Hue, Braouézec votent pour Macron ou DE LA TRAHISON –

TRAÎTRES !Patrick Braouezec : « Je voterai pour Emmanuel Macron »

Appelons un chat un chat. Un arriviste un arriviste. Un carriériste un carriériste. Un traître un traitre. Patrick Braouezec ou Robert Hue des renégats.

Ce qui est grave dans ces ralliements ce ne sont pas les individus dont on sait depuis longtemps qu’ils ne valent guère plus que leur honneur politique, c’est-à-dire pas grand-chose.

Ce qui est grave c’est que ces micro-Eltsine français soient issus du PCF. Cela révèle la dégénérescence définitive et irrécupérable d’un parti vermoulu, perclus de réformisme, d’opportunisme, d’arrivisme et de dont la déliquescence politique et morale devrait apparaître même aux plus myopes.

Cela ne signifie pas que des femmes et des hommes d’honneur, de vrais communistes, ne continuent pas ici et là, minoritairement, de militer dans ce parti qui feint aujourd’hui de voter Mélenchon tout en s’activant « en bas » pour rabattre sur Hamon. Mais cela signifie que le combat pour redresser ce parti, pour le remettre sur les rails, pour le renforcer comme parti est perdu. Définitivement. Et que seul un aveuglement arrimé à un fétichisme des mots (le parti est puisqu’il le dit, un candidat est puisqu’il porte cette étiquette usurpée…) empêche de voir l’impérieuse nécessité de la rupture avec le PCF réduit au rôle de satellite du PS ; et désormais, s’agissant d’anciennes étoiles du PCF comme Hue, Gayssot, Braouézec, des rabatteurs intéressés de Macron (qui n’est que le PS décomplexé) et la cinquième colonne de l’UE à travers le PGE (Parti de la Gauche Européenne). Jusqu’où faudra-t-il descendre, dans quels sombres boyaux d’arrivisme dégoulinant, d’intérêts sonnants et trébuchants faudra-t-il se perdre pour que les vrais communistes enfermés dans ce gourbi comprennent qu’ils se perdent et perdent la classe et la nation à trop continuer à se bercer d’illusions? Que nul ne se prenne à dire que Hue ou Braouezec ont quitté le parti il y a peu pour tenter de dédouaner la matrice PCF de la trahison. Car l’expérience se répétant à profusion de Fizsbin en Elleinstein, de Juquin en Fiterman, de Sainjon en Philippe Herzog, de Hue en Braouézec, la question se pose : combien de temps mettront certaines étoiles ACTUELLES du PCF pour quitter ce parti, rallier le PS, les Verts, Macron… ou pire encore, comme cela à commencer dans certains coins du Nord-Pas-de-Calais ?

Allons, en ce 8 mars rappelons-nous  l’exhortation de la grande Clara Zetkin devant le congrès de Tours: ” Camarades, il faut choisir ! “. Non pas choisir nécessairement entre quitter le PCF et y demeurer quand cela a du sens localement pour continuer le dialogue et l’action avec des militants de base. Avec tel maire, tel député combatif et fraternel (pour sa part le PRCF a toujours soutenu les maires communistes dignes de ce nom et il continuera sans sectarisme, y compris s’ils sont au PCF). Mais choisir entre l’enfermement dans un combat purement interne sans perspective et l’action résolue pour sortir de l’UE/OTAN et du capitalisme sur la base d’un programme de transition révolutionnaire commun à tous les communistes.

A.M.

 

3 Commentaires de lecteur “Hue, Braouézec votent pour Macron ou DE LA TRAHISON –

  1. 8 mars 2017 at 14:29

    Ici même, j’ai déjà eu l’occasion de révéler que, ayant travaillé à la rubrique juridique de la vo, journal de la cgt, j’avais un chef de service, syndiqué cgt et membre du pcf, qui avait été pris la main dans le sac à vendre des consultations juridiques à de grosses entreprises, contre les intérêts des salariés (des salariés des éditions Milan étaient même venus à la vo pour casser la figure à cet individu, parce qu’il avait encouragé lesdites éditions à supprimer le 13e mois au motif qu’elles avaient accordé les 35 heures; malheureusement, les salariés n’avait pas pu régler son compte à ce type, parce qu’il était absent ou s’était débiné. Les syndiqués cgt des éditions Milan avaient demandé son licenciement, le dossier était arrivé sur le bureau du Bernard Thibault, mais le Thibault s’en était lavé les mains). Ce type est devenu membre du comité de direction de la vo (avec tous les avantages subséquents, dont, en principe, carte bleue, voiture etc). Il a même animé des débats à la fête de l’huma (il y avait une vidéo sur internet, mais, bizarrement, quand j’ai révélé tout cela, la vidéo a disparu), et il a publié des chroniques juridiques dans l’humanité … Autre point : cela ne concerne pas le pcf, mais c’est dans le même ordre d’idées : sauf erreur, madame Clémentine Autain reçoit des émoluments du groupe Lagardère (en tout cas, elle en a reçu, à une époque), groupe Lagardère qui, sauf erreur, était devenu actionnaire de … l’humanité. Dans les années 50, 60, encore 70 et même 80, une personne qui aurait joué les Louise Michel, les révolutionnaires, en étant stipendiée par un grand groupe d’armement, détenteur de titres de presse oligarchiques, aurait soulevé, au mieux de grands éclats de rire, au pire une violente indignation qui se serait exprimée physiquement …

  2. le.ché
    10 mars 2017 at 10:16

    Il faut arrêter avec “le baratin”, E.Macron est belle et bien un homme de droite et financé directement par la banque Rothschild qui lui a mis plusieurs millions d’euros à sa disposition pour remporter la présidentielle, c’est sa la réalité. On a l’impression que tout le monde à gober la supercherie, il faudrait arrêter de nous prendre pour des imbéciles. Les hommes soi-disant de Gauche qui le soutiennent son lamentables, ils veulent sauver leurs places c’est tout.

  3. Lucien Bimbaud
    14 mars 2017 at 16:38

    Le PCF a remplacé la lutte des classes par la lutte des places il est devenu un parti électoralo réformiste,c’est tout simplement une attitude suicidaire