Par Floréal et Jean-Baptiste Clément

carton rouge loi travailSi votre amour de la patrie consiste à soutenir des individus dont le patriotisme se mesure en liasses de gros billets mais qu’il vous soit indifférent que le MEDEF, l’UE et leurs gouvernements successifs détruisent tout ce qui fait le charme de notre pays : protection sociale, productions industrielles et agricoles, services publics, histoire révolutionnaire, héritage laïque et républicain, langue française sacrifiée au tout-anglais « transatlantique », recherche scientifique publique, Education physique et sportive « à la française », multiples associations bénévoles animant le sport amateur, etc.

… si vous êtes capable de klaxonner toute la nuit parce que « la France » aura battu « l’Allemagne » (poussez les décibels : nul média ne vous accusera de « prendre en otage la France qui se lève tôt »…) mais qu’il vous soit indifférent (du moment que ça ne vous touche pas ENCORE personnellement) – que MM. Moscovici, Valls et Berger (CFDT), dynamitent à coups de loi Travail les conventions de branche obtenues de haute lutte en 1936 et rétablies, au prix du sang, à la Libération,

… si vous vous projetez sans états d’âme sur des mercenaires qui changent de club et de pays comme de maillot, qui entassent les milliards, qui prennent leur retraite à 35 ans et dont certains se comportent ensuite comme le premier affairiste « platinien » venu, alors allez-y franchement et criez « on a gagné » et « we are the champions » à vous en faire péter la glotte. Et oubliez par la même occasion que notre drapeau compte trois couleurs, dont l’une symbolise depuis longtemps le combat ouvrier (question : pourquoi le maillot des Coqs est-il si rarement rouge et pourquoi, même dans ce cas rarissime, ne crie-t-on jamais « Allez les Rouges » ?). Mais avant de casser votre télé de désespoir et de vous flanquer par la fenêtre du rez-de-chaussée si les Teutons l’emportent ce soir aux tirs au but (et pourquoi pas au babyfoot ou à pile ou face tant qu’on y est ?), réfléchissez un peu aux données suivantes que chacun peut recouper en cherchant quelques informations sur la Toile :

fifagate football communiste PRCF FIFASalaires et primes attribués aux 23 joueurs qui défendront les couleurs françaises lors de l’Euro, les primes négociées avec la FFF. Mise à jour: 4 juin 2016

 Salaires des Bleus

  • Hugo Lloris : 416 000 euros par mois / 5 millions par an
  • Steve Mandanda : 300 000 euros par mois / 3,6 millions par an
  • Benoît Costil : 90 000 euros par mois / 1 ,1 million par an
  • Bacary Sagna : 491 000 euros par mois / 5,9 millions par an
  • Christophe Jallet : 116 000 euros par mois / 1,4 million par an
  • Laurent Koscielny : 366 000 euros par mois / 4,4 millions par an
  • Adil Rami : 200 000 euros par mois / 2,4 millions par an
  • Eliaquim Mangala : 458 000 euros par mois / 5,5 millions par an
  • Samuel Umtiti : 250 000 euros par mois / 3 millions par an
  • Patrice Evra : 291 000 euros par mois / 3,5 millions par an
  • Lucas Digne : 250 000 euros par mois / 3 millions par an
  • Paul Pogba : 375 000 euros par mois / 4,5 millions par an
  • Blaise Matuidi : 750 000 euros par mois / 9 millions par an
  • Ngolo Kanté : 291 000 euros par mois / 3,5 millions par an
  • Yohan Cabaye : 360 000 euros par mois / 4,3 millions par an
  • Moussa Sissoko : 458 000 euros par mois / 5,5 millions par an
  • Morgan Schneiderlin : 517 000 euros par mois / 6,2 millions par an
  • Antoine Griezmann : 460 000 euros par mois / 5,5 millions par an
  • Kingsley Coman : 166 000 euros par mois / 2 millions par an
  • Dimitri Payet : 600 000 euros par mois / 7,2 millions par an
  • Anthony Martial : 400 000 euros par mois / 4,8 millions par an
  • Olivier Giroud : 616 000 euros par mois / 7,3 millions par an
  • André-Pierre Gignac : 83 000 euros par mois / 1 million par an
  • TOTAL : 99.6 millions d’euros par an…. soit plus de 5200 smic annuel

Primes des Bleus

  • Victoire finale : 300 000 euros par joueur
  • Finale : 250 000 euros
  • Demi-finale : 210 000 euros
  • Quart de finale : 165 000 euros
  • 5 % des gains seront partagés avec les réservistes

Et tout cela n’est que roupie de sansonnet comparé aux contrats publicitaires que touchent déjà et que toucheront ces messieurs – et que vous paierez indirectement quand vous achèterez les produits « sponsorisés »…

 

Mais quoi ? Vous êtes déçus car vous croyiez que c’était bien plus encore ? Alors M. Macron sera content car nous sommes mûrs pour la suppression de l’impôt sur la fortune !

Pensez pourtant une seconde à ceci : la plupart de nos doctorants scientifiques (à bac plus 7…) sont précaires et SMIGARDS. Et qu’il leur arrive de faire des découvertes utiles au bonheur, à la santé et à l’honneur de l’humanité…

Quant aux salariés, ils pourront toujours rêver deux heures : armés de la loi Travail, les patrons pourront désormais, dans les usines où il n’y a pas de syndicat (ou, ce qui est pire, dans celles où sévit la CFDT…), annualiser le temps de travail, donc supprimer le paiement des heures sup qui permettent à tant d’ouvriers et d’employés de boucler leur mois de justesse…

Pour finir, une info à méditer : en décembre 2014, les députés PS et UMP ont voté une loi défiscalisant les événements sportifs attribués à la France avant la fin 2017. Détenue en quasi-totalité par l’UEFA, la société anonyme organisatrice de l’Euro 2016, est donc entièrement défiscalisée. A l’UEFA, c’est à dire à de très gros intérêts privés, les bénéfs. Aux contribuables… les factures : sécurité, mise aux normes des stades, infrastructures, réparation des dégradations provoquées par des hooligans dévastant Marseille et Lille… Pour ce genre d’évènements, la police n’est jamais « harassée »…

Pensons aussi au prix prohibitif des billets, au fait qu’une large partie des matchs est réservée aux chaines payantes : les travailleurs sont de fait largement exclus de l’Euro. Quand aux petits commerçants qui officient près des « Fans Zones » (haro sur la langue française !), ils sont livrés à un véritable racket légal par les multinationales sponsors de l’UEFA pour pouvoir ouvrir durant la compétition. Pourtant eux payent leurs impôts en France… Bref, en matière de foot aussi, l’Euro (de même que l’euro, la monnaie unique qui impose l’austérité salariale sur tout le continent) a été entièrement conçu pour faire les poches des peuples… tout en détournant l’attention de la casse sociale qui ravage l’Europe… Soyons justes cependant et n’accusons pas le foot en tant que tel : il a de sérieux concurrents du côté d’autres disciplines sportives gangrénées par le capital !

Alors, ce soir faudra-t-il dire « allez les Bleus », « allez les jaunes ! »… ou plutôt enfin, « allez les Rouges » ?


Pour le retrait de la Loi Travail, une mobilisation est organisée ce 7 juillet à l’occasion du match france allemagne :

#CARTONROUGE à la LOI TRAVAIL pour la demi finale France-Allemagne

Demi finale euro France Allemagne ! CARTON ROUGE en fan zone! ACTION massive pour discuter avec des supporters et troller tous les médias présents ! Soyons des supporters (ou pas!) engagés contre la fucking loi travail! Rdv Paris 19h métro duplex bien bariolés bleu blanc rouge pour aller voir le match mais surtout être visibles partout ! Faites en autant ds toutes les fans zones.

Action d’unité nuit Debout médias Debout loi travail non merci on vaut mieux que ca cgt… Faites tourner ! On va cartonner :)

A propos du lieu