDEM….LE SEUL OU SEUL ?

Communistes qui luttez depuis de longues années pour le socialisme, progressistes et patriotes qui luttez aussi pour une France plus juste et plus libre, syndicalistes qui chaque jour dans vos boîtes luttez contre l’exploitation capitaliste dans la perspective de l’appropriation collective des grands moyens de production et d’échange, certes reniée par des bureaucrates confits de minables contreparties pour leur "partenariat" avec le patronat, mais bien vivant chez les travailleurs, tous vous devez savoir qu’en fait il n’y a "qu’un seul parti au service du peuple"; ce micro-parti, le Pardem, qui rejette en enfer tous les autres et se complait dans son splendide isolement, devrait cependant renouer avec le réel.

Le PRCF s’est adressé à un grand nombre d’organisations démocratiques pour des initiatives communes en faveur de la défense de la paix. Parmi elle le Pardem. A ce jour nous n’avons reçu aucune réponse du "seul parti qui défende le peuple". Sans doute trop occupé à organiser sa présence massive (?) aux législatives après une vaine tentative aux présidentielles… Compte tenu du naufrage électoral de son frère-ennemi, F. Asselineau de l’UPR, ce fut sans doute une bonne chose pour eux que nos amis du Pardem n’aient pas obtenu les signatures indispensables.

Soulignons que le boycott médiatique dont se dit victime le Pardem n’a pas empêché Jacques Nikonoff d’être invité dans la matinale de France Culture le 26/04/ 2017 entre les deux tours de la présidentielle, honneur auquel les dirigeants de notre organisation n’ont pas eu droit. Sans doute parce que France-Culture a été touché par la grâce "du seul parti qui défende le peuple"….

Oui retour au réel et à l’esprit de responsabilité pour avancer ensemble dans la direction de l’émancipation sociale et nationale avec des actes unitaires.