LES VALEURS D’AVRIL.

La révolution du 25 avril est le nom donné aux événements d’avril 1974 qui ont entraîné la chute de la dictature fasciste qui dominait le depuis 1926.
C’est la conjonction du travail politique mené par le Parti Communiste Portugais depuis des décennies, des militants syndicaux ouvriers, de la lutte des étudiants et des militaires qui s’organisent au sein du MFA, progressivement radicalisés par rejet des guerres coloniales menées par le Portugal.

Pendant des dizaines d’années la PIDE, la Gestapo de Salazar et Caetano qui lui succède, arrêtent, torturent, tuent de façon ininterrompue et violente. Situation sociale catastrophique pour les travailleurs et le peuple, sales guerres coloniales, le cocktail devient explosif et explose en effet le 25 avril.

C’est le début d’un processus qui pendant de longs mois verra le Portugal plonger dans une bataille de classe de grande ampleur et de portée internationale.

La coalition de la bourgeoisie, de la social-démocratie, des gauchistes et des impérialismes contre  le et le MFA ne permet pas au processus révolutionnaire de déboucher sur le socialisme mais la force du mouvement populaire est tel que des acquis extrêmement importants sont conquis par le monde du travail et le peuple portugais tant sur le plan social qu’institutionnel, en particulier avec une Constitution que les forces de la réaction veulent toujours abattre.

Aujourd’hui le PCP continue à faire vivre les Valeurs d’Avril dans sa lutte pour une alternative patriotique et de gauche. La Confédération générale des travailleurs portugais – Intersyndicale nationale continue de combattre à la fois pour défendre les conquêtes d’Avril mais aussi pour combattre la politique d’austérité de l’UE appliquée par les gouvernements successifs au Portugal.

Antoine Manessis St de la Commission internationale du PRCF.