Mise en garde au roi des Patrons – par Aurélien

Le patronat veut sa Tatcher

Pour balayer ce qu’il nous reste

Des conquêtes du CNR,

Mettre au pas ceux qui manifestent,

Fainéants, fouteurs de bordel :

Pour briser la classe ouvrière

La France a le roi Emmanuel.

Par ordonnances continuelles,

Loin de ce cursus suranné

Qu’est le suffrage universel,

Le voici bien déterminé

À servir jusqu’au bout sa classe

Face à une gauche ruinée

Et une population lasse.

 

Débarrasser la république

Des archaïsmes soviétiques

Tels que le code du travail,

Détruire les chemins de fer,

Saigner à blanc les fonctionnaires

Sont quelques-unes des trouvailles

De sa moderne majesté

Qu’entoure une obséquieuse cour

Où les médias conquis accourent

Et bien sûr la CFDT !

 

Les bourgeois jouissent sans frein

Des douceurs du roi Emmanuel ;

Par sa jeunesse et son entrain

À leurs ardeurs poussent des ailes.

Mais prends donc garde roi Manu :

Les despotes finissent nus

Lorsque les travailleurs s’unissent,

Que les luttes de la jaunisse

Guérissent, enfin écarlates,

L’insurrection alors éclate.

Djament, mars 2018.