Le Capitalisme c’est les murs de la honte qui tuent par milliers tous les jours.

Ce la propagande est bien rodée pour ancrer l’ dans les têtes. En boucle dans les médias des milliardaires et de leur pouvoir “en 30 ans de de Berlin, 185 morts au passage de la vers la RFA”. Un argument massue pour faire passer la pour un état criminel. Mais regardons les chiffres de qui de l’Est ou de l’Ouest sont les plus grands criminels.

Chaque mois les états de l’Union Européenne, leurs gouvernements, notamment le régime Macron qui vient de mettre ses pas dans ceux de l’extrême droite pour installer une politique de quota d’immigration, leurs commissaires de l’ignominie laissent, d’après les chiffres des ONG, mourir en Méditerranée près de 1000 personnes femmes et enfants inclus. C’est 7200 morts chaque année sur ce mur d’eau qu’est la méditerranée, gardés par les gardes cotes libyens et européens. D’après l’Organisation internationale pour les migrations (OIM)entre aout 2018 et janvier 2014 on dénombre 17000 morts et disparus en Méditerranée. 3 800 chaque année.

Aux Etats-Unis où Trump fait construire un mur entre le Mexique et les USA, c’est plus de 6000 hommes et femmes qui ont trouvés la mort en tentant de franchir le mur rien qu’en Arizona, entre 2001 à 2017. 375 par ans, pour un seul état des USA.

En Israël, le régime d’apartheid de Tel Aviv a fait construire un mur emprisonnant les palestiniens. Le silence est assourdissant à ce sujet en ce neuf novembre.

30 ans après la “chute du mur” , ceux qui se posent en démocrates, mais qui ne sont que les propagandistes de la dictature du Capital, sont en réalité les soutiens de la construction des murs de la honte :

  • le mur de 70 km à la frontière hongroise construit en 2015
  • le mur contre les palestiniens,
  • le mur Trump au MEXIQUE,
  • la méditerranée mur et tombeau des misérables fuyant la misère les guerres américaines et de l’Union Européenne

Des murs de classe construits en détruisant, par la guerre, le dumping social, les libertés, les droits sociaux, les moyens d’existence, des pays du Sud mais également des travailleurs des pays impérialistes.

Ce n’est pas la chute d’un mur qu’ils applaudissent. C’est la chute avec le bloc de l’Est du principal point d’appuis aux classes des travailleurs, de la principale puissance de résistance à l’impérialisme capitaliste. C’est l’avancé de l’offensive généralisée dans la guerre de classe menée contre tous les travailleurs, tous les peuples du monde, pour les profits de la classe capitaliste.

Quand le mur s’est ouvert, la RFA s’est empressé d’annexé la RDA, de piller son industrie, de licencier ses travailleurs, réduits encore aujourd’hui à l’état de citoyen de seconde zone. En échange d’un billet de 100 DM, le Capital Ouest Allemand s’est emparé des richesses de la RDA. De supprimer le socialisme sans que jamais les Ossies ne soient consultés.

En URSS où les peuples soviétiques eurent à voter dans un réferendum pour ou contre la poursuite de l’Union Soviétique, ils votèrent massivement pour et contre le capitalisme. C’est à coup de bombardement de tank et dans un coup d’état sanglant que Eltsine remis la dictature du Capital au pouvoir en Russie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.